Archives de catégorie : Wiki Allaitement

Qu’est ce qu’une consultante en lactation IBCLC ?

A part ceux qui en ont croisé une à la maternité par chance, et d’autres qui se sont informés spécifiquement, peu de parents connaissent l’existence des consultantes en lactation.

Voici de quoi éclairer un peu la lanterne des personnes qui ignorent tout ou presque de cette profession un peu particulière.

Continuer la lecture de Qu’est ce qu’une consultante en lactation IBCLC ?

Bouts de sein en silicone : attention danger potentiel

Aujourd’hui, un petit cas concret et typique qui concerne l’utilisation des bouts de sein, également nommés téterelles, protèges-mamelon ou écrans en silicone (°).

Une maman qui allaite depuis un ou deux mois, a priori sans souci, m’appelle. Depuis quinze jours, elle ressent une baisse de sa production lactée. Dans ce cas-là, une question me vient tout de suite aux lèvres : « Utilisez-vous des bouts de sein ? »

Bien souvent, la réponse est « oui ».

 

Les bouts de sein jouent sur la production lactée

Et la maman ignore évidemment que l’utilisation des bouts de sein impacte ses quantités de lait.

 

Continuer la lecture de Bouts de sein en silicone : attention danger potentiel

Coliques : la faute à l’allaitement? (deuxième partie)

Voici la suite de mon billet de la semaine dernière sur les coliques.

Je vais vous parler aujourd’hui de trois situations pouvant entraîner des coliques. La première est spécifique de l’allaitement (le réflexe d’éjection fort)  et  les deux autres relèvent de la pathologie : le reflux gastro-oesophagien et les intolérances alimentaires.

 

Continuer la lecture de Coliques : la faute à l’allaitement? (deuxième partie)

Coliques : la faute à l’allaitement? (première partie)

Les coliques… Quel parent ne frémit pas à cette évocation? Car nombreux sont les bébés qui en souffrent à un moment donné, un peu ou beaucoup, la période la plus critique se situant entre 1 et 3 mois.

Comme d’habitude lorsqu’il y a un problème, il est aisé de pointer l’allaitement du doigt, surtout si la maman allaite exclusivement. Mais dans le cas des coliques, les causes sont multiples et mal définies (une jolie formule pour dire qu’on ne sait pas grand-chose!), sans oublier qu’on les rend facilement responsables de pleurs qui peuvent être liés à une autre difficulté vécue par le bébé. Un écueil classique.

Tout ceci rend donc la question des coliques relativement délicate à traiter. Néanmoins une chose est sûre : si votre bébé émet fréquemment des gaz et des bruits intestinaux importants, et s’il se tortille pendant ou entre les tétées, le tout assorti de pleurs pouvant durer deux ou trois heures, et ceci au moins trois fois par semaine, il est évident que son intestin lui fait des misères et qu’on peut parler de coliques.

Continuer la lecture de Coliques : la faute à l’allaitement? (première partie)

Allaiter en écharpe

Régulièrement, de jeunes mères m’appellent pour discuter avec moi d'un problème : elles n’arrivent pas à allaiter en écharpe (écharpe de portage pour les non-initiés !). Ce à quoi je leur réponds la plupart du temps : « Ce n’est pas si grave ! »

L’écharpe de portage, c’est surtout… pour porter !

Car allaiter en écharpe, c’est pratique quand on ne peut pas faire autrement. Mais sinon, cela présente potentiellement plus de soucis que d’avantages. Faire prendre des habitudes à un bébé n’est jamais neutre. Un bébé est une éponge, il prend ce que vous lui donnez comme argent comptant, mais si les informations sont contradictoires, cela peut le perturber.

Continuer la lecture de Allaiter en écharpe

Homéopathie et allaitement

J'ai parlé aujourd’hui à une maman sur le point d'arrêter de nourrir son bébé au sein car, souffrant d'un problème de santé indépendant de son allaitement, elle craignait de ne pouvoir se soigner sans nuire à son bébé.

Je lui ai donc recommandé d'aller voir un médecin en lui disant que l'homéopathie pouvait être très efficace pour régler le mal dont elle souffrait, et elle m'a répondu un « non » catégorique. Devant ma surprise, elle m'a expliqué que  « l'homéopathie, c'est dangereux, car ça passe dans le lait ».

 

Continuer la lecture de Homéopathie et allaitement

Sucettes et allaitement : compatibles ?

Qu’on l’appelle tétine, tutute, totote ou toute autre dénomination plus ou moins enfantine, la sucette est très utilisée par les parents. Et on peut les comprendre : d’un coup de baguette magique, les pleurs les plus terribles s’arrêtent immédiatement (bon pas toujours je vous l’accorde mais il faut reconnaître que c’est plutôt efficace !). Cependant il y a un revers à la médaille…

 

L’utilisation de la tétine impacte négativement l’allaitement…

D’une part, et c’est le sujet qui nous intéresse, l’allaitement peut souffrir de l’utilisation de cet objet. Ce n’est pas pour rien que dans les conditions de l’IHAB (Initiative Hôpital Ami des Bébés), l’utilisation de la tétine est proscrite (que ce soit une tétine de biberon ou une sucette). En effet, ces deux objets perturbent la prise du sein, car la mâchoire du bébé n’est pas positionnée de la même façon qu’au sein. De plus, il est normal que le bébé s’apaise avec une sucette, car téter provoque la libération d’endomorphines, hormones apaisantes par excellence. La nature ayant bien prévu les choses, ce besoin de succion du bébé est là pour garantir une bonne stimulation des seins de la mère. SAUF s’il s’exerce sur autre chose que les seins ! L’utilisation d’une tétine masque donc une demande et peut amener à une baisse de la lactation.

 

Mais elle influe aussi sur la croissance morphologique et psychologique de l’enfant

D’autre part, de nombreux problèmes sont liés à la sucette, un mauvais développement, notamment de la  mâchoire, une dépendance telle qu’il s’agit d’un vrai sevrage lorsqu’on décide de l’enlever à un enfant déjà âgé, sans oublier des conséquences psychologiques. Au sujet de ces dernières, réfléchissez juste à ce qui se passe dans la tête d’un bébé si, à chaque fois qu’il est mal, à chaque fois que quelque chose l'incite à crier ou pleurer, on lui met un objet dans la bouche… C’est extrêmement perturbant ! Cela peut aller jusqu’à induire des troubles de l’alimentation, ou des comportements tels que le tabagisme.

Continuer la lecture de Sucettes et allaitement : compatibles ?

Comment augmenter sa production de lait (bis)

Voici donc la suite du résumé d’hier.

Diana West nous expliquait les mesures à mettre en oeuvre pour augmenter les quantités de lait au début de l’allaitement, et les méthodes suivantes sont à mon sens également indiquées dans les mois qui suivent en cas de baisse de lait :

-Une action simple et très efficace : exprimer MANUELLEMENT encore quelques minutes après une tétée ou une session de tire lait. Cela peut augmenter jusqu’à 45% votre production !

-Comprimer le sein pendant la tétée est également un bon moyen de stimuler. En plus cela va aider les bébés très fatigués à avoir plus de lait en peu de temps, ou les bébés goulus à être satisfaits donc plus motivés. Si vous souhaitez en savoir plus sur la compression, je vous renvoie vers le feuillet du Dr Newman 

La compression du sein est possible en tirant son lait avec un bandeau mains libres.

Continuer la lecture de Comment augmenter sa production de lait (bis)

Comment augmenter sa production de lait

Comme promis la semaine dernière, voici un résumé de la conférence donnée par Diana West, consultante IBCLC, à la journée de l'allaitement du 29 mars 2013, et que j'ai trouvée très instructive. Cette conférence était à destination des professionnels,mais j'en ai extrait ce qui vous intéresse le plus vous, mamans et futures mamans. « Accroître la production lactée », c'est le titre, et c'est aussi le souhait de la plupart des mamans qui m'appellent.

 

Continuer la lecture de Comment augmenter sa production de lait