Les fruits secs, une aide précieuse pour la mère allaitante

Je vous parlais la semaine dernière des fruits, tellement pratiques pour combler les fringales des mamans allaitantes (et de tout un chacun bien sûr!).
Les fruits secs sont une catégorie à part, et un trésor d'énergie.

Voici quelques informations pour les utiliser au mieux.

 

Je distinguerai les fruits séchés style abricots secs, et les fruits à coque comme les noix. Ces deux types de fruits seront mieux digérés s'ils sont mangés séparément, les premiers étant très sucrés, et les seconds très gras. Le sucré et le gras ensemble, c'est agréable, voire addictif, mais c'est fatiguant pour l'organisme. Il vaut mieux que cela ne soit pas régulier !

 

Un délicieux concentré de minéraux

 

Les fruits séchés sont donc des concentrés de sucres, mais surtout de nutriments essentiels, entre autres : magnésium, calcium, fer, sélénium,… vitamines A , B et E. Ils sont déshydratés, donc il est important de boire de l'eau en parallèle de leur consommation. On peut également les faire tremper quelques heures pour en faire une compote sans cuisson en les mixant par exemple à de la banane. Les bébés qui ont commencé la diversification alimentaire profiteront en même temps que leur maman de ces compotes faciles à faire et délicieuses.

 

Comment profiter au maximum des vertus de ces fruits? En allant dans un magasin d'alimentation biologique. D'une part vous y trouverez beaucoup de choix. Mais surtout, vous aurez accès à des produits de qualité. Le surcoût est tout à fait justifié puisque ces fruits seront plus riches en nutriments et surtout dépourvus "d'effet secondaires".

 

Jugez un peu : en conventionnel (aliments non bio), les abricots sont souffrés pour une conservation plus longue et une couleur plus éclatante, les figues sont blanchies au peroxyde d'hydrogène, et les dattes (bien assez sucrées naturellement) sont enrobées de glucose! Ces aliments sont donc plus acidifiants pour l'organisme et, pour les connaisseurs, moins bons au goût.

 

Le secret des noix

 

Venons-en aux fruits à coque, que l'on nomme aussi oléagineux, car on peut en faire de l'huile. Ces fruits sont très riches en lipides, donc très caloriques. Ils regorgent également de protéines, vitamines et minéraux. Une poignée d'oléagineux chaque jour suffit, ces aliments sont tellement nutritifs qu'il ne faut pas en abuser!

 

Comme pour les fruits séchés, il est préférable d'acheter des oléagineux issus de l'agriculture biologique.

 

Dans le cas de ces fruits très particuliers, il y a un truc important à savoir : certains (la liste est ci-dessous) gagneront énormément à être trempés un certain temps dans de l'eau de source.

 

Tiens et pourquoi?

Les fruits secs comme les amandes ou les noix sont des graines en attente de germination pour donner un arbre. Ils sont donc maintenus dans un état de dormance par des enzymes qui empêchent la graine de germer. Lorsqu'elle se trouve dans des conditions de germination idéales, à savoir en contact avec de l'eau, ces enzymes sont détruites et laissent le champ libre à une multitude de processus de vie. La graine va ainsi augmenter de façon considérable sa concentration en nutriments. Quand on sait qu'en plus les enzymes empêchant la germination peuvent entraîner pour nous une mauvaise digestion, cela fait deux bonnes raisons de faire tremper ces fruits.

 

Mais l'idéal, c'est que vous le testiez par vous-même : mangez une poignée d'amandes non trempées et le lendemain, une poignée d'amandes trempées, et observez-vous. Personnellement, je ne pouvais absolument pas manger d'amandes sans douleurs abdominales. A présent que je les trempe, quel bonheur! En plus, je trouve que le goût ressemble exactement aux amandes fraîches que l'on cueille dans les vergers de Provence… Un pur régal!

 

Concrètement, comment fait-on?

D'abord, il est impératif d'acheter des fruits non salés et non grillés.
Avant d'aller vous coucher, choisissez l'oléagineux que vous souhaitez faire tremper, et variez d'un soir à l'autre. Mettez les graines dans un verre d'eau, elles seront prêtes le lendemain. Après ce temps de trempage, vous les rincez à l'eau claire, et si vous ne les consommez pas immédiatement, vous pouvez les mettre quelques heures au réfrigérateur.

 

Quels sont les fruits qui nécessitent un trempage pour obtenir le maximum de bénéfices et une digestion idéale? Les voici :

-les amandes

-les noisettes

-les noix de Grenoble, de Macadamia et de Pécan

-le sésame

-les graines de tournesol

-les graines de courge

 

Pour terminer ce billet culinaire, un petit rappel : les fruits frais se digèrent plus rapidement que les autres aliments, et il est donc préférable de les consommer à part (ou alors en début de repas plutôt qu'à la fin). Là aussi, il y a une explication. Si vous mangez votre fruit en fin de repas, il va devoir "patienter" un moment que les féculents ou la viande que vous avez mangée avant soient digérés, avant de l'être à leur tour. Pendant ce temps-là, des fermentations vont se produire, qui ne sont absolument pas souhaitables pour votre bonne santé! Et une bonne santé est gage d'un allaitement serein…

 

Voilà, vous savez tout ou presque!

Bon appétit aux mamans allaitantes (et non allaitantes!), aux bébés, et à toute la famille!

 

 

 

 

 

 

4 réflexions sur « Les fruits secs, une aide précieuse pour la mère allaitante »

    1. Bonjour Lena
      Le risque zéro n’existe pas. On adapte au fur et à mesure, au début tous les aliments sont permis et on regarde la tolérance du bébé.
      C’est un moyen justement de prévenir l’allergie car le bébé ne recevra que de très petites doses d’allergènes.
      Donc oui si vous -même n’êtes pas intolérant vous pouvez manger des fruits à coques. 🙂

  1. Bjr, svp pruno, abricou secs, et raisins sèche ne font pas les gaz? J’ai trop manger hier, et j’allaite mon fils comme par hazard il a eu bcp de gaz le lendemain??! Merci

    1. Bonjour
      Pas que je sache mais un lait plus riche en lactose ou s’il avale beaucoup d’air lors de la tétée peut augmenter les gaz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *