Bouts de sein, comment s’en débarrasser

Cathy(°) m'a contactée il y a une semaine. Elle a des mamelons plats, c'est à dire qu'ils sont très peu proéminents. Elle allaite depuis huit semaines. A la maternité, son fils ne parvenant pas à téter, Cathy a reçu des bouts de sein. L'allaitement a ensuite démarré et a été exclusif de une à cinq semaines. Lorsqu'elle a contacté Grandir Nature, le bébé de Cathy avait sept semaines et elle était contrainte de donner des quantités croissantes de lait artificiel pour qu'il soit rassasié.

 

 

J'ai commencé par lui expliquer ce que j'ai exposé dans le précédent billet sur le danger potentiel des bouts de sein, à savoir que la production de lait peut chuter de façon drastique. Cathy l'ignorait totalement et a été très surprise. Ensuite, je lui ai proposé de suivre pendant plusieurs jours les recommandations suivantes :

 

1- Augmenter la fréquence des tétées

Le bébé de Cathy tétait toutes les quatre voire cinq heures car il était trop calé par le lait en poudre. Pour pouvoir augmenter la fréquence des repas et proposer une tétée toutes les deux heures, je lui ai expliqué comment reconnaître les signaux d'éveil.

 

2- Enlever un bout de sein du meilleur côté

Souvent, un des mamelons est un peu plus proéminent. C'est le cas de Cathy. Je lui propose de donner ce sein en priorité sans bouts de sein. Pour que son bébé puisse s'accrocher, Cathy pourra stimuler son mamelon en utilisant le tire-lait pendant une trentaine de secondes, ce qui va permettre qu'il ressorte mieux (°°).

 

3- Tirer son lait en même temps

La double stimulation des mamelons augmente les quantités d'hormones produites, et donc, par suite, celles de lait. J'indique à Cathy qu'il serait très positif qu'elle tire son lait du sein qui a le mamelon le plus plat, pendant qu'elle donne l'autre sein, et de donner ce lait si son fils n'est pas rassasié, à la place du lait artificiel.

 

Six jours plus tard, les quantités de lait artificiel en complément ont beaucoup diminué. Le bébé est de plus en plus satisfait après les tétées. Il prend correctement du poids.

 

Point très positif : Cathy a totalement supprimé les bouts de sein. Le bébé arrive de mieux en mieux à prendre le sein dont le mamelon est le plus plat. Pour l'instant, Cathy donne systématiquement un coup de tire-lait avant la tétée, mais probablement que cela ne sera bientôt plus nécessaire. D'ailleurs, la technique est plus importante que la taille des mamelons. Toutes les femmes peuvent allaiter avec des seins peu saillants à condition d'être très bien entourées au début (°°°).

 

 

Comprendre et se déculpabiliser

 

Cathy est vraiment soulagée, elle reprend confiance dans son allaitement. En plus, effet colatéral que je n'avais pas prévu, elle se sent totalement déculpabilisée ! Car elle a vécu exactement la même expérience lors de son premier allaitement, qui avait été mixte, très laborieux, et n'avait duré que cinq semaines. Elle était alors persuadée que c'était de sa faute. Elle a compris ce qui s'est passé, et maintenant, elle sait comment agir!

 

Et cela n'a pas de prix… Cette possibilité de comprendre leur allaitement donne des ailes aux mamans et donc… du lait ! Bien sûr, les conseils donnés ci-dessus ont fonctionné dans le cadre précis de la situation de Cathy. Ce témoignage a pour unique but d'apporter une idée de ce qu'il est possible de faire. Rencontrez une consultante IBCLC si vous sentez que vous avez besoin d'aide !

 

 

(°) ce prénom est fictif pour des raisons de respect de la vie privée.

 

(°°) les mamans qui n'ont pas de tire-lait peuvent stimuler leur mamelon entre les doigts, ou passer un glaçon pour le durcir. Mais j'ai l'impression qu'on obtient de meilleurs résultats avec le tire-lait

 

(°°°) la situation est par contre plus difficile avec les bouts de sein ombiliqués, car ils rentrent à l'intérieur du sein lorsqu'on le presse

18 réflexions sur « Bouts de sein, comment s’en débarrasser »

  1. bonjour

    je viens de lire cette page et je suis agacée de voir que j'aurais pu mieux faire : je suis comme "cathy" du point du vue anatomique mais on ne m'a jamais parlé de cette option aui m'aurais permis d'allaiter correctement mon bb : ma fille a aujourd'hui 6 semaines et au bout d'un mois j'ai arrêter le tire lait car trop compliqué et pas assez de lait tiré surtout. mais je le vis très mal, d'ailleurs même dix jours après cet arrêt j'ai toujours du lait qui ressort si je stimule mes seins, et la tétée me manque en tant que moyen sain de nourrir mon enfant et comme lien spécifique avec mon bébé. Je me dis que du coup cela vaudrait peut être le coup de retenter l'expérience du tire lait électrique pour permettre à mes seins d'être suffisamment saillant pour bb…si quelqqu'un me lit, pourriez vous donner votre avis ? merci d'avance. Véronique

    1. Si vous avez encore du lait, alors cela vaut le coup de retenter, surtout si vous en avez tres envie. Il y aura peut etre besoin d’accompagnement, car ce ne sera sûrement pas facile… en tous cas, tous mes voeux de réussite!! Tenez nous au courant!

  2. J'étais dans le même cas, mon bébé avait du mal à prendre le sein. Mais j'ai été (pour le coup) bien conseillé. A la maternité, on m'a préconisé le port des coques d'allaitement qui, par leur forme, permettent de rendre le mamelon un peu plus proéminent. Je les portais toute la journée (jusqu'à la montée de lait) et ça a permis à mon fils de prendre plus facilement le sein et à moi, de moins stresser aussi.

    Chaque SF/aux de puericulture a ses astuces, dans la même maternité, certaines se demandaient ce que je faisais tandis que d'autres savaient!

    J'espère que cette astuce pourra aider d'autres mamans.

    1. Merci pour votre témoignage. L’utilisation des coques, oui, c’est une technique. Attention par contre si on les porte en permanence au risque de surstimulation du sein et donc de mastite (notamment)

  3. J'ai également du utiliser des bouts de seins quelques semaines après la naissance de ma fille … Une nuit elle ne voulait plus prendre le sein, grosse panique, pas de lait artificiel à la maison pour la nourrir au cas où … je n'avais pas réussi à faire un stock suffisant de lait maternel au frigo, et je n'arrivais plus à tirer mon lait je pense qu'avec la fatigue et le stress ça n'aidait pas !

    Mais j'ai eu la chance d'être accompagnée par une excéllente sage-femme, qui m'a donné exactement les mêmes informations que vous !

    Ma fille a accepté de reprendre le sein avec des bouts de sein, et au fur et à mesure nous avons réussi à les retirer, elle prend désormais très bien le sein, même celui avec lequel elle avait plus de mal !

    Elle n'est pas toujours très "efficace" donc je tire mon lait régulièrement, elle est complètée avec mon lait lorsqu'elle ne tète pas "bien"

    En tout cas nous avons fait beaucoup de progrès, je ne regrette pas d'avoir persévéré, et je suis très motivée pour continuer le plus longtemps possible !!!

  4. Bonjour, 

     

    je viens de découvrir vos articles sur les bouts de seins et je suis très surprise. 

    Pour mon premier j'ai allaité exclusivement jusque 5 mois et demi, puis il n'a plus voulu du sein. 

    J'ai eu une très forte montée de lait a J1 avec un REF. Mon Loulou avait beaucoup de difficulté a tétée j'avais de très grosses crevasses et des douleurs insoutenables lors des tétées. De plus mes tétons ne sont pas suffisamment proéminents pour la prise en bouche de bébé donc les téterelles ont été mises en place des J3 les SF ont bcp hésité car elle avait peur que ça stop la montée de lait. Mais jamais elle ne m'ont parlé des risque pour la suite de l'allaitement mais tt c'est bien passé. J'ai allaité et tiré mon lait dans aucun soucis. 

     

     

     

    Pour mon second qui a juste 2 mois même scénario a j1 grosse montée de lait très douloureuse, bébé prend bien le sein en début de tétée mais très vite au cours de la tétée il referme la bouche et ne tète plus correctement d'où crevasses et douleurs+++ de nouveau mise en place des tèterelles ça ne me dérange pas étant donner que j'ai fait tt au long mon allaitement pour le premier avec. Mais en lisant vos articles je me pose bcp de questions car avec le premier malgré un REF et un RGO important l'allaitement a été simple et facile a gérer il a vite fait ses nuits et a très vite pris un rythme de. 6 tétées par jours. 

    Pour mon second pas de RGO quelques régurgitations mais rien de comparable a son frère. Mais lui a change sans arrêt de rythme au niveau du nombre de tétées, fait des nuits de façon aléatoire et peut téter pendant plus de 45 min voit une heure certains jours. Et j'ai l'impression du coup que ma lactation fait yoyo aussi je tite mon lait au moins deux fois par jours j'essaie de faire plus mais entre les deux enfnats se n'est pas toujours évident de s'y tenir. 

    du coup en vous lisant je vais essayer d'enlever les tèterelles progressivement avec la méthode du tire lait mon mari étant en vacances a partir de la semaine prochaine cela sera plus facile a gérer. 

    Merci pour ce blog et tous ces articles.

    gwendoline

     

     

     

     

     

    1. Merci Gwendoline de votre témoignage.

      En effet, chaque enfant est différent et ce qui peut fonctionner pour l’un n’est pas forcément bon pour l’autre.

      Après le rythme aléatoire des tétées n’est pas forcément dû aux téterelles, c’est peut-être son rythme d’alimentation. Mais effectivement les bouts de sein en silicone n’arrangent rien.

      1. Bonjour, 

        je reviens vers vous car depuis le dernier post j'ai quasiment enlever les bouts de seins, Jules commence la tétée avec car mon lait sort vite et en grande quantité en début de tétée puis au bout de 5/6 min je les enleve et il fini la tétée sans. Cependant il depuis il a tendance a rester plus d'une heure au sein et surtout a certains moments il s'énerve s'agite tourne la tête dans tout les sens tt en tenant le sein en bouche ce qui est très désagréable limite douloureux parfois. Pourtant quand je l'enlève du sein il y a bien du lait qui sort. Que puis je faire et a  quoi est du cette énervement? Faut il remettre les bouts de seins?? 

        Gwendoline

        1. Bonjour,

          Je vous conseille de tout revoir avec une consultante en lactation qui pourra répondre à toutes vos questions une fois qu’elle aura vu une tétée.

          1. Je vais effectivement appeler la conseillère en lactation de la maternité mais actuellement en vacances et pour encore deux semaines c'est compliqué. 

             

  5. Et comment faire quand on n’arrive vraiment pas à enlever les bouts de sein ?
    Pour ma part mamelons plats, et a cheval sur un mamelon 2 grains de beauté en relief (conseil de ma sage femme ne pas enlever le bout de sein de ce côté). Dès que j’essaie d’enlever le bout de sein, bébé s’énerve et j’ai des crevasses 🙁
    Bébé a 3 semaines.
    Merci

    1. Bonjour Adeline
      Avant d’enlever les bouts de sein, ce serait bien que vos crevasses soient cicatrisés. Une position idéale pour l’aider à prendre le sein sans bouts de sein c’est le biological nurturing (http://www.grandir-nature.com/information-la_mise_en_route_de_lallaitement-79-104) et essayer quand bébé est détendu.
      Pour le cote, avec les grains de beauté,je ne peux pas vous aider sans avoir vu.
      Dans le cas où vous n’arriverez pas à enlever les bouts de sein en silicone, soyez vigilante par rapport à la prise de poids.
      Bon courage

      1. Merci de votre réponse.
        Pour l’instant bonne prise de poids de bébé entre 200g et 320g par semaine. Mais j’ai peur d’une future baisse de lactation.
        Je vais essayer cette position, et vos conseils.
        Merci

  6. Bonjour,

    Je voulais juste apporter mon témoignage également mais un peu à l’inverse de ce que dit l’article (on ne peut pas être d’accord sur tout ;))
    J’allaite ma fille de 4,5 mois avec des bouts de sein. On me les a mis directement à la maternité (peut être un peu par perte de patience ou manque de temps des sages femmes pour “activer le mouvement”) car bébé n’arrivait pas bien à teter mes tétons pas très proéminents… Bref. Bébé s’y est vite habitué et refuse catégoriquement le sein sans. Au début (et après avoir lu pas mal d’articles sur le sujet) j’ai essayé avec toutes sortes de solutions de m’en passer mais c’était peine perdue et c’était plus devenu une source de stress qu’autre chose. Et un jour je me suis dit que si finalement l’allaitement se passe bien comme ça… Pour moi, l’important était (et est toujours) que ma fille boive mon lait le plus longtemps possible et si pour cela, c’était à moi de m’adapter à elle et non l’inverse (il y a déjà tellement de choses pour lesquelles c’est l’inverse), alors soit. Je m’y suis faite et mis à part le fait de devoir laver la téterelle après chaque tétée (ce qui est quand même moins long que le tire lait) il n’y a pour moi pas plus d’inconvénient. Ma production de lait ainsi que sa courbe de poids se portent très bien.

    Tout ça pour dire que chacune fais comme elle veut mais surtout comme elle peut et qu’il faut DE-CUL-PA-BI-LI-SER. La baisse de lait aura lieu surtout si la maman stress à cause de ces bouts de sein car il ne faut pas oublier que cela se passe aussi et principalement dans la tête.

    Très bon allaitement à toutes et surtout restez zen 🙂

    Anne-Laure

    1. Bonjour Anne-Laure,
      merci pour votre témoignage. Effectivement on peut allaiter avec des bouts de sein tout le temps de l’allaitement si tout se passe bien. Mais pour la plupart des mères, la stimulation est moins importante avec un embout et la production baisse et ce n’est pas dû au stress. Pour les mamans, comme vous, où tout se passe bien, c’est que probablement sans bouts de sein , vous auriez été en hyperlactation . C’est également un souci que le bout de sein vous a aidé à gérer.
      Et comme vous le dites , l’essentiel est de rester zen et chercher de l’aide si nécessaire. 🙂

  7. Bonjour,

    Même problème ma puce ne tétait pas très bien à la maternité mais seulement après la montée de lait car elle est tellement importante et abondante que mes mamelons restent sans forme et que les presser est douloureux. Ils m’ont donc donné les bout de seins mais ce lien entre ma fille et moi me manque et comme je souhaite ne pas sevrer bébé mais qu’elle choisisse son moment j’ai peur que les bouts de seins empêche cet allaitement et qu’il s’arrête de manière prématurée.
    J’aurais aimé avoir qq solutions le tire lait me fait peur car contrairement à d’autres j’ai énormément de lait et que stimuler encore plus la lactaction me paraît risqué. Elle a également du mal car j’ai un réflexe d’ejection fort.
    Bref je me sens un peu (beaucoup) seule et perdue face à cet “obstacle” imprévu à l’allaitement.
    Si quelqu’un peut m’aider je suis preneuse 🙂
    Merci:)

    1. Bonjour Lorraine,
      Une solution serait peut-être d’essayer de faire téter votre bébé sans les bouts de sein quand il est dans une phase de d’éveil calme ou dans un demi-sommeil.
      Dans ces moments-là, les bébés réfléchissent moins et leur instinct ressort plus facilement.
      Quant au tire-lait, vous pouvez l’utiliser sans souci mais, pour éviter l’augmentation de lait, ne videz pas complètement votre sein.

      L’idéal serait de vous adresser à un professionnel de santé qualifié en allaitement pour vous aider dans ces démarches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *