L’importance du peau à peau

À la naissance, s’il va bien, votre bébé sera délicatement séché avec un lange chaud, coiffé d’un bonnet et placé nu en couche contre vous. On appelle cela le contact peau à peau. Vous serez alors tous deux couverts d’un tissu chaud. Ce moment privilégié, loin d’être anecdotique, est un véritable soin à la naissance. Découvrons-en les bienfaits.

Si votre bébé avait la capacité de parler, voici ce qu’il aimerait vous en dire :

– Maman, quand je suis en peau à peau avec toi :

  • Je suis plus détendu et je pleure moins. Depuis 9 mois que je suis en permanence et à 100% en contact avec toi, j’apprécie ce moment qui adoucit le changement soudain, alors je me remets plus vite de ma naissance.

  • Je suis maintenu bien au chaud.

  • Mon métabolisme est mieux régulé (oxygénation, glycémie)

  • Je ressens moins ce qui a éventuellement pu m’endolorir pendant l’accouchement.

  • Je me trouve placé exactement au bon endroit et dans la bonne posture pour chercher et trouver ton sein que je vais probablement téter dans les 2 heures qui suivent ma naissance. Je suis là où je m’attends à être à mon arrivée : tout contre toi, proche des battements de ton cœur, de ta voix, que je connais si bien. Nos regards pourront se croiser facilement. Et, dans cette danse, guidé par l’odeur de ton sein qui ressemble à celle du liquide amniotique dans lequel je baignais, je pourrai recevoir les précieuses défenses dont j’ai besoin en me délectant de ce lait si spécial, jaune comme l’or : le colostrum.

Et ce n’est pas tout ! Pour toi aussi maman c’est un moment formidable :

  • Tu as plus chaud aussi.

  • Tu sécrètes plus d’ocytocine, cette hormone qui va contracter ton utérus l’aidant à reprendre sa forme initiale, qui va m’aider à obtenir le colostrum quand je téterai, te détendre aussi.

  • Tu as plus confiance en toi et tu peux prendre le temps de me découvrir, toute disponible à moi. Cela renforce notre lien.

  • Ton mamelon sera plus facile à attraper.

Nous serons installés en sécurité :

  • Ma tête tournée sur le côté, mon nez bien dégagé.

  • Je serai placé sur la surface ferme de ton buste, ton dos restant quelque peu incliné.

  • La sage-femme expliquera à mon papa comment l’aider à veiller régulièrement à la coloration de ma peau et à maintenir mon nez bien dégagé.

Et dans la chambre nous pourrons poursuivre le peau contre peau si nous le souhaitons. Cela facilitera les tétées et mon endormissement.

Le sais-tu ?

  • Si je suis né(e) par césarienne, la plupart des équipes en France me placeront en peau à peau sur mon papa. Et quand tu seras suffisamment réveillée et disponible, je viendrai sur toi.

  • Le Dr Nils Bergman1 a montré que les nouveau-nés qui sont restés plus de 50 mn en peau à peau ininterrompu à la naissance sont 8 fois plus susceptibles de prendre le sein spontanément ensuite que ceux qui n’en ont pas bénéficié.

  • Ce soin est de plus en plus mis en place dans les services de néonatologie car il favorise mon développement et notre lien.

En somme, le peau à peau est un de ces outils pratiques, accessibles à la majorité d’entre nous, en tout temps disponible et une sacrée aide pour un bon démarrage de l’allaitement. Profitons-en !

Bibliographie

  • 1 Moore ER, Anderson GC, Bergman N. Early skin-to-skin contact for mothers and their healthy newborn infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2007, Issue 2.

  • Le regard du naissant, Dr Marc Pilliot, pédiatre (Les Cahiers de maternologie, 2005).

  • Accueil du nouveau-né en salle de naissance, Dr Gisèle Gremmo Feger (Les Dossiers de l’allaitement, n°51).

  • American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages.

[Auteure] : Dr Muriel Defrenne, consultante en lactation IBCLC

[Biographie] : Formatrice en allaitement maternel, consultante en lactation IBCLC et chirurgien-dentiste, 
le Dr Muriel Defrenne est l’une des meilleures spécialistes françaises des aspects pratiques et théoriques de la lactation humaine, des compétences et des besoins des nouveau-nés et de leurs mères.

2 réflexions sur « L’importance du peau à peau »

  1. J’ai lu un article comme quoi la production d’ocytocine aider à l’attachement de la mère. plus on en produit et plus on est attaché et attentionné et sa aider contre le baby blues et la dépression. malheureusement ceSt en anglais mais je mer quand même le lien. Sa montre entre autre que le peaux à peaux est primordial pour bebe et aussi pour le bien être de maman.
    http://www.theatlantic.com/health/archive/2015/01/what-happens-to-a-womans-brain-when-she-becomes-a-mother/384179/

    1. Merci Emmanuelle pour ce lien. Si vous voulez en savoir plus sur l’ocytocine il y a aussi ce très bon livre : “Ocytocine : l’hormone de l’amour : Ses effets sur notre santé et nos comportements” de Kerstin Uvnäs Moberg, en français. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *