Allaiter en public, trucs et astuces

Pour certaines mères, allaiter face au regard des autres représente un défi qui requiert parfois quelques astuces. Nous avons eu envie d’aborder ces petits trucs qui pourraient vous être utiles.


Par exemple, pourquoi ne pas démarrer en comité restreint, entourée de personnes bienveillantes ? Une astuce consiste en effet à faire un tour du côté d’une réunion de mères qui vous expliqueront quel usage elles font de l’écharpe de portage, ou du

tee-shirt d’allaitement. C’est en commençant de la sorte que vous gagnerez en aisance et que vous vous sentirez plus détendue à l’idée de vous confronter à un comité plus large et que vous vous rendrez seule dans un parc municipal ou que vous prendrez le train avec votre bébé allaité.

Lorsque le sentiment de gêne l’emporte, on peut faire preuve de créativité. En effet, sans se priver de sortir de chez soi, on peut opter pour une cape d’allaitement, ou un tablier d’allaitement. Ces équipements se trouvent facilement sur internet. D’aucuns rétorquent qu’ils attirent fort le regard des autres plutôt que de préserver la pudeur de la mère.
Allaiter hors de chez soi ne signifie pas que l’on doive dévoiler sa poitrine ou l’exposer aux regards indiscrets. Certaines mamans préfèreront porter un vêtement d’allaitement qui offre un double-empiècement avec une fente intégrée. Ainsi, en plaçant leur enfant devant leur sein, sa tête cachera cette ouverture. D’autres mamans choisiront de soulever leur tee-shirt, tout aussi discrètement. Les châles et foulards tout comme les écharpes de portage sont également des accessoires vestimentaires qui se révèlent des aides bien utiles.

Gardons à l’esprit que la société française est empreinte d’une culture du biberon. Les icônes qui identifient les espaces de change du bébé en témoignent puisqu’ils sont souvent indiqués par un symbole de biberon ou de tétine.

Cette culture du biberon s’accompagne d’une idée érotique des seins qui est très forte notamment en France. Allaiter en public peut ainsi être difficile pour la mère. Voir une femme allaiter peut générer un regard désapprobateur et une agression verbale parfois virulente.

Rappelons que l’allaitement en public n’est absolument pas interdit en France ! Et que la première étape pour que les mamans soient à l’aise, passe par re-normaliser l’allaitement au sein !

Laissons libre court à des suggestions saugrenues … ou pas !

Doit-on opter pour des cabines d’allaitement comme celles installées récemment dans une ville américaine ?  Créer d’autres types de lieux pour allaiter en public ? Avec le risque de stigmatiser et enfermer la mère allaitante ?

Créer des centres commerciaux amis des bébés ? Ardennes Allaitement a créé les Chemins du Lait auprès de divers lieux de vente et autres entités, et les commerçants sollicités ont tous été d’accord.

Normaliser l’allaitement au sein, plus généralement, grâce à des événements à l’image de la Grande Tétée, grâce à plus d’émissions spécialisées.

Certains pays ont été créatifs : une sénatrice Australienne, allaitant son enfant en pleine séance de Parlement ! Autre initiative de protection de l’allaitement en public : des panneaux en carton représentant des femmes qui allaitent dans l’Ontario ! La congressiste américaine Maloney devient l’avocate des mères et des mères allaitantes.

J’aimerais conclure sur tous ces selfies de « people » qui se multiplient depuis quelques mois, Christian Serratos, Amanda Seyfried, Pink et tant d’autres. Leurs photos génèrent toute une gamme de sentiments parmi ceux qui les regardent. Ces jeunes femmes postent leurs breastfies pour normaliser leur situation, pour normaliser l’allaitement maternel, pour partager leurs joies de mères. N’y cherchez pas de mauvaise intention, quand leur notoriété pourrait justement faire pencher la balance vers une normalisation de l’allaitement!

 

L’on comprend facilement les réticences d’une mère à offrir le sein en public quand une grande proportion des mères de son entourage sort plus facilement un biberon de lait infantile. Et vous, quelles astuces aimeriez-vous partager avec d’autres mères sur l’allaitement en public ?

[Auteure] : Françoise Coudray

[Biographie] : consultante en lactation IBCLC, formatrice

3 réflexions sur “ Allaiter en public, trucs et astuces ”

  1. Pour ma part j’ai été très gênée au début de mon allaitement, je me rappel encore une fois sur un parking de supermarché, dans la voiture garé en plein soleil en août, je me suis enfermé pour allaiter pour ne pas gêner les “bonnes gens”, un petit isolement dans les cabines d’essayages du magasin aurait suffit. Après cet épisode j’ai pris mon courage à deux mains, je me suis acheté un grand châle (3 euro!) en hiver il me sert d’écharpe, en été sur mes épaules, et sinon il tient plié dans mon sac. Je n’ai jamais eu de remarque désobligeante, même des félicitations de personnes âgées!

  2. Bonjour à toutes et tous !

    J’ai presque deux ans et demie d’allaitement derrière moi dont environ 18 mois en extérieur aussi bien qu’à l’intérieur, et je ne me souviens pas avoir reçu une seule fois de remarque désobligeante. Quelques regards insistants peut-être, plus curieux que réprobateurs. Quelques encouragements aussi.
    Mais vers les 18 mois de mon enfant, j’ai commencé à ne plus être aussi à l’aise. Est-ce le regard des gens qui changeaient et me gênait, ou bien ma gène qui rendait leurs regards plus soutenus ? J’ai toujours eu l’impression que le naturel avec lequel je nourrissais mon fils à l’extérieur était ma meilleure arme pour que l’allaitement en public se passe bien.
    Je ne me souviens pas d’astuces pratiques, à part que je m’habillais toujours de manière à pouvoir allaiter simplement sans trop me dénuder.

    Petite anecdote à propos du biberon, référence unique du nourrissage d’un enfant : mon fils n’a jamais bu au biberon devant moi, le biberon servait uniquement à lui donner du LM quand je n’étais pas là, si bien que je me retrouve aujourd’hui dans la situation inverse : j’ai beau me raisonner, j’ai toujours du mal à intégrer la vision d’un enfant entre 18 mois et 3 ans (ou plus) suçotant un biberon, ça me choque toujours un peu qu’on laisse ainsi un enfant téter son biberon en public !!

    1. Merci Bérengère pour votre témoignage et bravo pour cet allaitement long !!
      Je suis ravie d’avoir de vos nouvelles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *