Allaiter après 6 mois, épisode 2 : la galère des nuits

Nous parlions la semaine dernière de l’allaitement à la demande d’un grand bébé. Ce n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là! Et un des principaux questionnements de cette thématique concerne la nuit. Doit-on oui ou non continuer à allaiter à la demande la nuit?

Ce n’est pas une question simple, elle n’a donc pas de réponse simple.

La réponse, les réponses devrais-je d’ailleurs dire, dépendent de nombreux paramètres familiaux.

Une chose est sûre : les mamans qui allaitent encore à six mois la nuit ne sont généralement pas très bien vues, ou au mieux font pitié.

Et pourtant… le sommeil d’un enfant n’est pas mature avant deux ans.

Respecter la demande d’un bébé de six mois d’être encore allaité la nuit, c’est respecter sa physiologie.

Mais alors, à partir de quel âge faut-il cesser l’allaitement à la demande la nuit?

Réponse : à chaque maman de voir ce qu’elle est capable de donner.

Lorsqu’une maman épuisée m’appelle pour que je l’aide à stopper les tétées de la nuit, je lui dis toujours que je n’ai pas de solution miracle, mais que je peux l’aider à faire le ménage dans sa tête. Une fois que l’on a fait le tour de tous ses questionnements en rapport avec la physiologie, de ses peurs, et de ses douleurs, elle y voit enfin plus clair et peut mettre un plan d’action en place.

Les deux principales questions sont à se poser si possible en couple. Tiens, profitez d’une soirée en amoureux, dans un bon restaurant, quand bébé est gardé!

Ai-je envie d’arrêter totalement l’allaitement la nuit?

Si oui, en suis-je réellement sûre? Car si une partie de moi n’en a pas envie, mon bébé s’engouffrera dans cette brèche, et je n’arriverai pas à atteindre mon objectif. Une série de nuits de pleurs du bébé et de culpabilité s’ouvre à moi à coup sûr! Il est important de savoir que la plupart du temps ceci est inconscient. D’où cette introspection nécessaire, afin de mieux se connaître. Tout le monde en sortira gagnant : la maman, le bébé et le papa.

Si non, combien de tétées puis-je donner par nuit sans craquer physiquement? Si c’est à la deuxième tétée que rien ne va plus, donnez la première, et faites participer le papa qui ira voir bébé au deuxième appel, pour lui signifier que là, il faut se rendormir sans le sein.

Le cododo est-il possible sans que cela nuise à ma vie amoureuse?

Car le cododo  permet de donner par exemple la deuxième tétée sans trop de fatigue, en se rendormant en même temps que le bébé (et souvent avant qu’il n’ait fini!).

Vous pouvez opter pour une solution qui ménage le bébé et le papa : s’endormir en couple dans le lit conjugal, se lever à l’appel du bébé et aller l’allaiter couchée sur un matelas provisoire posé dans sa chambre. Si vous vous endormez, c’est bien. Si vous ne vous endormez pas, c’est bien auissi et vous rejoignez votre lit.

Je suis sûre de vouloir arrêter : comment faire?

Si 100% de vous-même a décidé qu’il n’y aura plus de tétée la nuit vous pouvez tester la recette que j’ai mise au point lorsque ma fille avait un an, le seuil qui a été pour moi celui de la dernière tétée nocturne acceptable. Elle a depuis été approuvée par de nombreuses mamans.

J’ai profité de ce que le reste de la famille était absent pour trois jours, j’ai expliqué à ma fille qu’elle était devenue grande, que j’avais besoin de dormir la nuit, et qu’il n’y aurait pas de tétée avant que le soleil ne soit revenu. La première nuit, elle a pleuré sa frustration dans mes bras pendant une bonne demi-heure. Comme j’étais vraiment épuisée, j’étais couchée avec elle, je l’embrassais, lui parlais doucement, et la berçais. La deuxième nuit, elle a pleuré moins fort, toujours dans mes bras. La troisième nuit, elle s’est réveillée, m’a regardée pour être sûre que je n’avais pas changé d’avis, et s’est rendormie. Il n’y a plus eu de tétée nocturne, et l’allaitement a pu poursuivre son cours paisible, avec encore plus de plaisir puisque moins de fatigue, jusqu’à ses trois ans.

Dans mon cas, le cododo a beaucoup aidé je pense.

Adaptez ce petit témoignage à votre situation, avec une seule constante : prenez le temps d’analyser votre situation à froid, et une fois votre décision prise, tenez vous-y comme à un mât en pleine tempête!

La semaine prochaine, nous aborderons la diversification, d’ici là, bonnes tétées à tous et toutes!

122 réflexions sur « Allaiter après 6 mois, épisode 2 : la galère des nuits »

  1. Bonjour !!!

    j attendais cet article avec impatience !!! ds mon cas bébé a bientot 10 mois et commence ses nuits a 19h ( j ai tt essayé pour le decaller mais rien y fait) il tete avt d aller au lit et puis a minuit et a 5h …. Et la      parfois ne se rendort pas !!! Ou alors juste  une h !!! Croyez moi les nuits sont courtes !!! D ailleurs je suis tellement fatiguée que je reve que je dors !!!

    mon mari me dit que mon lait n est plus assez nourrissant et de lui donner un pot le soir … Mais a l h ou il se couche il n a pas vraiment faim du coup c est a la tété de minuit qu il prend vraiment son " repas" !!!

    Alors je ne sais pas quoi faire … En fait j attend d avoir le courage (physique car trop fatiguée) d affronter les pleurs de bébé quand je lui refuserai la tété ….

    sachant qu avant ça je veux etre sure qu il peut se passer des tétés …. Je ne veux pas qu il ait faim …

    bref je ne suis pas sortie de l auberge !!!

    1. Merci Célia de votre témoignage.

      Oui, les nuits sont difficiles à gérer mais ses réveils nocturnes ne sont pas forcément dû à un manque d’apport nutritionnel mais plutot à une immaturité cérébrale face au sommeil ( le développement cérébral par rapport au sommeil est mature vers 2 ans ). Personnellement, je trouve qu’il dort déjà bien en faisant 2 phases de sommeil de 5 heures .

      Je ne peux donc que vous conseillez de trouver les moyens de vous reposer en attendant de prendre des forces, en essayant de vous coucher tôt, de faire du cododo, de passer le relais à papa ( c’est lui qui se lève)  ou d’essayer de faire une sieste en journée.

      Et peu à peu chacun trouvera un rythme moins fatiguant.

       

    2. Merci pour cet article qui me fait beaucoup de bien!
      Je me reconnais dans l’idée de réfléchir si on est vraiment prête à cesser ou pas les tétées nocturnes. J’ai compris que moi, je suis prête à encore l’allaiter 2 fois la nuit, au delà, je chancelle, et vraiment fatigue…
      Ma petite puce a 5 mois et demi, ce n’est pas encore bien grand, mais la pression autour du “elle fait ses nuits?”, ou encore mon mari qui a eu le malheur de lire plusieurs fois “que le bébé croit avoir faim la nuit car il s’endort au sein et a automatisé tétée avec endormissement”…. je suis PERDUE!!!
      Pourtant j’aime allaiter ma fille, j’aimerai le faire encore le plus longtemps possible, mais là, je guète les 6 mois exclusif, et je commence à avoir peur de l’après…
      Le jour, pas de problème, c’est vraiment la nuit. Je crois que si bébé ne dort pas mieux avec l’introduction des aliments, je ne serai pas assez soutenue pour continuer l’allaitement à mon plus grand désespoir…
      Je sais que sur ce point, je ne peux compter que sur moi-même, c’est moi qui me lève, mon mari va au boulot (moi j’ai pris un grand congé) et donc si je suis crevée le jour, bin en gros c’est que j’allaite la nuit, et cela, c’est un choix…
      A l’aide! je suis en demande de soutient, j’y vois plus clair, et j’atteins mes limites (malaise vagal hier au 3ème réveil de la petite, j’ai attéri par terre!)

      1. Bonjour Delphine
        J’espère que vous allez mieux depuis votre message…
        Concernant le sommeil de votre enfant il ne dépend pas que de l’alimentation mais de son développement cérébral, chaque enfant est prêt à un autre moment.Il est tout à fait normal qu’elle se réveille encore à 6 mois et même à un an…
        Mais il devient urgent de vous reposer, pouvez vous faire des siestes la journée ? Prendre des compléments alimentaires pour diminuer votre fatigue ?
        Peut-être votre mari peut-il se lever le week end ?
        Je vous souhaite bon courage !

        1. Bonjour Valérie,

          Je vois tout juste votre réponse 🙂
          Mille mercis d’avoir pris le temps de me lire et de me conseiller.
          Je reviens aux nouvelles donc, j’ai tenu bon, car aujourd’hui ma petite a 10 mois et je l’allaite encore!
          Néanmoins, depuis ses 9 mois environ, nous avons migré dans sa chambre car elle se réveille vraiment beaucoup et réclame proximité et tétée. Le cododo est donc la solution pour l’instant. Et pourtant, cela reste encore fatiguant, ma puce ne me laisse même pas lui tourner le dos après la tétée, sinon elle se réveille automatiquement! elle veut être contre moi, tout près tout près…
          La nuit, l’envie de sevrer me trotte car réellement je fatigue. Mais le jour arrivé, je ne peux me dire que l’allaitement doit cesser, quand je vois sa petite frimousse qui tète heureuse et rassurée…

          Je n’arrive malheureusement pas à dormir le jour, j’essaye donc de me coucher pas trop tard, vers 22h30 pour récupérer le plus possible.

          Je n’avais pas pensé aux compléments alimentaires pour les femmes allaitantes, je vais essayer de me renseigner.

          Bien à vous, et merci encore pour ce site et votre attention.
          Allaiter en France, surtout plus de 6 mois, quand on est en proie au doute, n’est pas simple, heureusement qu’il existe des sites comme le votre et la leche league pour se sentir soutenue et trouver son chemin. 🙂

          1. Bonjour Delphine
            je suis contente d’avoir de vos nouvelles et que votre allaitement se poursuive. 🙂
            N’hésitez pas à me recontacter si vous avez d’autres questions.

  2. bonjour!

    Un petit témoignage sur les dures nuits avec un bébé allaité : mon fils a 13 mois et jusqu’à ses 12 mois il ne faisait pas ses nuits (au minimum 2 réveils et souvent plus). J’avais déjà fait quelques tentatives pour faire un sevrage de nuit mais sans succès. Et pour ses 1 an il y a eu un déclic : je pense qu’il était prêt de son côté et moi aussi; j’ai décidé de faire une nouvelle tentative d’arrêter les tétées de nuit et de me tenir à cette décision.
    Pendant une semaine environ cela a été un peu difficile : il se réveillait plusieurs fois la nuit et mettait beaucoup de temps à se rendormir seul. Mais cela m’a permis de me rendre compte qu’il n’avait même pas besoin de téter.
    Et depuis 1 mois environ il n’y a plus de souci : il fait maintenant des nuits de 11h et même s’il se reveille une fois il arrive a se rendormir seul.
    Pour vu que ca dure!

    1. Bonjour,
      Vos témoignages m’intéressent Car je me trouve un peu dans la même situation. Mon bébé aura bientôt six mois et je dois reprendre le travail dans deux semaines. Il se réveille entre deux et quatre fois la nuit. Je lui donne systématiquement la tétée car c’est ce qu’il y a finalement de plus simple pour l’aider à se rendormir. Cependant je me rends compte que cela va devenir compliqué avec la reprise du travail car la fatigue devient assez difficile à gérer. Je me demande donc comment dois-je procéder : est-ce que je remplace une ou plusieurs tétés la nuit par un biberon de lait ? Est-ce que je la laisse pleurer ? Nous avons essayé une fois et ça a été très compliqué il a pleuré pendant 1h30. Dès qu’il se rendormait et que je le reposais dans le lit, il se réveillait et il pleurait. J’ai fini par lui donner le sein car je n’arrivais plus à tenir.
      J’ai pu lire Qu’il était possible d’essayer sur plusieurs nuits le sevrage de la tétée mais comment cela se passe-t-il ? Est-ce qu’on le laisse pleurer tout seul dans sa chambre ? Est-ce qu’on lui donne un biberon mais dans ce cas là est-ce que l’on ne crée pas un nouveau besoin ?
      Merci beaucoup par avance pour tous vos conseils

      1. Bonjour Aude,
        A cet age -là, les tétées de nuit peuvent être encore importantes au niveau de son alimentation et ce, jusqu’à un an.
        Vous pouvez essayer de lui proposer le sein plus souvent dans la journée ou lui proposer un biberon de lait ( si c’est le vôtre , il n’y a pas de quantité, si c’est du lait de préparation pour nourrissons : maximum 120 ml) la nuit à la place d ‘une tétée.
        Certains enfants ont besoin de beaucoup de contact et demanderont quand même à téter ensuite.
        Si vous optez pour la solution d’arrêter l ‘alimentation la nuit ( en étant certaine qu ‘il prend assez en journée), évitez de le laisser pleurer seul mais accompagnez le( vous ou son papa ) en le berçant, en lui parlant, en le rassurant.
        N’hésitez pas à me contacter si besoin.

  3. Mon petiti garçon a bientôt 14 mois et se réveille encore deux fois voire parfois plus toutes les nuits et ne se rendort pas sans avoir eu sa tétée. J'ai bien conscience qu'il n'a pas fain mais que cela le rassure. Je voudrais supprimer les tétées la nuit car cela devient compliqué en terme de fatigue avec mon activité professionnelle. Mais comment faire sachant que notre bébé n'a pas encore sa propre chambre?

    Merci de vos conseils

    1. Bonjour Valérie

      Vous pouvez essayer de mettre à contribution votre mari, c’est à dire que c’est lui qui se lève pour rassurer votre fils.

       

  4. Bonjour,

     

    Ma fille a 11 mois, c'est un joli gabarit de 11,2 kg (poids de naissance de 4,560 kg) pour 77 cm. Elle a très rapidement fait ses nuits (7 à 10h de sommeil à partir de trois semaines) et ceux jusque ses 6 mois.

    Depuis la fin avril, elle se réveille au moins deux fois par nuit et souvent plus. Seul les tétés lui permettent de se rendormir et ce alors qu'avant ses 6 mois elle parvenait à le faire seule.

    Les changements qui sont apparus à cette période correspondent à la diversification et aux dents.

    Lorsque j'ai commencé la diversification elle n'a plus pris le sein que le matin et le soir. Le sevrage des tétés de la journée c'est très bien passé, seul les siestes sont devenues plus courtes.

    Concernant les dents, elle en a huit qui sont sortis depuis cette période (soit environs 5 mois) et actuellement l'arrière de ses gencives est tout boursouflé avec ses pré-molaires qui la chatouillent !

    Je suis actuellement toujours en congé parental mais avec la reprise du boulot dans un mois j'aimerai pouvoir la sevrer. Je n'ose pas me lancer et me confronter à des nuits encore plus difficiles. 

     

    Merci de vos conseils !

     

    Emilie

     

    1. Bonjour Emilie,

      Votre témoignage montre bien que rien n’est figé. Votre enfant évolue.

      Je vous propose de demander  au papa de se lever pour essayer de la rendormir. Ne vous voyant pas, elle sera peut-etre moins demandeuse pour téter.

  5. Bonjour,

    Ma fille a un peu plus de 6 mois et j’ai eu très vite hâte qu’elle fasse ses nuits. J’ai repris le travail à la fin de mon congé maternité et ma fille se réveillait encore 1 ou 2 fois par nuit. Avec un travail en 3×8, la fatigue s’est vite transformée en épuisement…
    Alors à 3 mois j’ai décidé d’arrêter de l’allaiter la nuit.
    La première nuit avant de la coucher je lui ai longuement expliqué qu’il était temps pour elle de faire ses nuits et qu’il n’y aurait plus de tétée nocturne de “rendormissement”. Évidemment, elle s’est réveillée une première fois et je lui ai donné le sein mais sans qu’elle s’endorme en têtant afin qu’elle apprenne à se rendormir seule. Au deuxième réveil nocturne, je l’ai laissé téter mais juste une minute puis remise au lit avec une grosse crise de larme de 20min et elle s’est rendormie. Idem la 2e nuit, avec des pleurs un peu moins long. Puis la 3e et 4e, mon conjoint a pris le relais et lui donnait un peu d’eau lorsqu’elle se réveillait, ceci afin qu’elle comprenne qu’elle n’aurait plus de lait durant la nuit, les pleurs duraient entre 10 et 15min, puis elle se rendormait.
    La 5e nuit nous avons tous pu dormir jusqu’à 5h du matin… Quel bonheur!
    Aujourd’hui elle dort de 20h30 à 7h30, avec des hauts et des bas bien entendu, la famille a trouvé son rythme, nous sommes tous beaucoup plus serein et l’allaitement est d’autant plus agréable.
    Ces 5 jours ont été très difficiles à vivre et cela a été très dur de ne pas craquer. Mon conjoint m’a beaucoup soutenue et notre détermination a été fructueuse!

    1. Bonjour Aurélie

      Merci pour votre témoignage.
      Vous avez eu de la chance que cela n’impacte pas votre allaitement car l’absence de tétées de nuit à 3 mois peut entraîner une chute importante de la production. A cet age, ce n’est pas encore l’heure pour bébé de faire ses nuits mais c’est le travail que les femmes ont et la société dans laquelle nous vivons qui imposent des horaires et qui fatiguent les mères allaitantes.Et c’est pourquoi,quelquefois les femmes sont obligés d’en arriver là.
      C’est bien que dans votre cas vous ayez pu trouver une solution pour poursuivre votre allaitement plutôt que d’arrêter.
      Nous vous souhaitons un long et bel allaitement!

  6. Bonjour,

    Je suis très heureuse d’avoir trouvé cette article car on trouve peu de chose à lire à ce sujet et cela me redonne du courage. Cependant les nuits restent très compliquées…
    Bébé a 7mois et se réveille toujours au moins 3-4 fois par nuit.
    J ai tenté de la laisser pleurer tout en lui expliquant que ce n’est plus possible pour moi, qu’elle doit apprendre à se rendormir seule… Cela a duré plus d’une heure. Et le lendemain 50min. Je ne supportes pas ces hurlement qui me font souffrir autant qu’elle.
    Alors j’ai mis papa à contribution (qui ne tient guère plus de 2 nuits à ce rythme) : elle se rendort pour environ 3/4h, une heure ce qui nous donne une nuit à 8-10 réveils.
    La tétine : elle n’en veut pas.
    Je ne suis plus fatiguée, je suis épuisée, j’ai des pertes de mémoires, ca devient inquiétant.
    Une chose est sure : je n’ai pas envie d’arrêter l’allaitement alors je me sens un peu perdue.
    Est ce que je dois ne plus l’endormir au seins?
    Enfin toutes suggestions seraient bienvenue même si je sais qu’il n’existe pas de recettes miracles…
    Merci par avance.

    1. Bonjour
      Pour que vous puissiez récupérer un peu, je vous propose de le laisser s’endormir à nouveau au sein, de le laisser prendre son rythme parce que je pense que votre bébé est aussi un peu perdu et de recommencer dans quelques temps.
      Et ce n’est pas forcement le mode d’alimentation qui fait dormir les bébés mais la maturité de leurs structures cérébrales qui n’est pas forcement en accord avec le rythme effréné de notre société.
      Je vous souhaite bon courage

  7. Bonjour bonjour,
    Voilà je viens ici car depuis mon premier allaitement ce blog est une grande source pour moi et aujourd’hui je suis dans une impasse… Ma fille a 19 mois et tète encore plusieurs fois par jour y compris la nuit. Il y a un mois j’ai décidé de faire le sevrage de nuit en m’appuyant sur une methode similaire a la votre. J’étais vraiment très claire dans ma tête car très fatiguée et puis envie de passer à autre chose mais voilà j’ai tenu bon pendant 3 sem mais elle n’a rien laché: de très grosses colères, paniques et réveils. Je pensais qu’en quelques jours elle passerait à autre chose mais non. Pas facile pour les nerfs. J’avais décidé de l’allaiter encore la journee mais de limiter à 3 tétées par jour (matin, midi et soir) ce qui n’est pas évident car je ne travaille pas et on est tout le temps ensemble dans un pays chaud (Singapour). Elle n’arrive pas à passer à autre chose… quand je suis là. (Les soirs où la babysitter la couche pas de problème!!!). Du coup je me suis dit qu’il fallait peut être la sevrer complètement meme si je sens bien qu’elle n’y est pas prête et qu’elle s’accroche. Quelqu’une a des retours d’expérience? Est ce que nous sommes trop fusionnelles? Ce n’est pas facile car il y a bcp de jugements derrière tout ca et chacun y va de son grain de sel et de son analyse. Sent-elle que c’est bientot la fin? A cote de ca c’est une petite fille assez precoce et pleine d’entrain. J’avoue que je suis perdue et que je ne sais pas comment gerer la chose. Merci d’avance de vos retours!

    1. Bonjour Géraldine,
      Oui pour certains enfants c’est difficile de passer le cap des tétées de nuit.
      Concernant le sevrage total c’est votre décision propre, mais concernant les nuits, peut-être essayez que le papa se lève et éventuellement qu’il se rendorme avec votre fille.
      Si actuellement les nuits sont toujours agitées, peut-être essayez de ” calmer le jeu” quelques jours et de recommencer plus tard tout en l’expliquant bien à votre enfant.
      Et si d’autres mamans ont des solutions pour aider Géraldine, n’hésitez pas à poster !

  8. Bonsoir Géraldine,

    Je ne sais pas si mon témoignage pourra vous aider mais voici :
    j’ai sevré ma fille des tétées de nuit à 11 mois et le papa a été d’une grande aide. Elle tétait encore 2-3 fois par nuit et on début on a voulu aller un peu vite : supprimer toutes les tétées de nuit d’un coup. Elle nous a clairement dit, un peu comme votre fille, que c’était trop rapide. On a décidé de laisser une tétée vers 4-5h et que si elle se réveillait avant, c’est mon mari qui y allait (on ne l’a jamais laisser pleurer seule dans sa chambre). Rôle pas facile pour mon mari qui voyait sa fille pleurer de plus belle en le voyant arriver car c’est moi ou plutôt mes seins qu’elle voulait mais il a tenu bon et Juliette a rapidement compris. J’ai maintenu une tétée de nuit pendant 3 semaines puis l’ai supprimée. Puis ma belle-mère a pu garder sa petite fille pendant 4 nuits pour qu’on récupère un peu. Juliette s’est réveillée plusieurs fois la première nuit et pas du tout la dernière : le sevrage des tétées de nuit était fait !
    Aujourd’hui elle a 14 mois et je continue à l’allaiter matin et soir (et avant la sieste si je ne travaille pas ce jour-là). Il lui arrive parfois de se réveiller la nuit (les dents…) et si c’est mon mari qui se lève , elle se rendors plus vite qu’avec moi. Avec moi, elle dit encore sa frustration de ne pas avoir de tétée. Si je suis en forme, je tiens bon sinon j’appelle mon mari à la rescousse.

    Si votre conjoint et/ou des amis peuvent vous relayer la nuit, cela pourrait vous aider. Bon courage !

    1. Bonjour, je suis actuellement entrain de supprimer la tétée de la nuit avant 5h c’est mon mari qui rendort mon fils. Puis je garde la tétée de 5h car il pleure sans s’arrêter si je ne lui donne pas. Je voudrais savoir comment tu as fait pour ensuite supprimer la tétée de 5h? L’as-tu laissé pleurer ? Merci

  9. Bonjour,
    Je suis contente d’être tombée sur ce blog et notamment sur cet article. Surtout rassurée de voir que je ne suis pas seule dans ce cas !
    J’allaite toujours ma fille de 10 mois (premier bébé). J’ai pris un congé parental afin de me consacrer à elle. Mais je dois avouer que les nuits agitées et la fatigue qu’elles impliquent commencent à avoir raison de moi…
    Ma poupée a fait ses nuits (20h-8h) à 1 mois. Je mesure ma chance, je sais que c’est rare. Mais depuis ses 6 mois, le début de la diversification et l’apparition des premières dents, c’est une toute autre histoire.
    Elle se réveille 2 ou 3 fois (parfois plus) la nuit et il n’y a que le sein qui la calme. Elle refuse sa sucette et son doudou, hurle de plus belle si je tente de l’apaiser d’une autre manière donc oui, je cède.
    Je sais que j’ai le temps car je ne travaille pas mais là c’est plus une question d’accuser le coup et donc de me sentir moins en capacité de bien m’occuper d’elle.
    De plus, elle est très fusionnelle avec moi, pas de soucis avec son papa, elle joue et apprécie tout le monde mais dès lors qu’on veut la prendre dans les bras, c’est la fin du Monde. Je ne la laisse jamais ou très rarement à garder de peur qu’elle soit mal et que la personne qui est avec elle soit désarmée.
    J’essuie donc un tas de critiques, et je me sens coupable. J’ai l’impression de louper quelque chose et d’aller droit dans le mur sans entrevoir la fin de tout ça…
    Je suis perdue, je me questionne sur mon allaitement que pourtant j’adore…

    1. bonjour Caroline! c’est normal qu’à certains moments vous vous sentiez perdue. D’une, il y a la fatigue, et de deux, vous apprenez à être maman, sans forcément beaucoup de soutien. N’hésitez pas à aller rencontrer d’autres mamans à des réunions d’entraide (il y a tout un tas d’associations partout en France), c’est salvateur de pouvoir échanger, recevoir des conseils, en donner aussi!! et puis, même si votre petite a du mal a aller dans d’autres bras, confiez la tout de meme à des proches pour pouvoir aller respirer une heure ou deux. Elle a à apprendre la frustration, et nul doute que les personnes que vous choisirez pour amorcer cette étape de la séparation sauront le faire en douceur. Les petites absences sont nécessaires pour tout le monde… Bon courage, et ne vous en faites pas, ce que vous traversez n’est pas lié directement à l’allaitement! Toutes les mères le vivent d’une façon ou d’une autre!

  10. Bonjour
    J ai un petit garçon qui va avoir 6 mois dans une semaine
    À ce jour il n a jamais dormi une nuit complète et la fatigue commence à se faire sentir
    J ai une fille de 5 ans qui pâtit de la situation ainsi que le papa
    Je nai pas envi d arrêter complètement d allaiter et mon pédiatre et sage femme me comseille de donner le soir un biberon en complément de la tété du soir, je ne sais ce que je dois faire
    Il vient en moyenne 4 fois par nuit sinon plus comme cette nuit
    Je fais du cododo pour que ce soit moins dur et j ai essayé de le laisser pleurer mais j ai tenu 5 minutes et pour le moment je ne suis pas prête pour cela
    J avoue ne pas savoir quoi faire et que tout le monde trouve son compte sans pleur etplus de fatigue
    Si vous avez un bon conseil merci

    1. Bonjour,
      “Faire ses nuits ” pour un enfant n’est pas une question d’alimentation.Même avec un biberon de préparation pour nourrissons, il pourrait ne pas dormir.
      Le sommeil dépend des structures cérébrales de l’enfant.
      Une petite astuce pour récupérer serait peut-être de le faire garder une après -midi.Vous pouvez éventuellement trouvé une solution aussi du côté homéopathique ou ostéopathique.
      En attendant, peut-être serait-il plus facile de vous reposer en allaitant le plus souvent en position couchée.

  11. Bonjour je viens de prendre connaissance de votre réponse et vous en remercie
    Nous revenons une semaine de vacances où mon petit bout a fait des nuits sans tétée et ce sans aucun complément le soir
    Mais depuis notre retour il se réveille une fois déjà plus gérable mais j’ai beaucoup de mal a endormir sans le sein et cela m inquiète pour le sevrage futur car je reprends le boulot en août
    Je suis heureuse d allaiter mais il y a des à côté que je ne sais pas comment je vais gérer quand je vais arrêter
    Et je suis d accord que le biberon ne sera pas la solution a mes problèmes

  12. Bonjour,

    Je viens de tomber sur votre site et je voudrais avoir votre avis svp.
    J’allaite encore mon fils de bientôt 6 mois. Jusqu’au fin 5 mois le père ne voulait pas me voir essayer le biberon à son fils (il me le prenait de mes mains) et maintenant quand j’essaie introduire le biberon le bébé refuse (conseil du pédiatre).
    A 5 mois et demi j’ai commencé la diversification. Un jour il prend les légumes, un autre jour peut les vomir. Il prend bien par contre les petits yaourts bébé.
    Ce dernier temps je suis en conflit avec le père qui veut que j’arrête d’allaiter son fils la nuit car le bébé est dans notre chambre et ne veut pas être réveiller. Notre fils s’endort vers 19h30 et se réveille pour tété vers 00h – 1h et 4-5h du matin.
    Le père ne veut pas comprendre que ca demande du temps pour sevrer la nuit.
    Il n’arrête pas de me faire culpabiliser, en plus il me dit tout le temps que notre fils est en retard en comparaison avec d’autres bébés.
    Notre fils a eu les 2 premières dents du bas à 2 mois. Depuis 2 semaines il chouine pas mal et comme les gencives sont bien gonflés, je me suis dit que c’est ca la cause mais pour son père, le bébé c’est un garcon et il doit pas chouiné comme une fille. Je suis tellement en colère juste quend je pense à ses mots.

    Ce matin j’ai vu un des dents qui à percer et quand j’essaie de dire à son père ne veut rien entendre.

    Comme hier j’ai eu plein des rdv j’ai laissé les enfants ( le grand de bientôt 18 mois et le petit de 6 mois) avec leur père. A mon retour il était ko, il a même pas mangé hier soir, tant il était fatigué et pourtant ne veut pas se mettre à ma place ni comprendre les besoin de son fils.

    Oui, il faut que je vous parle d’un truc aussi car je vais pas l’oublie tout ma vie. Avec son premier quand il n’avait qu’un mois et demi il me disait que je rend son fils dependant de moi en l’allaitant (conseil de belle mère qui voulait allaiter son petit fils au biberon).

    1. Bonjour Alina, le père de vos enfants veut sans doute bien faire. Il a les repères qu’il a, et qui ne sont pas forcément ceux de la physiologie, mais ceux que la société lui a inculqués. Mais vous mettre en colère contre lui n’arrangera pas les choses, bien au contraire. C’est avec douceur qu’il vous faut trouver votre chemin à tous les quatre. Le père de vos enfants a avant tout besoin d’être rassuré car il est évident qu’il veut bien faire! Je vous invite à lire les différents articles qui vous concernent sur le site (sur le sommeil, sur la diversification etc), à prendre des notes et à les lire avec lui, pour qu’il voie que son fils n’est pas en retard, qu’il est au contraire en avance puisqu’il construit en ce moment ce qu’il a à construire avant un an : une relation d’amour avec ses deux parents, qui lui permettra ensuite de s’élancer avec confiance dans la vie. Pour les nuits, piochez dans les articles des idées à tester pour trouver ce qui se passe le moins mal! Bon courage, et ne desespérez pas, c’est normal de se prendre la tête quand on est deux à chercher! Et avant tout, douceur, communication, partage…

      1. Bonjour,

        Mon fils avait arrêté de teter la nuit à 8mois, ca avait ete deja difficile vis à vis du papa (idées de l’école de “bébé doit dormir 10h à 3mois”).

        Aujourd’hui ma fille a 11 mois et tète 1 ou 2 fois par nuit. (Alors qu’à 5 mois c’était plutot 0 ou 1) Je me lève en douce pour que personne soit réveillé et eviter les accrochages avec le papa. Je nose pas le mettre à contribution car il supporte mal ne pas dormir d’un trait. En plus comme c’est en desaccord avec ce qu’il pense être juste, il s’énerve et ca me fou en boule.

        J’ai eu beau lui parler des etudes, des articles au sujet du sommeil des bébés mais comme on peut lire tout et son contraire il arrive à argumenter que dans 5 ans on dira autre chose, que c’est bidon, que la petite est en retard etc.

        Moi je commence à fatiguer, surtout que le grand en ce moment est inquiet la nuit et souvent débarque dans notre lit donc 3 reveils ca fait pas mal.

        Je vais peut être tenter votre méthode de sevrage nocturne mais si vous avez d’autres conseils je suis preneuse.

        Merci par avance et merci a toutes les mamans pour ces merveilleux témoignages.

        1. Bonjour,
          Certaines études montrent la réaction du cerveau (par IRM) suite à la frustration des bébés lors d’éveils nocturnes ou de pleurs inconsolables la journée.
          Et notamment le livre du dr Gueguen “pour une enfance heureuse” qui pourrait vous aider à prouver à votre mari que tout ce que vous faites est très bien.
          Je vous souhaite bon courage pour la suite.

    2. Bonsoir caroline je sais que ce poste date mais j’aurais voulu savoir comment s’est passé le sevrage de votrè bb qui aujourd’hui doit être bien plus grande, il se trouve que je me retrouve beaucoup dans votre récit tant dans l allaitement, la fusion, la fatigue et les nuits difficiles ! Peut être que votre expérience pourra m’aider

  13. bonsoir,
    je viens de tomber sur votre blog par hasard en cherchant des réponses et astuces pour le sevrage de nuit .
    Ma fille qui aura 14 mois ce mois ci est toujours allaitée , de jour comme de nuit , depuis quelques jours elle n’a plus vraiment d’appétit , elle ne finis pas ses repas parfois ne mange pas du tt par contre elle tète bien volontier il n’y a pas vraiment d’heure fixe au tétée c’est a la demande depuis sa naissance . je lui donne des compotes , des fromages ou yahourt . pour ce qui est du sommeil , elle dort les premiers heures dans son lit dans sa chambre et apres le 1er ou second reveil c’est cododo . je pourrai meme pas vous dire combien de reveils nocturnes il y a parce que cela dépends. les nuits ne se ressemble pas . par exemple avant hier elle s’est reveillée 3fois mais hier TOUTE LES HEURES … vous imaginer la fatigue ! surtout que jai ma grande de 3 ans et demi a gerer la journée donc j’essaie de faire une petite sieste les apres midi quand je peux. je trouve que pour son age elle tète vraiment beaucoup bref tout ca pour dire que je voudrais la sevrer mais la nuit seulement et continuer l’allaitement en journée.
    je me demande donc est ce qu’elle mange moins parce qu’elle sait qu’elle se rattrape avec le sein ou est ce que c’est parce qu’elle tète beaucoup qu’elle est moins attirée par la nourriture ?
    et aussi quand on cododote elle peut ne pas lacher le sein de la nuit si j’essaie de lui retirer pour pouvoir changer de position elle se reveille et le reclame en pleurant ce qui n’est plus vivable pour moi , car je me reveille le matin avec des douleurs du au faite davoir garder la meme position toute la nuit …
    désolée d’avoir été longue , en vous remerciant par avance de m’avoir lu et de vos conseils .
    une maman fatiguée …

    1. Bonjour Hannane,
      De nombreux enfants feront des allers-retours par rapport au sein et la nourriture solide, ils cherchent leur marque. Votre enfant est dans une période où elle a besoin de téter plus mais d’ici quelques jours tout peut changer à nouveau. L’essentiel c’est qu’elle ait un apport calorique journalier suffisant quelque soit l’aliment.
      Concernant le besoin d’avoir le sein en bouche toute la nuit, je pense qu’il est préférable d’approfondir avec une consultante en lactation, voir si les tétées de nuit sont encore nécessaires ou pas. Je ne peux pas,hélas, vous aider à distance.
      Je vous souhaite bon courage.

    2. Salut Hanane, je suis exactement dans la même situation que toi avec mon fils de 13 mois…début de la nuit dans son lit puis cododo et réveils presque toutes les heures. ..très dur de le ’’decoller ’’ du sein sinon pleurs et du coup tout comme toi fatigue et courbature. ..J’aimerais savoir si tu as un peu ’’avancé ’’de ton côté? Merci d’avance

  14. Bonjour, je suis bien contente de tomber sur cet article et ses commentaires ! Mon fils vient d’avoir 6 mois. Depuis ses deux mois il commençait à bien dormir la nuit, avec souvent une seule tétée entre minuit et 3h selon les jours, puis ensuite vers 6h, en s’endormant au début vers 22h puis de plus en plus tôt, 19h30-20h, et en s’endormant dans son lit et non plus au sein.
    Il y a 15 jours je pense qu’il a fait ce fameux pic de croissance des six mois, se réveillant la nuit toutes les deux heures voire moins, et impossible de se rendormir sans le sein… La 2ème nuit j’ai compris et cela m’a rassurée, et cela a duré 4 jours…
    Mais depuis, j’ai l’impression qu’il s’est habitué à ces nombreuses tétées nocturnes et il se réveille souvent 3 fois, voire plus… Impossible de se rendormir avec papa, il peut pleurer 1/2h dans ses bras voire plus, jusqu’à ce que je le mette au sein… J’ai l’impression que son sommeil est moins bon, il peut se réveiller à 1h ou 3h et ne pas se rendormir jusqu’à 5h, même avec une tétée… Ou il peut se réveiller à 5 ou 6h et sembler ne plus vouloir dormir, mais ensuite téter à 7h30 et se rendormir pendant plus de 2h sur moi comme ce matin ce qui montre qu’il n’avait pas fini sa nuit…?
    Depuis très longtemps je n’allaite plus couchée mais dans un fauteuil, j’ai re-essayé quelques tétées couchée mais ni moi ni mon fils ne trouvons nos marques et il ne s’endort pas mieux pour autant… En lisant votre article ma réponse à la 1ère question est : je n’ai pas encore envie d’arrêter les tétées de nuit mais il y a un seuil pour ma fatigue, sans doute une ou deux tétées, et surtout si bébé ne se rendort pas entre deux tétées nocturnes là c’est vraiment la limite! Je suis en congé parental mais j’aimerais que l’on retrouve un rythme plus sain…
    Nous venons de commencer la diversification mais seulement fruits et légumes donc je me demande si bébé n’a pas besoin de plus d’apports? Même si j’ai bien conscience que lors de la plupart des tétées nocturnes il ne tête pas par faim… (Mais parfois si, il me semble…). Il pèse 9kg500 à 6 mois soit tout en haut de la courbe…
    J’ai essayé de limiter les tétées de nuit en me disant : toutes les 1h30-2h maxi, donc s’il se réveille avant je ne cède pas et lui explique qu’il est trop tôt et qu’il tètera la prochaine fois qu’il se réveille… J’ai fait ça une nuit en le laissant dans son lit, en le rassurant souvent, en le laissant avec sa sucette (qu’il ne veut souvent pas dans ces cas là), conséquence il ne s’est pas rendormi pendant 1h30 et moi non plus donc la nuit suivante je l’ai rendormi au sein à chaque fois, c’est la seule façon pour moi de dormir un peu entre les tétées !
    Je vous remercie pour tout conseil! Je lis dans certains commentaires qu’il semble y avoir des changements similaires vers 6 mois pour de nombreux bébés, dus aux dents ou à la diversification ? (Toutefois mon fils a eu ses deux premières dents du bas avant ses 5 mois et cela ne m’avait valu que quelques nuits un peu plus difficiles… )
    Merci donc pour vos avis!

    1. Bonjour Olivia,
      Il existe des périodes où votre bébé va revenir téter plus souvent pour se rassurer. C’est le cas effectivement lors des pics de croissance mais aussi c’est parfois le cas lors de changement dans le vie de votre bébé comme la diversification, l’entrée à la crèche, la reprise du travail….
      Souvent si on les laisse faire ça passe plus rapidement.
      L’apparition des dents aussi peuvent modifier leur sommeil, même si les premières sont sorties sans difficulté.
      Vers six mois, le bébé commence aussi à reconnaître qu’il est une personne à part entière: de nouvelles acquisitions qui peuvent le déstabiliser et il aura donc avoir besoin de téter pour se rassurer.
      Pour avoir plus de précisions adaptées à votre cas, il pourrait être souhaitable d’avoir un échange direct avec une consultante en lactation de votre secteur ou la puéricultrice de PMI.

  15. Bonjour
    Mon bebe de 5 mois aujourdhui se reveille plusieurs fois la nuit.
    Elle a des coliques depuis sa naissance.
    Elle est aallaié et a commence la diversification alimentaire il y a 1 mois.
    Malheureusement elle ne veut pas le sein apres manger donc je lui donne 30 ou 40 min apres.
    Les vrais tétes sont le soir. Elle se couche vers 20h30 – 21h et se reveille 5 h apres pour tété.
    Mais le soucis cest que 2h30 apres elle se reveille en se tortillant elle dois avoir mal mais la seule chose qui la soulage cesz tété.
    Ma pediatre pense que elle mamge pas assez la journee mais je ne sais pas comment lui donner plus de lait si elle ne veut pas.
    Jai essayee de lui donner les legumes le soir mais impossible elle ne veut pas. Dois je arreter lallaitement. Et passer au biberom ou ca changera rien contre les coliques et la faim.

    1. Bonjour Elisa,
      Par rapport aux coliques,avez -vous déjà essayé de retirer les produits laitiers de votre alimentation? Quelquefois, elles sont diminuées grâce à cet arrêt.
      Votre bébé n’a que 5 mois et de se réveiller régulièrement la nuit peut être tout à fait normal par rapport à son développement. Le sommeil ne dépend pas que de l’alimentation.
      Pourquoi votre pédiatre pense que votre enfant ne mange pas assez ? Parce qu’elle ne fait pas “ses nuits” ou ne prend pas assez de poids ?
      Si besoin vous pouvez rajouter des tétées dans la matinée ou l’après midi.Vous pouvez également essayer d’allaiter à midi avant le repas solide.
      Je reste à votre disposition pour d’autres informations si nécessaire.

  16. Bonjour à toute j’ai mon bébé de 6mois et 1 semaine qui ne dort n’y la journée , n’y la nûit et je me pose beaucoup de question. Il est toujours allaiter (tétéa la demande) sauf que j’ai commencer les petits pots depuis ses 5mois avec la permission de la pédiatre. Mais il ne dort pas la journee il n’a jamais été un gros dormeur depuis tout petit mais à la sortie de la maternité il faisait ses nuits en se reveillant1fois… Mais depuis ses 4 mois fini .. Plus de nûit plus de jour.. Et il ne se détache pas de moi.. Ne veut pas de biberons et de sucette.. Il ne dort que pret de moi en cododo ou à force de fatigue aux bras .. Mais jamais jamais seul j’ai tout essayé le laisser pleurer mais sa ne marche pas .. D’après vous de quoi cela vient ? Si vous pouvez m’aider sa serait pour moi un soulagement car j’ai vraiment peur pour sa croissance et moi je commence a été énormément fatigué
    Merci d’avance à toute !

    1. Bonjour Sam,
      Peur pour sa croissance, il ne grandit pas? Dans ce cas, le médecin n’est pas alerté?
      On constate régulièrement que les bébés ne font pas leurs nuits après six mois sans que ce ne soit anormal.Peut-être, qu’il est mal à l’aise dans certaines positions couchés.
      Certaines mamans ont trouvé que l’ostéopathie avait aidé leur bébé à mieux dormir, une piste à explorer éventuellement…
      Je reste à votre disposition si vous avez d’autres questions.

  17. Bonjour,

    Je vous écris concernant l allaitement long d un grand bébé. Ma question ne concerne pas vraiment les nuits….
    J ai repris le travail alors que mon bébé avait 7 mois. Et je n ai jamais pu lui donner le biberon. Donc j ai poursuivi l allaitement matin et soir + nuit…puisque bébé ne fait pas ses nuits…
    Mais quand nous sommes en vacances, mon bébé ( 1an) réclame sans cesse le sein et ce même entre les repas solides bien copieux.
    Je me demandais si cela était mauvais puisqu à cet âge, bébé doit manger 4 repas par jour?
    Et peut- etre est ce trop ?
    Qu en pensez vous?
    Merci pour votre aide.

    1. Bonjour Chrystel
      Ce n’est pas mauvais du tout que votre bébé tète encore souvent au contraire. Ce sont des tétées pour s’hydrater souvent plus que des vrais repas comme nous l’entendons.
      Donc si vous êtes bien tous les deux, n hésitez pas à multiplier les tétées. Ce n ‘est que bénéfice pour la vie future de votre enfant.

  18. Bonjour,
    Je suis une maman épuisée par un bébé de 5 mois qui se réveille encore une à deux fois la nuit pour téter, alors que j’ai repris le travail.
    Nous sommes en allaitement mixte depuis ses deux mois (j’avais besoin d’un peu d’air), et aujourd’hui il a des biberons de lait infantile la journée avec la nounou, et le sein les soirs/nuits/matins. Il est gourmand et prend très bien toute nourriture : compotes, purées, biberons, sein. C’est un bébé très tonique qui mange beaucoup, qui grandit extrêmement vite et bien.
    Mais un bébé tonique la nuit…J’ai bien essayé de le “bourrer” avec un biberon et des céréales le soir, mais rien n’y fait. Il a pourtant fait ses nuits pendant 4 semaines, à l’âge de deux mois, mais il a cessé et ne les refait qu’exceptionnellement depuis.
    Je ne sais pas quoi faire et me sens trop épuisée pour lui refuser le sein et faire face à ses pleurs plusieurs nuits d’affilée.
    Avez-vous un conseil ?
    Merci d’avance,
    Claire

    1. Bonjour Claire,
      Par rapport à ce que vous me dites,je ne pense pas que ce soit un problème d’alimentation. En effet, le sommeil d’un enfant ne dépend pas que sa satiété mais aussi de son développement cérébral. Chaque événement ( qui peut être insignifiant pour nous mais très important pour votre bébé ) peut entraîner une modification de son sommeil. Il est communément admis qu’un enfant se réveille une ou plusieurs fois par nuit jusqu’à un an voire plus. Nous -mêmes nous nous réveillons quelquefois en milieu de nuit avant d’enchaîner un nouveau cycle de sommeil.
      Pour essayer de récupérer un peu, je vous conseille de continuer à l’allaiter à la demande et de revoir comment ça se passe dans quelques temps car tout peut changer rapidement.
      En attendant, essayez de trouver chaque petit moment pour vous reposer, bon courage !

  19. Bonjour,
    Mon bébé de 6 mois et demi téte la nuit vers minuit et ensuite téte très souvent (ex : 2h , 5h) et ensuite 8h . Elle dort avec moi. Depuis hier , j’ai essayer avec l’aide du papa de la faire tété une seule fois et ensuite de la rendormir, ce qui a bien fonctionné. Elle s’est réveillé plusieurs fois mais nous avons réussi a la rendormir sans la faire tété. Le papa me conseille pour me reposer de lui donner un biberon de mon lait la nuit à la place de la tétée. Pensez vous que cela est bien pour elle? La nuit dernière elle a donc tété a 2h une grande tétée et une autre le matin a 6h. Je me demande donc si celle de la nuit est un tétée nourrissante et réconfortante? Le biberon va t-il aussi la réconforter correctement ? Est ce que cela peut lui permettre de mieux dormir ? Je suis perdu avec l’allaitement qui en plus change avec la diversification, les tétées moins importantes la journée, je voudrais continuer l’allaitement, est ce qu’il y a un risque de ne plus avoir de lait en supprimant en plus cette tétée?

    1. Bonjour Barbara,
      c’est une bonne idée que papa se lève à 2h et prenne le relais.
      Par contre, je vous déconseille de remplacer une tétée par un biberon, ça risquerait de modifier votre production. Les tétées de nuit permettent de maintenir une bonne production et effectivement le réconfort serait différent.Mais rien n’empêche le papa d’aller chercher votre enfant pour que vous puissiez l’allaiter.Si vous ne vous levez pas, votre endormissement sera plus rapide et vous pourrez ainsi vous reposer.

  20. Bonjour,
    J’ai une petite fille de 6 mois et 1 semaine allaité exclusivement depuis sa naissance (nous avons commencé doucement la diversification). Elle tête encore très souvent de jour comme de nuit (1 à 2-3 réveils par nuit) et j’ai repris le travail depuis ses 3 mois…
    J’avoue être très fatiguée et avoir remis très souvent mon allaitement en question. Jusqu’à présent le plaisir que nous y trouvons toutes les deux a toujours pris le dessus -sur les remarques extérieures et (surtout) sur la fatigue.
    Mais autour de moi tout le monde s’accorde à dire qu’elle devrait faire ses nuits depuis un bout de temps (elle fait un bon poids) et qu’à se rythme là je me réveillerai encore quand elle aura 2 ans pour lui préparer un bol de nesquick la nuit 🙂 En gros, que je lui donne de mauvaises habitudes.
    Nous essayons avec son papa de la sevrer la nuit depuis presque une semaine mais je trouve ça vraiment très difficile. Au final plus difficile que de me réveiller pour lui donner le sein! Elle hurle pendant presque 2h (avant de s’écrouler dans mes bras), nous faisons à tour de rôle des aller-retours fréquent jusqu’à son lit pour la rassurer mais rien n’y fait… Je précise qu’elle n’a pas de tétine et pour l’instant n’a pas vraiment choisi de “doudou”.
    Je suis partagée entre ce que ma fille voudrait (et donc aurait besoin je pense) et ce que l’on me dit de faire pour ne pas lui donner de “mauvaises” habitudes. En plus, son papa travaille aussi et commence à accuser le coup…
    Chaque soir je me dis que ce sera peut être LE soir…et qu’il faut tenir bon mais j’avoue qu’en pleine nuit j’ai une petite pensée amère pour mon pédiatre :-))
    Qu’en pensez-vous? Et vous les autres mamans, où en êtes-vous?
    En tout cas merci, c’est toujours agréable de savoir qu’on est plusieurs sur le même bateau 🙂

    1. Bonjour Magali,

      Vous avez écrit la phrase qu’il faut “ce que ma fille aurait besoin…” . Les enfants s’expriment par besoin pendant plusieurs mois, il n’y a pas de mauvaises habitudes. C’est notre cerveau d’adulte qui le traduit comme ça. La plupart des bébés de cet âge ne font pas leur nuit et ont encore besoin de téter fréquemment la nuit.C’est tout à fait normal.
      Mais je laisse la parole aux autres mamans. De savoir que d’autres personnes vivent la même situation aident toujours . 🙂

    2. Coucou
      Je suis exactement dans le même cas que toi… Peut être pire puisque je fais du cododo avec mon fils… Je dors avec lui comme ça il tête autant qu’il veut et moi je dors en même temps… C est la seule solution que j ai trouvé pour être reposé.. Et je n écoute plus personne concernant le fait de dormir avec mon bébé…Je l ai fait depuis sa naissance et dans beaucoup d autre pays ils le font depuis des décennies… Mais je dors seule avec lui… Le papa nous rejoins le matin au réveil… On espère quand même que ça ne durera pas plus d un ans…
      Courage et c est très bien d allaiter aussi longtemps ce n est que des bons nutriments pour ton bébé..

  21. Bonjour
    A vous lire toutes , je suis soulagée , mon bebe a 6 mois et 3 semaines , et il tete 2 a 3 fois la nuit , mais le soucis ce n est pas qu il tete autant , c plus le decalage ,je n arrive pas a le faire dormir a 20h ni meme a 21h , il un rythme bizarre , il fait sa derniere sieste de 16h ou 17h tout depend , il se reveille vers 19h ou 20h , on lui donne son bain , je fais tout pour le calmer et lui donner la derniere tetee vers 22h mais rien a faire , il s excite bcp ,je vous assure que ca nous arrive meme de dormir a 2h ou 3h du mat , je suis epuisee vraiement mon mari m aide bcp , mais j ai limpression que c’est un echec total , je ne veux pas arreter de donner la tette a mon bb de peur quil ne m aime plus , ca me fait sourire ce que je viens d ecrire la , c est plutot moi qui ai l angoisse de la separation , enfin je ne vous cache pas que c est quand meme un reel plaisir d allaiter mon enfant , je n arrive juste pas a avoir un rythme du moins correcte, quitte a me lever une a deux dois par nuit , mais je veux qu il fasse ses nuits .. des conseils merciii

    1. Bonjour Cerise,
      Qu’est ce qu’ un rythme “correct” pour vous ?
      Chaque enfant a un rythme différent et ce n’est pas anormal qu’il se reveille ainsi la nuit. Pouvez vous vous reposer en journée pour récupérer le manque de sommeil ?
      Si vous voulez nous pouvons en discuter plus sereinement par mail privé. Voici le mien : consultante-lactation@grandir-nature.com

  22. Bonjour,
    Super article merci. Je voudrais avoir votre avis sur notre situation : notre petite fille (bon gabarit, 4kgs à la naissance et très bonne prise de poids par la suite) a fait ses nuits complètes la veille de ses 2 mois : elle dormait de 23h le soir à entre 9 et 10 heures le matin (oui vous avez bien lu). J’ai conscience d’avoir été chanceuse … A 3 mois et demi elle s’est remise à téter la nuit une à deux fois. La cause, comment savoir , peut être vous y verrez plus clair que nous ??? En vrac : elle avait été mise dans sa chambre 10 jours avant, poussée dentaire la semaine d’avant, quelques premières heures chez la super nounou pour faire connaissance, un décès dans ma famille et donc de la tristesse… Je me pose la question de continuer les tétées la nuit, car a priori elle était capable de tenir (étant migraineuse le sommeil entrecoupé peut être un déclencheur et c’est vraiment dur après quand la migraine est là …Nous avons repris le cosleeping sinon je ne m’en sortais pas) Néanmoins je ne voudrais pas la priver de quelque chose dont elle a besoin … Elle a aujourd’hui 4 mois et demi … Merci d’avance pour vos conseils !

    1. Bonjour Claire,
      la plupart des bébés de son âge ont besoin de téter la nuit. Le poids n’intervient pas. Le sommeil ne dépend pas que de l’alimentation mais des structures cérébrales. Effectivement, tous ces événements ont pu perturber son sommeil et il y a souvent des avancées puis du recul dans le sommeil. L’idéal serait de trouver un ajustement pour que vous puissiez récupérer dans la journée, votre manque de sommeil et le cododo en fait partie aussi.

      1. Merci ! Le cosleeping me permet de mieux dormir que quand je devais aller dans sa chambre (grrr j’en veux un peu au papa qui voulait qu’on la mette dans sa chambre parce qu’elle faisait ses nuits … Et maintenant elle ne les fait plus ! J’insiste pas parce qu’il s’en veut aussi 🙂
        J’ai une dernière question : souvent je me réveille pour aller aux toilettes et à mon retour dans la chambre je m’aperçois qu’elle est réveillée … Est-ce le bruit qui l’a réveillée (du coup je stresse dès que je dois me lever) ou est-ce qu’on était “en phase” et qu’on s’est réveillé au même moment ?

        1. Bonjour Claire,
          pour votre dernière question, difficile à dire mais j’opte plus sur le fait d’être en phase à cet âge-là plutôt que le bruit 🙂

  23. Bonjour,

    J ai un bebe de bientot 10 mois qui se reveille 5-6 x par nuit … rendormissement les 3/4 du temps au sein , sinon si il se rendort sans tétée il se ” re reveille” 20 min apres … je commence a saturer … surtout que la journee il dort que si il a le sein en bouche … apres la tétée si je m eclipse ou enleve le sein , quelques minutes apres il se reveille en hurlant , er su je ne redonne pas a tétée il ne se rendort pas. .. je suis perdue et me demande comment faire a la reprise du boulot en septembre et pour lui la creche … merci de votre reponse

    1. Bonjour Virginie,
      Les enfants s’endorment en sommeil agité, cette phase dure environ 20 minutes où le moindre mouvement ou bruit peut le réveiller, l’idéal serait d’attendre qu’il soit en sommeil profond avant de vous éclipser.
      Pour peut-être éviter de donner le sein avant de dormir, vous pouvez commencer un rituel de coucher. On peut avoir des difficultés à le mettre en place au début mais le papa peut vous remplacer certains jours ou au départ pour éviter que votre enfant tète.
      Pour la crèche, ce sera différent, il comprendra vite que quand vous n’êtes pas là il y a d’autres manières de s’endormir.
      Vous pouvez également lire ( si ce n’est pas déjà fait ) cet article sur le sommeil

      C’est vrai que ce rythme est difficile pour la maman mais peut-être essayez de vous reposer dans la journée. Bon courage !

  24. Bonjour,
    J’ai une petite fille qui a 8 mois et demi. Je l’ai allaité exclusivement durant 4 mois.
    Quand j’ai repris le travail, j’ai continué à l’allaiter (le matin et le soir) et je lui tirais mon lait, pour son goûter de 16h.
    Voilà, pour la journée, je n’ai pas de problème à rester sans allaiter, j’ai une bonne production de lait.
    Mon problème c’est la nuit. Elle ne dort qu’au sein, et elle se sert de mon sein comme une tétine, je ne vous explique pas l’état de fatigue de mon conjoint et moi-même.
    Pour des raisons professionnelles, je dois faire un sevrage d’allaitement (nuit et jour). Comment je peux procéder? J’ai un mois et demi d’arrêt d’activités pour mettre cela en place. Je ne peux pas compter sur mon conjoint, car il travaille de nuit, je suis seule avec elle la nuit.
    Elle est tenace, elle peut pleurer 3 heures sans s’arrêter.
    Je vous remercie par avance.

    1. Bonjour Dihya,

      je n’ai, hélas, pas de recettes miracle à vous proposer que de petites astuces.
      C’est d’expliquer à votre enfant qu’elle ne peut plus téter et lui expliquer la cause également.
      Vous pouvez essayer d’instaurer un rituel de coucher, que vous pouvez reprendre la nuit éventuellement.
      Suivant le nombre de tétées la nuit, peut-être au départ ne donner qu’une fois sur deux.
      Certains enfants veulent juste rattraper la nuit votre temps d’absence de la journée, essayez la journée de multiplier les temps de portage et même de contact peau à peau.
      Une dernière astuce c’est qu’elle s’endorme le soir dans le même environnement où elle va se réveiller.
      Je reste à votre disposition si vous avez d’autres questions.

  25. Bonjour,
    Je suis maman d’un petit garçon d’un peu plus de six mois allaité exclusivement et à la demande (on a commencé un peu de diversification récemment mais c’est plus de la découverte que du repas).
    Je dois reprendre le travail en septembre et je m’inquiète. La journée mon fils tète peu en fréquence et en quantité, parce qu’il préfère découvrir les choses… Même quand je lui propose le sein, il prend mais vraiment rapidement et retourne à ses occupations (qui je me doute, doivent être passionnantes pour lui). Le soucis c’est qu’il se rattrape la nuit… En général il fait une grosse tétée en soirée, puis se réveille vers minuit / 1h et après c’est toutes les 2h voire toutes les heures en mode crampon… On continue donc le cododo parce que je suis épuisée, mais cela m’ennuie pour plusieurs points…
    D’une part il commence à pouvoir ramper et j’ai peur qu’il roule hors du lit (il a un lit de cododo mais il devient presque trop petit et il en sort dans son sommeil sur mon lit…), du coup je crains que le cododo ne soit plus possible et j’angoisse de devoir me lever toute la nuit.
    D’autre part, j’ai “peur” que si je le sèvre en partie, il fasse ses nuits complètement et qu’il ne grossisse plus suffisamment comme il mange moins la journée (sans parler de ma lactation ?)
    Je me doute que mes propres craintes jouent sur tout ca mais j’aimerais trouver un entre deux qui soit satisfaisant pour tous… L’endormissement est déjà très compliqué et j’ai également peur que si on le prive de ses tétées il hurle 🙁
    Que me conseillez vous ?
    Merci
    Sophie

    1. Bonjour Sophie,
      De nombreux bébés sont comme votre fils très occupé et très intéressé par le monde qui les entoure.Et effectivement ils se rattrapent la nuit.
      Ce que vous pouvez essayer de faire c’est de lui proposer les tétées la journée dans la pénombre et dans une pièce où il n’y aura aucune stimulation, c’est à dire faire comme si c’était la nuit ou presque. Peut-être qu’il tètera moins la nuit.
      Pour le cododo, de mettre un matelas par terre pourrait éviter une chute tout en restant dans votre chambre ce qui diminuerait votre fatigue et votre stress.
      Bon courage

  26. Bonjour, et merci de tour ces témoignages. Je me sens moins seule ;).
    Je suis maman d’une petite fille de bientot 11mois qui est toujours allaitée.
    De jour comme de nuit je suis incapable de dire combien elle a de tétées. C’est á là demande. Parfois très fatigant car ayant repris le travail il y a 4mois je ne peux plus me reposer en journée. L’endormissement est souvent difficile et se fait presque tout le temps au sein. Dans la nuit il y a de nombreux réveils pour tétouiller, elle peut passer de 3há 8h á lâcher puis reprendre le sein. J’ai parfois même des ampoules sur le bout de sein. C’est pas toujours le cas, ouf, mais dans ces cas lá si je ne répond pas à. Son besoin de succion ou que papa prend le relais, elle hurle á chaudes larmes et c’est horrible pour elle comme pour moi…puis se rereveil peu de temps après.
    Vers 6 mois elle a commencé á s’intéressée á la nourriture et j’ai commencé la diversification mais encore maintenant elle refuse souvent les menus que je lui propose. Du fait maison ou du pot toujours bio et varié en purée et morceau, elle ne mange que des toutes petites quantité. Elle n’a donc paq un gros gabarit et je pense que la tetee est encore très importante pour sa croissance. Qu’en pensez vous? J’ai commencé un traitement homeo et lui parle beaucoup. Ça marche un peu en début de nuit ou elle arrive parfois á dormir 3 á5h d’affilées. Bref…durdur ici aussi. Merci d’avance pour vos conseils.

    1. Bonjour Gwen,
      je réponds un peu tard mais j’espère que les choses vont un peu mieux depuis votre message.
      Les enfants allaités ont l’habitude de manger en petite quantités et très souvent ce qui est normal dans leur développement. Le lait maternel reste également très important.
      L’alimentation intervient peu dans le rythme de sommeil à cet age-là, il est possible que votre fille cherche plutôt le contact suite à votre absence de la journée.
      Essayez peut-être de la porter en écharpe ou porte-bébé dès que vous êtes ensemble pour essayer de combler votre absence de la journée, et peut-être même en peau à peau , ainsi elle aura le contact comme si elle était au sein.
      Si vous avez envie de me donner des nouvelles, j’en serai ravie.

  27. Bonjour à toutes,
    Ma fille a 6 mois et n’a toujours eu que le sein. Je la couche à 20h et elle se réveille 2-3 fois la nuit pour têter. Je lui donne le sein et la recouche dès qu’elle commence à s’endormir. Cela dure environ 5 min. Elle se rendort donc seule dans son lit.
    Un moment j’ai voulu arrêter les tétées de nuit car trop de fatigue puis j’ai finalement décidé de lui faire confiance et de la laisser grandir comme elle le voulait et ça se passe bien. J’ai la chance de pouvoir faire la sieste avec elle la journée et donc de récupérer un peu.
    Bon courage à toutes les mamans qui allaitent.

  28. Bonjour Valérie,
    merci pour ce message et pour tous ces commentaires : je me sens moins seule également !
    Mon loulou a 6 mois 1/2 : depuis début aout, nous avons à nouveau dormi tous les 3 (déménagement, vacances, pas de chambre dispo, etc.) et il se réveille toutes les 3h pour têter (je n’ai pas eu beaucoup le courage de le laisser pleurer car je suis complètement exténuée) et depuis que nous avons déménagé, il se réveille aussi très souvent entre les têtées (cela fait maintenant 1 mois, je pensais qu’il se serait habitué). Parfois il se rendort vite avec la têtine, parfois il n’y a que le sein qui l’apaise.
    J’aimerais redormir séparemment car j’ai vraiment besoin de repos, au moins une partie de la nuit, mais faire les aller retours me semble aussi beaucoup plus fatigant.
    Niveau alimentation, je pense que nuit + jour il mange suffisamment (je suis même persuadée que la régulation fonctionne très bien) mais j’aimerais vraiment qu’il puisse manger plus la journée et moins la nuit.
    Nous avons essayé plusieurs fois de lui proposer des légumes, il n’est pas hyper intéressé, sauf par sucer du melon qu’il adore, mais on y travaille petit à petit. Surtout en cédant à la pression de l’extérieur qui ne cesse de dire que s’il ne dort pas, c’est que le lait que je lui donne ne lui suffit plus … Grrr !
    Il est gardé 2 fois par semaine depuis 1 mois, et la nounou lui donne l’équivalent des têtées que je tire, c’est à dire environ 120ml midi et 120ml goûter. Evidemment quand il est avec moi il tete plus souvent. Elle n’arrête pas de me dire qu’à son âge il devrait faire 4 repas de 240ml par jour…. ça devient assez pénible pour moi, mais bon, je comprends son besoin de le faire rentrer dans des cases. J’aimerais bien pouvoir lui donner plus pour les jours où il ne prend que 2 biberons, mais je n’ai pas plus à tirer : faudrait-il compléter ? par quoi ? il est très sensible quand je mange des produits laitiers alors je n’ai pas du tout envie de lui donner du lait maternisé.
    Est ce que c’est normal qu’avec moi il continue de têter au moins toutes les 3h jour et nuit ? effectivement on est loin des 3 repas par jour !!
    Que me conseillez vous pour l’alimentation et pour les nuits ? (je peux gérer une têtée vers 3h, mais 5 réveils dans la nuit, je ne suis plus en état)
    Je l’ai en écharpe à chaque fois que nous sortons, mais pas à la maison.
    Merci beaucoup !

    1. Bonjour Amélie,

      Physiologiquement un enfant de cet age mange beaucoup plus souvent que 4 fois par jour. Les quantités de votre lait que vous donnez à la nounou sont tout à fait corrects, la composition de votre lait évolue tout le temps, vous n’avez pas besoin d’avoir de grandes quantités par rapport au lait pour préparations pour nourrissons dont la composition est toujours la même.Inutile donc de compléter du moment que vous allaitez à la demande dès son retour.
      Pour essayer de changer le rythme de la nuit, votre conjoint peut essayer de répondre à une demande sur 2. En effet, certains enfants pensent moins à téter s’il ne voit pas leur mère au réveil.
      Dernière proposition ce serait de le porter en écharpe même à la maison pour combler son besoin de contact.
      Il n’y a pas de solution toute faite, chaque enfant est différent et quelquefois il faudra essayer plusieurs choses avant de trouver le bon dénouement.Bon courage ! 🙂

  29. bonjour je suis maman d un petit garcon de 9 mois et je l allaite encore ,mais je reprend bientôt le travail ,il prend le sein le matin vers 7 h00 il s endort ou pas il joue un peu et vers 8hoo il redemande et s endort au sein .Au cours de la journee il joue ,apres il ont a marre il pleur il veut le sein ,mais il dort pas apres avoir pris quelle que goute il rejoue ,je suis super inquiette parceque je vs le faire garder ,parceke des qu il pleure il veut le sein ,pouvez vous me conseiller svp

    1. Bonjour Françoise,
      en expliquant bien à votre enfant que vous serez moins présente, il comprendra rapidement que quand vous n’êtes pas là il devra essayer de trouver autre chose pour se consoler. Mais quand vous serez ensemble rien ne changera.
      Bon courage pour votre reprise !

  30. Bonjour,

    Cet article me fait un bien fou. J’avoue que je lis et entend beaucoup de méthodes et de conceptions différents que je ne sais plus vraiment ce qui est bon pour mon bébé et aussi pour moi…

    J’avais connu un allaitement difficile avec mon premier enfant qui ne prenait pas bien du poids. A contre-coeur j’ai complété avec des biberons mais j’ai malgré tout réussi à allaiter en mixte jusqu’à ses 14 mois.

    A présent, je vis un allaitement fluide et facile avec ma fille de 8 mois. Le seul hic c’est le dodo. J’ai pratiqué le codod jusqu’à ses 6 mois environ. Elle parvenait même à s’endormir seule à 3 mois sans que je force pour les siestes. Et depuis, progressivement ça devient plus difficile. Il y a encore un mois, je me levais en général 3 fois par nuit pour lui donner le sein. C’était déjà épuisant. Mais depuis 2 ou 3 semaines, je finis par me coucher avec elle car avant minuit (sachant que le coucher est à 20h) elle peut se réveiller 2 ou 3 fois. J’essaye de lui donner le sein. Elle tète parfois bien, parfois c’est juste pour se rendormir. Je la remets dans son lit et à peine ais-je eu le temps d’aller me coucher dans ma chambre qu’elle pleure. J’ai essayé de dormir sur le matelas à côté de son lit à barreau mais ça ne lui suffit pas. Elle veut que je dorme avec elle et là c’est le sein en bouche toute la nuit. J’avoue que j’arrive à saturation car après plus de 6 mois en position sur un côté ou l’autre, le bras sous le coussin pour lui donner accès au sein, j’ai vraiment mal au dos et aux épaules chaque jour. Je ne souhaite pas arrêter l’allaitement de nuit mais au moins qu’il passe à 1 à 2 fois maximum pour que je puisse dormir bien étendue dans mon lit. Et j’avoue que je ne sais pas comment parvenir à cela. J’ai essayé la méthode de l’endormissement seul où on revient toutes les 5 minutes juste rassurer sans prendre dans les bras mais je craque bien vite, ne me sentant pas à l’aise de l’entendre pleurer. J’aimerais trouver un juste milieu entre cette méthode et celle où on dort avec son bébé jusqu’à ce qu’il demande seul à avoir son lit et sa chambre. Mais est-ce possible ? Merci pour vos conseils. Chaleureusement.

    1. Bonjour Paulina,
      je n’ai pas vraiment de solution à vous proposer mais je peux vous faire des propositions:
      – essayer de la porter en écharpe ou porte-bébé souvent dans la journée pour répondre à son besoin de contact. La nuit, vous êtes “disponible” pour elle alors que la journée, vous avez votre ainé à gérer aussi.
      – vers 8-9 mois , c’est l’age où les enfants commencent à comprendre qu’ils sont une personne à part entière et cette ” compréhension” leur fait peur, ils ont souvent besoin d’être plus rassurés pendant quelques semaines puis tout se calme.
      Peut-être est ce juste un mauvais moment à passer…N’hésitez à me réécrire si vous avez d’autres questions.

  31. bonjour,
    Je suis heureuse d’être tombée sur votre article. Ma fille aura 8 mois dans une semaine. Je l’allaite et nous avons commencé la diversification depuis ses 6 mois . J’ai la chance d’être en congé parental pour 2 ans, j’habite en Allemagne et ici tout est trés bien mis en place pour aller dans ce sens.
    Depuis la naissance elle tête toutes les deux heures la nuit et j’ai remarqué qu’elle réclame moins le sein en journée. Seulement je commence à fatiguer de ce rythme mais ne souhaite pas mettre un terme à l’allaitement. Par la force des choses nous pratiquons le cododo depuis sa naissance mais de ce fait le papa dort dans une autre pièce et cela pèse sur notre relation.
    Elle s’endort dans son lit dans notre chambre vers 19h et je la prends avec moi dans mon lit à son premier réveil puisque je n’ai plus le courage de me lever à chaque fois.
    Le papa travaille et je dois gérer les nuits seules . Pourquoi se réveille-t-elle encore aussi souvent, ce n’est pas la faim selon moi ? De plus, depuis 3 semaines elle à besoin de têter toujours plus et pleure même régulièrement pendant et aprés la têtée comme s’il elle n’était toujours pas rassasiée ? ( je lui donne les deux seins).
    Nous songeons de plus en plus à la mettre dans sa chambre mais je crains de devoir me lever encore toutes les deux heures …. mais peut-être que son sommeil serait moins perturbé si elle n’était pas près de moi?
    Je songe également à lui donner le soir, soi moi soit le papa après le repas et aprés le sein un biberon de Prémiriz un lait végétal à base de riz….peut-être serait-elle plus calée et au moins on pourrait espacer jusquà la prochaine têtée de nuit ?
    Oulala toutes ces interrogations…..merci d’avance pour vos conseils. bonne journée

    1. Bonjour Gabrielle,
      pardon pour le retard.
      Comme vous l’indiquez, vous n’avez pas l’impression qu ‘elle a faim donc je ne pense pas qu’un biberon de lait aidera à espacer ses tétées de nuit.
      Il n’y a pas que la faim qui intervient dans le rythme de sommeil. Celui ci dépend également du développement cérébral de votre enfant.
      Peut-être essayer que le papa se lève à votre place la nuit, elle pensera moins à téter.
      Je vous propose également de donner le sein plus souvent en journée mais dans un endroit calme, dans la pénombre pour qu’elle se concentre bien sur la tétée. Si elle pleure pendant la tétée parce qu’il n’y pas assez de lait, d’augmenter le nombre augmentera votre production également.
      N’hésitez pas à m’écrire sur mon mail : consultante-lactation@grandir-nature.com pour qu’on puisse en parler plus en détail.
      Cordialement

  32. Bonjour, comme beaucoup de maman je suis tombé sur votre site en cherchant des réponses sur le sevrage de l’allaitement de nuit. Mon fils a 15 mois et je l’allaite toujours de jour comme de nuit. Les nuits deviennent de plus en plus chaotiques. Il se réveille toutes les 45 min pour téter. J’ai essayé le cododo et l’allaitement allongé car il faut avouer je fatigue. Résultat grosse colère et il m’a mordu (et à 15 mois il a déjà 16 dents)! Il veut téter dans mes bras et rester blotti. Lorsque j’ai essayé de le garder dans mes bras sans téter juste pour l’apaiser il s’énerve encore plus, me frappe et se débat. J’ai essayé de l’apaiser dans son lit et résultat 2h de pleurs et il a fini par s’endormir de fatigue. D’ailleurs je vous écrit après cette dernière expérience qui a été atroce pour nous 3. Le papa m’aide beaucoup car avec le travail je n’arrivais plus à récupérer mon petit Loulou dans son lit ( bébé de 10kg et un travail physique ) et c’est son papa qui me le donne pour téter. Donc dès qu’il voit son papa la nuit il attend qu’il le prenne pour l’amener vers le sein ( oui parce que j’ai bien compris que la nuit il n’y a que le sein qui l’intéresse). Bref dernièrement j’ai dû changer de poste de travail pour être plus en forme pour mon Loulou mais la fatigue que j’ai accumulé ces derniers mois font que je deviens de moins en moins opérationnelle pour mon Loulou et lui aussi je le vois épuisé ainsi que le papa. Je désire arrêter l’allaitement de nuit pour voir si tout le monde dort un peu mieux mais comment faire sans voir autant souffrir mon petit bout? (J’espère que mon commentaire n’est pas trop décousu il est 5h40 du matin et on a pas dormi de la nuit…. ) et j’aimerais rajouter que je félicite toutes les mamans qui allaitent encore après 6 mois car ce n’est pas évident dans notre société et même mal vu! Je ne compte plus les personnes qui se permettent de me dire que mon enfant est grand et je devrais arrêter de l’allaiter! Et je suis tombé sur des Pediatres qui ne sont pas vraiment pour l’allaitement! Sans compter qu’il faut se battre pour tirer son lait au travail! Merci

    1. Bonjour Virginie,
      je n’ai hélas pas de recettes miracle à vous donner, si ce n’est la patience.
      Peut-être essayez que votre mari reste seul avec lui sans vous le ramenez, en attendant de plus ne plus longtemps.
      Par exemple, s’il tète à 23h ne pas lui donner pendant les une à deux heures qui suivent, tout en restant avec lui et en expliquant que la nuit on ne tète pas. Ca se passera mieux, s’il ne vous voit pas mais il faut du temps et surtout consoler et expliquer tout.
      Si vous travaillez c’est l’avoir en contact, en portage en écharpe par exemple, le plus possible avec vous en journée. Pour certains enfants, la nuit, ils rattrapent l’absence de leurs mères la journée. Ils veulent rester au plus près d’elles.
      Je vous souhaite bon courage pour cette nouvelle étape.

      1. Merci pour vos conseils je pense que vous avez raison il doit vouloir rattraper le temps avec moi durant la nuit car effectivement j’ai passé une journée collée à lui ainsi que la première partie de la nuit et il a repris son rythme de croisière c’est à dire se réveiller toutes les 2h. Ça me permet de récupérer un peu de ces dernières nuits. Toutes vos réponses dans ce blog mon permis de réfléchir à ce que je voulais vraiment et je pense poursuivre l’allaitement de nuit. La maternité n’est pas chose facile ni instinctive je pense que l’on se construit sa propre identité aidé par nos bambins (et de conseils bien avisés). En bref merci!

  33. Bonjour et merci pour cet article qui remonte un peu mon moral en berne lié à la fatigue…
    J’ai un bébé de 6 mois 1/2 allaité exclusivement et diversifié depuis peu…
    Tout se passe bien sauf le sommeil…Il n’a jamais dormi plus de 2ou 3 heures d’affilée depuis sa naissance et dort accroché au sein et tetouile toute la nuit si je me lève ou juste enlève mon sein c’est le réveil assuré….
    Au-delà de ma fatigue ce qui m’inquiète c’est son sommeil à lui:
    Est-il assez réparateur ? Quand est-ce qu’on doit s’inquiéter d’un éventuel trouble du sommeil ?

    1. Bonjour Aurélie,

      Si votre bébé grandit bien, est tonique, éveillé, alors je ne pense pas qu’il ait des troubles du sommeil. Il a besoin d’être en contact avec vous, peut-être essayez de l’avoir en portage dans la journée plus souvent.
      Il me semble que la normalité pour un bébé de cette age est de dormir maximum 6 heures de suite, contrairement à ce qu’on croit douze heures de sommeil pour un bébé c’est énorme…
      Si je me trompe, je vous l’indiquerai dans un autre message.
      Bon courage, entre 6 et 9 mois c’est souvent une période difficile quelque soit le mode d’alimentation de votre enfant.

      1. Merci pour votre réponse…
        C’est vrai qu’il a un énorme besoin de contact auquel je répond quand je suis avec lui: écharpe, bras, tétée à la demande, cododo… Malgré cela je ressens qu’il a du mal à se laisser aller dans le sommeil comme s’il était toujours en hyper vigilance.
        J’aimerais qu’il se détache un peu du sein la nuit pour pouvoir récupérer et ne sais plus comment m’y prendre.
        J’ai repris le travail depuis 3 mois déjà et la fatigue s’accumule.
        Il a aussi beaucoup de mal à dormir chez la nourrice… Donc les critiques contre l’allaitement et le maternage que je pratique commencent à fuser…Pas évident de s’y retrouver dans ce contexte même si je suis convaincue par mes choix je voudrais être sûre que je fais ce qui est bien pour mon enfant et l’aider à avoir un sommeil plus paisible…

        1. Bonjour Aurélie
          effectivement ce n’est pas évident de tenir quand l’entourage n’est pas soutenant…
          Avez vous essayé l’ostéopathie ou l’homéopathie ou même les deux , ça pourrait vous aider vous et votre bébé pour l’aider à lacher prise.
          Courage!

  34. Auriez vous des conseils à donner à une jeune maman qui allaite sa fille de 1 mois qui souffre de coliques de gaz.pleurs ininterrompus entre 2 tétées .et quand bb est à peu près s calme s’endort difficilement ailleurs que dans les bras.se tortille dès qu’on la pose.La maman essaie de bien faire faire les rots pendant et après la tétée .ostéo dit que tout est ok. Pédiatre souhaite que la maman ne donne pas à la demande mais écart de 3h mini entre 2. Qu’en pensez vous?

    1. Bonjour Claude,
      Les coliques sont dues à plusieurs causes différentes, quelquefois c’est l’excès de produits laitiers. Peut-être peut-elle évincer les produits laitiers de son alimentation pendant 15 jours à 3 semaines…
      En attendant, ce serait bien de voir une consultante en lactation pour évaluer la succion du bébé, la prise du sein, la façon dont le lait sort du sein…. Toutes ces causes font que le bébé peut avaler de l’air et donc avoir des coliques. Vous trouverez des consultantes ici.
      Dans tous les cas, il est fortement conseillé de donner à la demande du bébé car le lait maternel se digère vite en 45mn en moyenne. L’espacement des tétées pourraient entraîner une baisse de production et donc une mauvaise prise de poids.
      Bon courage à la maman !

  35. Bonjour,

    À mon tour de venir solliciter votre avis. J’ai une petite fille d’un an qui est toujours allaitée, en plus de la diversification alimentaire. Le soir elle prend un grand biberon avec des céréales et se couche sans problèmes vers 20h30. Jusque là, elle faisait ses nuits et nous avions arrêté les tétées de nuit depuis quelques mois déjà. Mais depuis quelques jours, elle se réveille en hurlant jusqu’à ce que je la prenne et que je lui donne la tétée, et elle refuse de retourner dans son lit (qui est pourtant à côté du mien). Elle veut dormir collée à moi et me réveille plusieurs fois par nuit pour téter. Je suis extrêmement fatiguée et ne comprends pas ce qui se passe ni quelle solution adopter. Son papa a essayé de prendre le relais le week-end car la semaine nous sommes séparés à cause de son travail. Mais rien n’y fait, elle ne se rendort pas ou peu tant que je ne cède pas. Cette nuit par exemple elle a commencé à pleurer vers minuit, je lui ai donné la tétée, elle s’agrippe à moi jusqu’à ce que je finisse par la coucher à mes côtés. Je suis perdue, ma maman me dit qu’elle fait des caprices et que je devrais arrêter l’allaitement ou encore que je devrais la faire dormir dans une autre chambre. Que faire?

    1. Bonjour Amélie,
      Y a -t-il eu un changement, un événement pour elle ( pas forcément pour vous en tant qu’adulte) qui pourrait expliquer une peur ?
      Je ne pense pas que l’arrêt de l’allaitement ou le changement de chambre pour l’instant soit approprié.
      Pour en discuter plus sereinement vous pouvez me contacter en MP : consultante-lactation@grandir-nature.com

  36. Bonjour,

    Je me permets à mon tour de vous poser une question.
    Mon petit garçon va avoir 9 mois. Il est allaité exclusivement et à la demande (il refuse purée, compote et autre aliment). Il a passé de bonnes nuits jusqu’à ses 6 mois, âge auquel il a fait une laryngite. Pendant 1.5 mois il ne dormait que 2h par nuit et à peine autant en journée. Le reste du temps il était au sein. J’ai frôlé la dépression de par le manque de sommeil. Je sais que mon fils a eu peur la nuit de la laryngite, il a mis du temps à retrouver confiance et du jour au lendemain il a refait ses nuits. Ça a duré 3 semaines.
    Mais là cela fait deux semaines que le cercle infernal à repris. Aucun rythme en journée, peu de sommeil la nuit (au mieux 3h hachée). Il ne veut que le sein. Je suis à bout, je revois la dépression arriver. Je parle à mon bébé, je lui explique qu’il faut se caler, dormir, qu’il ne risque rien, qu’on le protège, rien ne fonctionne. Je ne tiens pas à arrêter l’allaitement, mais j’ai besoin d’aide. Pourquoi tète-t-il autant ? Parce qu’il n’a clairement pas faim tout le temps. Pourquoi refuse-t-il la diversification ? Comment sortir de ce tunnel ?

    1. Bonjour Laura,
      Neuf mois est un age particulier pour les bébés, il commence à comprendre qu’ils sont une vraie personne et ça leur fait peur. De nombreux bébés même non allaités se réveillent à nouveau vers cet age-là.
      Votre enfant a besoin de beaucoup de contact pour se rassurer, est ce que son papa pourrait le porter pour que vous puissiez vous reposer en journée ?
      Concernant la diversification, avez-vous essayé la DME : en introduisant des morceaux il accepterait peut-être mieux la diversification.
      Cependant pour vraiment vous aider je vous conseille vivement de faire appel à une consultante en lactation près de chez vous, elle déterminera avec vous ce que vous pourrez faire tous les deux pour vous reposez.

  37. bonjour,

    Mon bébé à 6mois et se reveille toute les heures la nuit, je le couche a 21h du moins je l’amène dans la chambre dans le noir a 21h il tete jusqu’a endormissment et je le pose dans son lit 1h apres voir 1h30 .( si je le pose encore évéillé, c’est la catastrophe).

    Il est diversifié depuis deux semaines.

    a 3mois il se faisait 22h 4h mais depuis reveil toutes les heures pourtant il n’y a eu acun changement, j’ai essayé de le laisser pleurer mais il ne me laisse pas le chois c’est des hurlements jusqu’a s’étouffer si je ne cède pas à sa tt,
    il ne veut ni etre bercer ni rien d’autres et je suis seule car mon mari travaille de nuit.

    Il y à juste le matin de 8h à 11h15 il dort d’une traite toujours dans le noir je lui change sa couche, il tete et je le repose.

    Pouvez vous m’aidez svp?

    Merci

    1. Bonjour Lilas,

      Chez l’enfant, le sommeil demande un lâcher-prise qu’a priori votre enfant a dû mal à faire. Il y a souvent des aller-retour dans le sommeil( il dort plusieurs heures de suite puis se réveille de nouveau souvent) jusqu’à l’age de 3 ans voire même plus tard. le sommeil dépend des activités qu’il a la journée, il dépend aussi de votre présence. Vous faites bien de ne pas le laisser pleurer, même si vous n’arrivez pas à le calmer votre présence l’aide à gérer sa frustration de ne pas pouvoir téter.
      Il n’y a pas de remède magique: l’accompagner comme vous pouvez, le laisser téter si vous en avez envie, instaurer des rituels et lui parler, lui expliquer qu’il n’a rien à craindre en dormant et que vous serez là à son réveil.
      Bon courage à vous !!

  38. Bonjour Valérie,

    Ma fille a 2 ans et 4 mois..elle est allaitée jour et nuit..son père est absent environ 14 jours et nuits par mois..
    nous pratiquons le cododo..
    les tétées pour qu’elle se rendorme la nuit(au moins 4) m’epuisent et en même temps je ne parviens pas à prendre la décision de stopper..
    des suggestions svp?
    Merci de votre blog.
    Catherine

    1. Bonjour,

      Comme elle est “grande”, vous pouvez essayer de lui expliquer que vous êtes fatiguée et de négocier peut-être une tétée sur deux.
      Peut-être essayez d’instaurer un autre rituel d’endormissement le soir que vous pouvez répéter dans la nuit par exemple une comptine.
      Il n’y a pas de solution idéale, chaque enfant aura d’autres repères.

  39. Bonjour,
    Merci pour votre histoire !
    Ma fille de 6 mois est allaité à la demande. Elle ne s’endort jamais seul, les jours qui vont bien (il sont très rare) je l’endort en me couchant avec elle pendant qu’elle tète, et les autres jours en étant dans l’écharpe. Elle demande énormément à etre porté la journée, pas toujours facile a géré de plus que j’ai sont grand frère 2 ans à m’occuper je doit avouer que je le délaisse un peu et sa me rend très triste.
    On a connu quelques nuits avec 2 réveils tété (quelle bonheur) sinon le reste c’est un mélange entre tété agité, portage intensif de son papa, dodo sur son papa et éveil nocturne.
    Quand elle était petite on devait lui déboucher le nez 2 fois pas nuit pas très logique quand on veut apprendre à son enfant que c’est la nuit et elle ne dormait que sur nous.
    Je trouve difficile à savoir si c’est normal ou pas alors si vous savez si clés tu normal ou pas ?!
    Je chercher pas à la sevrer la nuit 1 ou 2 tété avec un endormissement direct ne me derange pas mais la c’est plus possible.
    Bref nous sommes à bout !

    Merci du temps accordé !

    1. Bonjour Nathalie
      Je tiens d’bord à m’excuser du retard votre commentaire était dans les spams.
      Comment ça se passe actuellement ?
      Certains bébés ont des besoins intenses de contact peut-être en fait-elle partie…
      Il est normal qu’elle se réveille la nuit et qu’elle demande le contact plusieurs fois dans la nuit, normal qu’elle en ait besoin aussi en journée mais tout doucement à son age, elle pourrait s’intéresser à son environnement.
      Eventuellement voir avec un ostéopathe si il n’y a pas des tensions qui l’empêcheraient de se relâcher comme elle le souhaiterait.
      N’hésitez pas à nous redonner des nouvelles.

  40. Bonjour
    Je suis maman d un bébé de presque 6 mois et d un aîné de 3 ans. J allaite exclusivement notre bébé depuis sa naissance à la demande. J ai repris le travail depuis deux mois sur trois jours par semaine. Lorsque je suis au travail il lui est donné le lait que j’ai tiré. Nous avons à peine commencé à lui donner un peu de solide (3 fois pour le moment).
    Notre bébé dort dans notre chambre depuis sa naissance et nous avons décidé de le faire dormir d ici un mois avec son frère (nous nous n’avons que deux chambres). Le souci est que il se réveille encore minimum 2 fois par nuit.
    Nous envisageons d arrêter​ l allaitement la nuit car je commence à fatiguer mais surtout pour voir si ça l aide à mieux dormir en se rendormant sans le sein en sachant qu’ il s endort tout seul le soir et sur les siestes. Je n’envisage en revanche pas l arrêt de l allaitement tout de suite.
    Je suis un peu perdue et sans doute au final pas très convaincue que cet arrêt la nuit soit la solution. Avez vous des conseils ? Merci

    1. Bonjour Marion
      Je vous réponds un peu tard, la situation a peut-être changé déjà mais effectivement votre ressenti est bon. L’arrêt de l’allaitement, la nuit ne changera rien par rapport à ses réveils.
      Ce n’est pas la fin qui réveille un enfant mais la fin de son cycle de sommeil et pour se rassurer, les bébés ont souvent besoin de téter ou d’être en contact avec un parent pour se rendormir. Les enfants “font leurs nuits “(qui durent en moyenne six heures) à différents âges , cela dépend beaucoup de leur développement cérébral.
      Ce que vous pouvez éventuellement faire :c’est que papa se lève une fois sur deux pour vous permettre de vous reposer mais il n’y a pas de solution type, à chacun de trouver ce qui est le mieux pour lui.
      Bon courage, ce n’est qu’ un moment à passer , les enfants changent très vite.

  41. Bonsoir, pour moi l’aventure commence ce soir. Bébé a 7mois et on a été en cododo jusqu’à hier nuit… ça fessait un moment que je songeais à le mettre dans sa chambre afin de diminuer les tétées de nuit et votre article m’a débloquée… ou moins j’espère. Je me dis que je lui accorderai le sein pour l’endormir (parfois il s’endort seul sans problème) et lors des réveils jusqu’à minuit. Après c’est papa qui prendra le relais. Je demande une plage de sommeil de minuit à six heures… voilà… et j’espère que mon trésor ne se sentira pas trop perdu. J’espère bien faire…

    1. Bonjour Miryam
      Comment s’est passé cette première nuit ?
      Si vous vous êtes prête c’est que c’est la bonne décision. N’hésitez pas à nous faire un retour sur les dernières nuits. 🙂

  42. Bonjour et merci pour cet article. Bébé a 7 mois, j’ai commencé la diversification et il prend 2 biberons de LA à midi et le soir + petite dose de soupe que de légumes. Je l’allaite le matin et l’après-midi et la NUIT, bien sûr 🙂
    Il se reveille assez souvent parfois toute les deux heures… et il ne se rendort que au sein. J’étais en cododo jusqu’à hier et nous avons décidé, avec mon mari, de tenter de le mettre dans sa chambre. En lisant votre article, je me suis dis que je veux bien garder une tétée de nui, genre vers 24H – 1h du matin quand je considère qu’il pourrait avoir faim. Mon mari prend le rélais pour les autres reveils. Hier soir il a pleuré une heure dans ses bras avant de se calmer quand il a commencé à lui parler sans arrêt doucement et en lui expliquant les choses et en lui disant qu’on l’aimait etc… (J’écoutais derrière la porte car l’entendre – mon mari – me fesait un bien fou). Ça a été très très dur pour moi.
    Mais je me pose quand même une question : va-t-il comprendre que parfois il a droit au sein et parfois non ? Est-ce que c’est bien de l’endormir au sein quand il n’arrive pas à le faire tout seul sereinement (ça arrive assez souvent, surtout la journée et avec la nounou qui le garde que le matin) ? Est-t-elle une bonne chose celle de me donner comme objectif d’avoir des palges de someil de 4-5h (genre dodo 8h30 – reveil avec tétée à minuit +/- – reveil à nouveau vers 5) ? Je pense que c’est le bon moment pour essayer ce changement car j’ai un peu peur que vers les 8 / 9 mois sera encore pire. Ai-je, à votre avis, une bonne vision des choses ? Me trompe-je quelque part ?
    Merci infinimment pour votre retour,

    1. Bonjour Miryam,
      pour je ne sais quelle raison ce commentaire était dans les spams mais pas l’autre, je vais donc tenter de vous répondre…
      Votre enfant peut tout à fait comprendre qu’à un moment il peut avoir le sein mais pas à d’autres. Par contre ce n’est pas la faim qui le réveille, c’est la fin d’un cycle de sommeil et certains enfants ont besoin de téter à ce moment-là. Vous pouvez choisir votre rythme du moment que ça ne joue pas sur le poids de votre bébé. Pour certains enfants de cet âge, les tétées de nuit sont nécessaires pour d’autres non donc observez le comportement de votre enfant.
      Vous parliez de la période des 8-9 mois, c’est souvent une période difficile car les enfants comprennent qu’ils sont une personne et ils se réveillent plus pour être rassurés, ils se sentent déstabilisés par leurs nouvelles acquisitions.
      Pour conclure,écoutez -vous , écoutez les besoins de votre bébé et vous trouverez une solution qui vous conviendra.

  43. Bonjour,
    Votre article est très intéressant je suis tombée dessus en cherchant de l aide. Ma petite à 6 mois allaitée exclusivement et depuis 2 semaines nous avons commencé la diversification légumes le midi et compotes au goûter. Elle n est pas super fan mais elle mange de petites quantités tout de même. Ma problématique est son sommeil. Elle a commencé à dormir longtemps la nuit vers 2 mois en s’endormant avec la sucette et un peu de résistance mais toujours accompagnée et dans son lit ça à duré jusque ses 3 mois, le pic de croissance est passé par là et là gros changement elle ne veut s’endormir qu’en têtant. Je suis très à l écoute donc je fais comme elle le souhaite sauf que maintenant elle tête de plus en plus longtemps avant que je ne puisse la poser dans son lit. De plus, la plupart du temps elle se réveille 30 voir 45 mn plus tard je n’en connais pas la raison, de là on repart pour 30 mn jusque une heure de tétée pour qu elle s’endorme à nouveau. Autre problème se sont ses siestes elle a tjs eu du mal avec les siestes et ne pratiquent depuis sa naissance que des micro siestes cependant depuis un bon mois elle ne veut dormir que dans mes bras elle s’endort en têtant, au moment de la poser elle se réveille si je la garde dans mes bras elle peut dormir une bonne heure. La situation commence à me fatiguer je ne sais plus trop quoi faire.
    Ses dents la travaillent depuis ses deux mois et la font enormément souffrir est ce une raison?!
    Si vous pouvez m éclairer ou me conseiller je vous en serai reconnaissante.
    Merci

    1. Bonjour Lilou,
      Ce que vous faites est déjà très bien :de l’accompagner dans son sommeil. Votre bébé me donne l’impression d’avoir besoin de beaucoup de contact ce qui entraîne ces longues tétées d’endormissement.Vous pouvez peut être l’ allaiter et que ce soit son papa qui la couche dans son lit ou la berce.
      Entre chaque phase de sommeil, il y a des micro-réveils si le cerveau ne reconnait pas l’environnement dans lequel il s’est endormi il va se réveiller complètement ce qui peut expliquer les courtes siestes.Soyez attentive à son environnnement quand elle s’endort.
      Si vous avez un moyen de portage, vous pouvez l’utiliser pour assouvir son besoin de contact. Porter sur le dos peut être plus avantageux pour vous pour que vous puissiez avoir les mains libres ainsi que l’espace devant vous.
      Concernant les poussées dentaires, elles peuvent effectivement interférer avec son sommeil mais dans une moindre mesure.
      Six mois est un passage difficile mais ce n’est qu ‘un passage… Bon courage !

  44. Bonjour,
    ma fille va avoir 8 mois dans 4 jours elle est allaitée depuis sa naissance et à toujours tétée plusieurs fois la nuit. avant elle ne savait s’endormir qu’au sein de jour comme de nuit mais je lui ai appris à s’endormir seule en supprimant les “tétées dodo” pour les sieste de la journée et pour le coucher. Elle sait désormais s’endormir seule avec son doudou par contre pour les réveils de nuit c’est une autre histoire… il y a eu un moments ou les reveils etaient plus espacées mais la c’est toutes les heures ou toutes les 2 heures et elle ne se rendort pas sans une tétée. J’ai peur qu’elle soit devenues dépendantes des tétés nocturnes et n’arrivent plus a enchainer ces cycles de sommeil sans ça. Je ne voudrait pas arreter l’allaitement mais je suis tellement épuisée et je ne peut pas compter sur l’aide du papa la nuit… et je me dis que tant qu’elle sentira le lait sur moi elle ne comprendra jamais qu’il faut se rendormir sans téter. il fait aussi très chaud en ce moment (jusqu’a 27 degrés dans sa chambre) alors j’hésite aussi a ne pas repondre à sa demande de peur qu’elle est vraiment soif finallement, et qu’elle se déshydrate, qu’en pensez vous ? Merci de votre aide, de vos conseils.

    1. Peut etre que je me précipite trop vite aussi la nuit lorqu’elle se reveille… mais combien de temps est il raisonnable de la laisser pleurer avant d’aller lui donner le sein ? et en ce qui concerne la chaleur dans sa chambre je précise que je ne peu pas laisser sa fenetre ouverte la nuit car on est à coté une route qui circule beaucoup et ma fille est très sensible au bruit surtout des motos. J’ai pensé au ventilateur mais ai peur qu’elle prenne froid (je la fais dormir juste avec un body). Merci de vos réponse.

      1. Bonjour Daisy,
        De nombreux enfants de son age se réveillent ainsi fréquemment. Elle se construit, grandit et commence à comprendre certaines choses qui lui font peut-être un peu peur, elle a besoin d’être rassurée et donc de téter et d’être en contact avec vous pour pouvoir se laisser repartir dans le sommeil à nouveau.
        C’est un passage difficile pour les parents aussi mais si vous pouvez, essayez de l’accompagner le plus possible.
        Il n’y a pas de temps maximum ou minimum pour les pleurs , seul votre ressenti compte.
        Concernant la chaleur, effectivement , il vaut mieux éviter de restreindre les tétées à ce moment là ou peut-être lui donner de l’eau si elle a d’autres apports alimentaires que le lait maternel.

  45. J’allaite ma petite de neuf mois, j’ai l’impression d’être dans un piège, bien qu’au départ, je voulais vraiment l’allaiter et le plus longtemps possible. Impossible de la faire dormir dans son lit, les différentes méthodes et tous les conseils inutiles style laisser pleurer, rituels et bla bla avec ma fille ça ne marche pas et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Elle tète plusieurs par nuit et parfois toute la nuit, elle refuse le biberon, la tétine, le doudou, tissu avec mon odeur. Elle ne s’endort jamais et nulle part si je ne suis pas à côté, même à 2h du matin, elle dort sinon quand je conduis, dans la voiture. Mon mari qui travaille, ne veut pas s’en occuper et surtout pas la nuit où c’est déjà bien s’il ne râle pas que bébé fait du bruit. Tout le monde me prend la tête pour me dire comment je dois la faire dormir ou “est ce qu’elle fait ses nuits”… et moi je suis épuisée. Je n’allaiterai pas mon prochain enfant, si j’en ai un autre un jour. Merci de votre aide.

    1. Bonjour Celia,
      Je suis désolée de vous répondre si tard, j’espère que vous allez un peu mieux…
      Tout le monde vous dicte ce que vous devez faire, j’ai envie de vous dire et vous ? quel est votre ressenti par rapport aux nuits ?
      Le rythme de sommeil de votre enfant est tout à fait physiologique pour son âge. Nous aussi, adultes, nous nous réveillons plusieurs fois par nuit mais pour la plupart d’entre nous,nous savons nous endormir seuls. Votre fille est encore trop petite ( c’est plutôt vers 2-3 ans ) pour le faire.
      Je vous invite à lire ces deux articles sur le sommeil : http://leblogallaitement.com/allaitement-sommeil-de-la-mere-et-sommeil-de-lenfant/ et http://leblogallaitement.com/allaitement-sommeil-de-la-mere-et-sommeil-de-lenfant-2/

  46. Bonjour,

    Merci pour tous ces témoignages, on se sent beaucoup moins seule après les avoir lu.

    Malheureusement je suis aussi désemparée et exténuée. Mon bébé à bientôt 6 mois et se réveille toutes les deux heures voire moins! Je l’allaite exclusivement, j’ai commencé la diversification pour le midi qui se passe bien. Seulement la nuit il réclame le sein plus pour se rendormir que pour se nourrir. Il dort dans la même chambre que nous mais dans son lit. J’ai tout essayé, substituer mon sein à une tétine, le laisser pleurer, le bercer, le rassurer par la parole, bref rien n’y fait, il veut tétait 2/3 min pour pouvoir se rendormir. Mes nuits sont très très agitées et courtes avec le réveil de mon aînée à 6h du matin. Je suis en souffrance et angoisse à chaque nuit qui se profile…
    Je ne sais plus quoi faire car la journée, je ne l’allaite que 3 fois et il ne réclame pas mon sein comme une « tétine ».

    Merci d’avoir peu le temps de me lire, aidez-moi…

    1. Bonjour Siham
      C’est possible qu ‘il tète la nuit pour compenser les tétées peu fréquentes de la journée.
      En essayant de lui proposer très souvent le sein dans la journée, il pourrait ( mais ce n’est pas sûr) diminuer ses tétées la nuit.
      Vous pouvez essayer aussi de le porter contre vous, en écharpe par exemple, régulièrement dans la journée. Souvent la nuit, les enfants cherchent le contact qu ‘ils n’ont pas eu dans la journée parce qu’ils étaient trop occupés à apprendre et à découvrir le monde.
      Voici des astuces à tenter , n’hésitez pas à revenir vers moi si besoin.

  47. Bonjour, ma fille vient d avoir 6 mois. Depuis qu’elle etait toute petite (dès le retour de la maternité) elle enchaînait 4/5h la nuit jusqu’à me faire des nuit de 7/8h en moyenne. Ce qui est bien car j’ai pu récupérer de l’accouchement et de la césarienne. Mais depuis environ 4mois elle a moins bien dormi.. jusqu’à me réveiller toutes les heures entre 4mois et demi et 5mois et demi… A chaque fois je l allaitais. . J’étais exténué. .. je ne pouvais pas continuer comme ça. . Du coup j’ai demandé conseil a une sage femme qui m’a dit qu’elle avait plus besoin de manger la nuit et que ça allait être dur mais que je ne devais pas la prendre et la rassurer pour quelle apprenne a se rendormir toute seule. Ma fille a très bien compris et dès la première nuit il a suffit que jaille la voir maximum 3fois pour qu’elle se rendorme (je vais la rassurer toutes les 3min). Il y a eu qq nuit difficiles où ça a pu durer plus d’une heure mais dans ces cas là ce n’était pas de reels pleurs.. plus du chouinage. Ça fait maintenant 20jours que ça dure mais je continue a me demander si je ne la frustre pas….
    Et autre demande, j’ai commencé à diversifier son alimentation depuis 20jours et je me demande si je dois essayer de caler ses tétées aux heures “normales” ? Jai encore du mal a savoir qd elle a faim.. souvent qd elle chouine c’est qu’elle veut dormir.. mais on dirait qu’elle veut manger aussi mais j’ai limpression qu’elle mange pas bien qd elle est fatiguee. Du coup je l’endors et apres je l’allaite.. mais pareil.. je me demande si c’est ça que je dois faire….
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour Katia,
      La plupart des enfants allaités continueront de téter au moins 8 fois par 24 heures même après 6 mois. Les enfants mangent fréquemment parce que leur estomac est petit, le “rythme” comme nous l’entendons, elle le prendra petit à petit toute seule, vous n’avez pas besoin de caler ses heures de tétée mais uniquement ses repas solides.
      Quand vous avez un doute entre la faim et la fatigue, proposez le sein si elle n’ a pas très faim, elle s’endormira vite et vous aurez répondu à son besoin de contact. En effet, pour les petits c’est difficile de se laisser “partir” dans le sommeil, ils ont l’impression de ” perdre” quelque chose.Ils ont besoin de contact au moins la première année pour certains enfants ce sera même plus long.
      Concernant les nuits, certains enfants ont encore besoin de manger la nuit, c’est à voir avec sa prise de poids. Je dirai faite comme vous le sentez, si vous avez un doute ou si ça fait un certain temps qu ‘elle “chouine” proposez le sein, sinon vous pouvez juste l’accompagner dans le sommeil.
      Je vous conseille de lire ce livre concernant le risque de frustration: “POUR UNE ENFANCE HEUREUSE Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau” de Catherine Gueguen.

  48. Bonjour

    Mon bébé de 5 mois et demie se reveille encore une a 3 fois par nuit nous n’en pouvons plus.
    Le soir il prend un biberon de LA de 240 ml (je commence a le sevrer)
    Il s’endort paisiblement dans son lit et a 1h et 4h il se réveille, je le mets au sein mais je suis épuisée.
    Jai repris le travail il a 3 mois deja et depuis sa naissance on a pas dormi plus de 4 heures.
    Le papa a essayé de prendre la relève mais bébé hurle quand c’est lui du coup je capitule et le mets au sein.
    J’aimerais le sevrer totalement pour ses 7 mois mais je ne sais pas comment procéder pour les nuits.
    Papa doit il s’en charger?
    Est ce a moi de gérer sans donner le sein?
    Va t’il comprendre et ne pas m’en vouloir?

    Merci pour votre retour

    1. Bonjour Ingrid
      ce n’est pas facile cette période même si c ‘est normal pour un bébé de cet age de se réveiller ainsi.
      Je pense qu’il n’y a pas de solution miracle , à vous de tester .. que ce soit que le papa qui se lève ou vous , c’est souvent un peu plus facile pour sevrer mais il ne faut pas hésiter à le rassurer , le bercer , commencer à instaurer un rituel, …
      Ce n’est qu’avec le temps que ça fonctionne. Votre bébé ne va pas tout comprendre au début mais expliquez lui plusieurs fois votre fatigue, vos besoins. Il comprendra peu à peu.
      Bon courage !

  49. Bonjour,
    J’allaite ma fille de 6 mois et demi qui depuis ça 6ème semaine a fait des nuits complète de 10 à 12h j’était obligé de la réveillé pour vous dire à quel point son sommeil était lourd. J’ai ensuite fait son rapel du dtp a 4mois et demi et depuis ce jour là elle n’a plus jamais fait une nuit, elle me demande la sein toute les 2 h voir toutes les heures parfois c’est un peu plus espacé. Il n’y a vraiment pas de règle c’est un peu tout les temps et n’importe quand, elle est pourtant très régulière en journée plutôt toutes les 3 à 4h. J’ai commencer la diversification, avec les conseil de la pédiatre, qui a très mal commencer avec de gros vomissements j’ai donc fait une pause et repris maintenant tout ce passe bien. Et même avec des repas copieux le soir rien n’y fait. Malgrès tout je pense que ce sont plus des tétées pour ce rassurer que pour manger car un jour je l’ai surprise à ce rendormir seul (youhou) avec mon coussin d’allaitement dans le nez car nous pratiquons toujours le cododo. Avez des conseil svp pour qu’elle reprenne enfin ses nuits car je sais qu’elle est capable de dormir des nuits complète.

    1. Bonjour Anaïs,
      Comme vous le soulignez ce n’est pas la faim qui la réveille mais plutôt la fin d’un cycle de sommeil et elle n’ arrive pas à enchaîner toute seule.
      Elle a l’air d’avoir besoin de beaucoup de contacts, n’hésitez pas à la porter en écharpe la journée, sur votre dos c’est l’idéal pour que vous puissiez vaquer à vos occupations.
      Peut-être une séance d’ostéopathie peut l’aider aussi, elle peut présenter des tensions qui l’empêchent de se rendormir même si elles ne sont pas douloureuses.
      Enfin, ce n’est pas ” anormal” que votre bébé se réveille la nuit à son age mais des ajustements peuvent être trouvés pour diminuer la fréquence de ses réveils.

  50. Bonjour,
    Je vous contacte car besoin d’aide !
    Mon fils de 19 mois est toujours allaité et s’endort très difficilement seul et se réveille chaque nuit 1 à 2 fois pendant 20 minutes à 2h en fonction des nuits. Le seul moyen de le calmer est la tétée ce qui ne l’empêche pas de se réveiller de nouveau quand je le recouche dans son lit.
    Il a pourtant fait ses nuits de 3 à 5 mois et faisait quelques nuits complètes environ 2 sur 3 à ses 15 mois puis nous avons déménagé et depuis c’est l’horreur! Il dort très bien chez sa nounou et chez mamie et ne fait aucun caprice à se coucher avec elles!
    Tout mon entourage met la faute à l’allaitement mais même si j’aimerais ne plus donner de tétée la nuit, je ne suis pas prête au sevrage complet.
    Mon conjoint a essayé de se lever de nombreuses fois, parfois ça fonctionne et d’autres non. Nous sommes épuisés autant l’un que l’autre.
    Mon fils n’a pas de doudou ni tetine il les refuse, je pense que pour lui c’est le sein son doudou!
    Il a du mal à avoir un rythme du fait de mon travail en horaires variables (matin, soir et nuit).
    Nous avons vu une psychologue, des ostéopathes, essayé l’homéopathie …
    Nous ne savons plus quoi faire et n’avons plus la force de le laisser hurler non plus! Je devrais peut être arrêter l’allaitement!
    Peut être pourrez vous m’aider!
    Merci

    1. Bonjour Anaïs !
      Non ce n’est pas la faute à l’allaitement, je pense que ce serait probablement pareil si vous n’allaitiez pas. C’est peut-être ce déménagement et le changement de repères qui l’a perturbé. En même temps, c’est très fréquent qu ‘un enfant de cet age se réveille la nuit. Il a besoin d’être rassuré, n’hésitez pas à le porter plus en journée quand vous êtes ensemble et lui proposez pendant quelques temps plus souvent la tétée .
      Pour vous reposer, reprenez le dans votre chambre, le temps qu’il retrouve ses repères.
      N’hésitez pas à me contacter si besoin, bon courage !

  51. Bonjour,

    Merci pour votre très beau site et aussi les réponses que vous apportez aux parents. Pour ma part, je trouve qu’il est très difficile de trouver des informations sur l’allaitement long et je me heurte souvent à des critiques venant de professionnels (pédiatres, homéopathes, personnels de crèche…etc.). Tout le monde me dit que mon fils ne fait pas ses nuits à cause de l’allaitement, et pourtant je pense qu’au contraire l’allaitement l’aide et le rassure pendant ses difficultés d’endormissement.

    Mon bébé a 20 mois et depuis sa naissance, il n’a jamais fait ses nuits. Il a été allaité exclusivement pendant 6 mois, et tétait encore toutes les 3 heures. J’ai repris le travail à temps partiel à ses 8 mois et il est gardé en crèche 3 jours pas semaine depuis. La journée, il tète 2/3 fois mais la nuit il se réveille beaucoup, et la plupart du temps en pleurant, en criant, mais jamais en gazouillant ou en étant serein (ou très rarement). Il y a des petites périodes durant lesquelles ça va un peu mieux, il va faire “seulement” 2 ou 3 réveils en se rendormant rapidement au sein (le bonheur) mais la plupart du temps ce sont au moins 5 ou 6 réveils et parfois plus. En dehors des nuits, c’est un bébé très éveillé et gai.

    Bien entendu, j’ai eu des phases de grand épuisement qui ont fait baisser ma lactation temporairement. Je n’ai pourtant jamais envisager le sevrage nocturne car j’ai l’impression que ça empirerait les choses et aussi que je ne suis physiquement pas prête à affronter des nuits de pleurs. Mais je ne suis pas non plus physiquement capable de continuer ces nuits hachées.

    Je dois pour la première fois effectuer un déplacement professionnel sans mon fils pendant 2 nuits (d’habitude je l’emmène avec moi) et je m’inquiète de savoir si ça ne sera pas trop brutal pour lui de se retrouver sans moi la nuit alors qu’il a encore l’habitude de téter. Ou peut-être ce sera un bon tremplin pour me donner le courage de commencer le sevrage de nuit. Je précise que lorsqu’il est gardé (par exemple avec sa grand-mère ou bien à la crèche) il s’endort sans téter, mais je n’ai jamais fait l’expérience de la nuit, à chaque fois que quelqu’un d’autre essaye d’y aller, il hurle tellement que je n’ai pas l’envie de le laisser pleurer même dans les bras.

    1. Bonjour Irène,
      Ne vous inquiétez pas, votre enfant saura très bien s’adapter en votre absence. Mais prévenez le, expliquez lui que vous allez partir quelques jours même s’il ne comprend pas tout, d’avoir mis des mots, peut l’aider.
      Demandez à la personne qui le gardera de ne pas hésiter à le consoler, le porter ou même faire du peau à peau avec lui.
      Pour les nuits très hachées, peut-être essayez de lui proposer le sein ou de le porter plus souvent dans la journée,les réveils nocturnes à cet age sont souvent dû au besoin de se rassurer par rapport à toutes les découvertes qu ‘il fait dans la journée.

  52. Bonjour,j’ai lu quelques témoignages car j’ai un gros problème moi aussi:ma fille de 22 mois,encore allaitée exclusivement,s’endort au sein,se lève plusieurs fois la nuit pour teter et a développé une petite carie,depuis j’essaye de l’endormir sans sein et de ne plus lui donner le sein la nuit mais ça marche pas,j’ai essayé:livres de contes,chansons,berceau,dessins animés,sucette,proposer biberon qu’elle refuse, sans résultat. …elle cherche toujours le sein pour s’endormir,la nuit cherche à teter et quand je refuse elle commence à s’agiter,pleurer,je me sens démunie et je commence à perdre patience,son père supporte pas l’entendre pleurer alors comment la sevrer de nuit?Je sais pas….,donnez-moi des astuces,s’il vous plaît!

    1. Bonjour Elena,
      Difficile de vous donner des astuces, chaque enfant est différent. A 22 mois, les enfants sont plus en age de comprendre. Vous pouvez lui expliquer pourquoi vous ne voulez plus qu ‘elle tète et adopter le rituel que vous souhaitez. Mais gardez le même quelque soit ses réactions, petit à petit elle apprendra qu ‘elle va pouvoir se laisser aller dans le sommeil dès que ce rituel interviendra.
      Répétez ce rituel la nuit si nécessaire.
      Le soir , essayez de repérer les premiers signes de fatigue pour la coucher ” à temps” .
      Je vous souhaite bon courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *