Allaiter après six mois : la grande question de la diversification

Continuons notre saga de l'été avec la question centrale quand approchent les six mois du bébé : la diversification alimentaire (°) lorsqu'on allaite. Quand peut-on ou devrait-on commencer à diversifier ?

 

Des chiffres pré-tétés (enfin… pré-mâchés) pour diversifier

 

Cette interrogation donne souvent des inquiétudes aux jeunes mères, car comme souvent en allaitement, les recommandations diffèrent suivant les instances.

 

Pour l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), en ce qui concerne les cas non pathologiques, la diversification ne devrait pas débuter avant six mois. En effet, le lait maternel couvre tous les besoins du bébé pendant cette période. Mais selon la Haute Autorité de Santé et son PNNS (Programme National Nutrition Santé) qui reprend les conseils de la SFP (Société Française de Pédiatrie), il existerait une fenêtre d'introduction des aliments entre quatre et six mois pour diminuer le risque d'allergie. Entendez par là que la diversification doit débuter à partir de quatre mois.

 

Ces avis contradictoires sont ennuyeux, surtout si on ne cherche pas à comprendre mais à appliquer une recette toute faite dictée par quelqu’un d’autre. Mais la jeune maman cherchant à s’informer (que vous êtes vu que vous lisez ce blog…) peut aussi voir cela comme une opportunité de creuser la question.

 

Quelle durée choisir : 4 mois ou 6 mois?

 

D’abord prendre du recul et revenir aux bases : la physiologie. Il est clair que c'est nettement à partir de six mois que le développement du bébé lui permet de s'alimenter autrement. La mastication apparaît, ainsi que les dents, la déglutition est plus mature et le bébé commence à tenir assis.

 

Par ailleurs, les études concernant les risques d'allergie liés à un allaitement exclusif durant six mois versus un allaitement mixte ne donnent pas pour l'instant de résultats bien tranchés. Il faut bien voir que les études (et donc les conseils) de demain ne seront pas les même que ceux d’aujourd’hui… La science avance, avec ses erreurs passées.

 

Alors quelle durée choisir : aucune des deux mon général ! Ne conviendrait-il pas de prendre un peu de recul par rapport aux « méthodes irréfutables qui devraient s’appliquer à tous les couples mère-enfant » ?

 

Chercher pour choisir

 

Vous êtes toujours là ? Vous faites donc partie des mères qui veulent choisir en toute connaissance de cause. Bravo! Le bon sens serait donc de se fier au bébé plutôt qu'à des chiffres précis. Jusqu'à maintenant, vous observiez votre bébé en l'allaitant à la demande : alors continuez  et faites lui confiance! Votre bébé connait mieux que quiconque ses besoins, il n'y a plus qu'à les suivre. Certains bébés vont avoir envie de se diversifier à 5 mois, d'autres à 8 mois.

 

A noter que, une fois la diversification commencée, le lait maternel reste nécessaire pendant un certain temps. Bien évidemment, il continue à fournir plus de la moitié des besoins énergétiques jusque vers un an et le tiers de ces besoins jusque vers deux ans. Mais surtout, il continue à apporter les nutriments indispensables, et les précieux anticorps, ce qu’aucun lait bovin dé-bovinisé lyophilisé ne fera jamais.

 

En cas de maladie du grand bébé, le lait maternel devient imbattable : il est non seulement une source énergétique et nutritionnelle, et ce quel que soit l'âge du bébé, mais il est surtout extrêmement digeste. Par exemple lors d'un épisode de gastro-antérite, le bambin encore allaité retournera spontanément au sein car le lait sera assimilé beaucoup plus facilement que les autres aliments. Très efficace et rassurant pour les parents!

 

A partir de huit mois, la plupart des experts conseillent d'avoir commencé la diversification. En effet, les besoins en fer et en zinc augmentent et le lait maternel ne les couvre pas totalement.

Cela tombe bien, c’est la plupart du temps le moment que choisissent les bébés qui ne l’ont pas encore fait pour s’intéresser aux assiettes des grands.

 

Quelques pistes pour la pratique

 

Comme d’habitude, ce n’est pas très compliqué, il suffit souvent d’écouter son enfant. Votre bébé peut être prêt à varier sa nourriture lorsqu'il marque un intérêt particulier (autre que celui de tout mettre systématiquement en bouche) :

  • Il observe votre assiette. S'il est sur vos genoux, il a envie de prendre ce qui s'y trouve.

  • Il suit le trajet de la fourchette de l'assiette à votre bouche.

  • Il pousse des petits cris indiquant qu'il veut ce qui se trouve dans votre assiette…

 

Nous verrons en détail la semaine prochaine comment procéder pour mettre en place des repas qui se déroulent dans le plaisir, en s'appuyant sur le témoignage qu'une maman m'a laissé dernièrement.

 

 

 

 

(°) Petit rappel de vocabulaire, la diversification alimentaire débute au moment où l'on introduit d'autres aliments que le lait dans l'alimentation du bébé. Le sevrage, lui, est une période qui va de la première prise de nourriture autre que du lait maternel à la toute dernière tétée. Pour un bébé qui n'a jamais eu de lait artificiel, le début du sevrage coïncide donc avec la diversification.

 

 

 

15 réflexions sur « Allaiter après six mois : la grande question de la diversification »

  1. Bonjour, je pose ma question ici car je ne trouve pas d’article plus approprié…
    J’allaite depuis bientôt 10 mois et je me pose la question suivante… Comment supprimer la première tétée??
    La diversification est bien installée, bébé mange du solide midi, goûter et soir (et même souvent un biscuit le matin), ces repas sont toujours suivis d’une tétée. Il tête également au moins deux fois la nuit (voire plus). En gros, c’est un bon mangeur et il est en haut des courbes de poids et taille, il se porte bien!
    D’ici ses 1 an je voudrais supprimer au moins la tétée du midi… Mais comment? Il la réclame toujours après le repas, même s’il a bien mangé ! (Et c’est une vraie tétée nourrissante, pas de confort). J’imagine qu’à cet âge là il ne faut plus la remplacer par un bib de lait? (Dans ce cas je n’ai pas envie, et en plus ça fait longtemps qu’il ne boit plus au biberon, il boit de l’eau dans un gobelet…). Éventuellement un laitage? (Pour l’instant je n’en donne pas).
    Merci pour toute idée ou expérience en la matière! Est-ce qu’éventuellement il va se sevrer de lui même? On trouve peu d’informations à ce sujet…
    Merci!

    1. Bonjour Olivia,
      un enfant se sèvre de lui-même en général après 2 ans.
      Pour le repas de midi, vous pouvez éventuellement augmenter ses apports en légumes ou féculents mais c’est possible qu’il ait aussi envie de téter pour être avec vous.
      Tant que vous allaitez vous n’avez pas besoin d’introduire des laitages.
      Une astuce qui peut peut-être vous aidez à retirer cette tétée en plus de l’apport alimentaire c’est de le porter si vous avez un moyen de portage ou d’aller faire une balade pour lui changer les idées.

  2. Bpnjour,
    Je lis cet article avec beaucoup d’intérêt, j’ai du mal à trouver des informations concrètes sur le sujet “allaitement au-delà de 6 mois et diversification alimentaire”. C’est toujours les mêmes articles sur internet qui reviennent et qui commencent presque tous par ” l’OMS recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois…”
    Oui, d’accord, mais au-delà de ça? Pour celles qui comme moi continuent d’allaiter et veulent des renseignements concrets sur la diversification en plus du lait maternel, à savoir des informations sur la quantité des aliments à donner, le rythme, quoi, quand. Combien de fois par jour, quand augmenter,au boit de combien de temps…. ?
    Parce qu’on a vraiment l’impression au travers des lectures trouvées sur une multitude de sites que c’est bien d’avoir allaiter son enfant jusqu’à 6 mois, mais après, plus rien ! On passe au lait en poudre !!?? On ne parle plus que de lait 2ème âge, certains gastro-antérologues preconisent des repas types où on rajoute des céréales infantiles dans le le lait du biberon matin et soir pour les bébés âgés entre 6 et 8 mois…. Le tout pres avoir recommandé l’allaitement maternel. On sent vraiment l’impression qu’après 6 mois, on laisse tomber ou censé le faire ! En France, en tout cas, du moins c’est l’idée que je me suis faite.
    Alors si vous pouvez m’aider ? Je ne cherche pas à me convaincre que ce que je fais est bien ou mal, je veux savoir comment continuer et bien accompagner les besoins de mon bébé de plus de 7 mois.
    Je vous remercie.
    Clothilde

    1. Bonjour Clothilde,
      Après 6 mois, continuez comme vous avez toujours fait : allaiter à la demande. Pour les autres aliments c’est pareil , proposez de tout à votre bébé, laissez le faire, avec la DME, il vous dira de lui même quand il en a assez. Votre lait reste le principal aliment jusqu’à un an.

      Si vous voulez aller plus loin ce livre est très intéressant : Mon enfant ne mange pas assez de Carlos Gonzalez ( pédiatre espagnol )

  3. Bonjour
    Depuis que j’ai commencé la diversification il y a 1 mois ma fille de 7mois tete beaucoup moins surtout en journée. Deja elle Ne veut pas teté et Quand je la met au sein c’est une vrai curieuse tout ce qui a autour l’interesse sauf mon sein. Du coup je me retrouve a l’allaiter avec des hochets à la bouche ou à la main pour la garder un peu au sein…
    En l’allaitant aussi peu pensez vous qu’elle prends assez pour couvrir ses besoins?
    Pourquoi se desinteresse-t-elle autant du sein alors que tout se passait bien jusque là?
    Je l’allaitais toutes les 3h maintenant c’est 3 fois en journée et pas vraiment a fond…
    Merci pour votre aide

    1. Bonjour Sefi,
      je ne peux pas vous dire si tous ces besoins sont couverts mais il est très fréquent pour les bébés de son age d’avoir cette réaction. Les enfants ont besoin d’apprendre, de découvrir “le monde”, du coup, certains oublient de se nourrir et de téter.
      Pour les aider à se concentrer, vous pouvez essayer de l’allaiter dans la pénombre sans stimulation autour ou quand elle s’éveille à peine, elle sera moins curieuse.
      Proposez lui souvent le sein , ce n’est qu’un passage, elle reviendra téter plus efficacement bientôt.

    2. Bonjour Séfi,

      J’ai le même problème que le votre sauf que ma fille a 5 mois et demi et je n’ai pas encore commencé la diversification et je suis tombé sur cet article. J’aimerai vous poser quelques questions en privé si cela vous convient. Merci d’avance

  4. Bonjour,
    J’ai un petit coco de 6 mois 1/2 on a commencé la diversification tranquillement depuis les 5 mois Avec l’allaitement. Il mangera bientôt de tout. Les boires sont restés les mêmes, soient aux 5h jour et nuit. Depuis peu, poussée de dents!! Il demande plus la nuit.. je me demande si c’est les dents ou une poussée de croissance.. mais cela fait environ 2 semaines qu’il boit aux 3-4-5h si chanceux la nuit. J’ai vraiment l’impression avoir moins de lait (je ne tire pas, mais moins d’engorgement et il pleure souvent quand les deux seins sont vidés) Est ce que je devrais introduire un biberon de lait préparé pour le soutenir davantage? Je me sens perdu. Merci 🙂

    1. Bonjour Emilie,
      je ne peux pas répondre à cette question, il faudrait évaluer tout votre allaitement et la prise de poids de votre enfant.
      A 6 mois il y a effectivement une période de pointe ( appelée auparavant poussée de croissance) donc les dents et la période de pointe peuvent le faire téter plus souvent. Comme votre sein a eu l’habitude de produire une certaine quantité et que tout à coup tout change, la quantité produite par vos seins peut être limite mais restera toujours suffisante pour votre bébé. En stimulant davantage votre enfant va aider vos seins à augmenter la quantité produite.

  5. Bonjour,
    Mon bébé a 3mois mais je me pose deja la question comment faire pour introduire la diversification et reprendre le boulot tout en voulant continuer l allaitement? comment faire pour les tetees de la journée , tirer mon lait, donner le lait a la crèche?
    Car vraiment pour le moment il est a la demande et je n arrive pas à lui espacer les tetees a plus de 2h la journee sauf si il dort. mais La nuit c 5h/6h.
    Comment il va faire à la creche?

    Merci de l éclairer un peu !!!!

    1. Bonjour Laure,
      La plupart des enfants de 3 mois et plus ont le même rythme que votre enfant. Les tétées sont fréquentes dans la journée parce qu’il a un petit estomac mais aussi parce qu’il a besoin de contact et besoin d’être avec vous pour “découvrir le monde” et être rassuré.
      A la crèche, le rythme sera différent parce que vous ne serez pas là.
      Concernant votre travail et le rythme des tétées/ tirages tout va dépendre du temps de votre absence en journée. Pour la diversification, on conseille de le faire à partir de 6 mois mais le lait ( maternel ou artificiel ) doit rester le principal aliment jusqu’à un an.
      Si vous avez besoin de plus d’explications personnalisés, vous pouvez me joindre sur ce mail : consultante-lactation@grandir-nature.com .

  6. Bonjour,
    J ai 5 enfants dont un ptit dernier de 6 mois 1/2 qui est allaité à la demande depuis sa naissance, il mange depuis 2 mois :
    midi : purée compote et ptit laitage
    16h : compote et ptit laitage
    soir: purée compote et ptit laitage
    sans oublier les tétées matin ,début AM, soir et presque plus la nuit!!!ouf!!!!
    Je voudrais partir me reposer 3-4 jours avec ma fille ainée ,mais je n’arrive pas à envisager de laisser BB à son père ,même avec des réserves de lait congelé!!!
    J angoisse, je culpabilise…..J ai peur qu’il vive mal cette séparation ,et pourtant j’aurais vraiment besoin de respirer un peu!!!
    Depuis sa naissance ,je ne l’ai laissé que 2 soirées à son papa et 3 AM à ma belle mère et encore c’était à la maison !!!!
    Que me conseillez vous?
    Je ne veux pas qu’il souffre de ce lien très fusionnel car en septembre il doit aller en créche,et à force de repousser et repousser toujours un début de séparation entre nous…..
    Je commence à m’inquiéter sur ma capacité à ” couper le cordon ” en quelque sorte!!!!

    1. Bonjour,
      Je n’ai pas de conseils à vous donner : juste faire comme vous le sentez. Si vous souhaitez vous absentez quelques jours, pas de souci. Expliquez bien à votre bébé, votre absence c’est tout.
      Le lien fusionnel n’est pas forcément “mauvais” , au contraire, il permet justement à votre enfant d avoir confiance en lui et de pouvoir gérer votre absence.
      Bonne journée ! 🙂

  7. Bonjour !
    Merci pour vos articles précis et concis à la fois !
    J’ai une petite fille de 6 mois et demi et je suis en plein doute concernant la fréquence des tétées. J’ai commencé la diversification il y a 1 mois, elle prend des légumes et de la viande ou poisson et un fruit le midi sans problème et au goûter une compote et un laitage (quand elle veux bien les prendre !). Néanmoins je suis complètement perdue sur les tétées ! Je lui donne une tétée à 6h, 9h, 16h(plus petite, en fonction de ce qu’elle a mangé au goûter), 19h et 0h. Or j’entends que l’on doit donner 4-5 max par jour et qu’il faut procéder à un allaitement à l’amiable. De plus, je recommence le travail dans 3 semaines, je vais tirer mon lait or je ne sais pas combien je dois tirer, combien de biberon donner à la nounou et à quelle heure doit elle et dois je la nourrir. Je suis un peu dépassée, sûrement le stress de la reprise 🙂 Merci pour votre réponse et vos articles !

    1. Bonjour Karoll,

      Il n’y a pas de nombre minimal ou maximal de tétées, l’allaitement doit rester à la demande, quand on parle de “l’amiable” c’est dans le but de faire patienter quelques minutes mais pas forcément retirer une tétée.
      De même, il n’y a pas “d’horaires” de tétée ou biberon de votre lait, en votre absence. Le rythme sera donnée par les repas solides.
      Les quantités moyennes sont de 60 à 120 ml par biberon, tout dépend de sa faim.
      N’hésitez pas à me recontacter quelques jours après la reprise du travail pour réajuster si besoin . 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *