Une maman efficace

L’histoire relatée ci-dessous l’est avec l’accord de l’intéressée.

Lucie m’a contactée hier, complètement désespérée, et je n’imaginais pas, tandis que nous parlions, à quel point elle allait pouvoir rebondir par rapport à son problème. Son bébé a précisément douze jours, elle sort d’une mastite pour laquelle son médecin lui a donné un traitement antibiotique, et tire son lait du sein malade, refusé par le bébé (ce qui est normal de prime abord car le goût du lait est plus salé lors d’une mastite, ce qui incommode le bébé). Lucie a d’énormes cloques sur et autour du mamelon car elle avait eu de trop petites téterelles en pharmacie. Elle me disait hier que sa production de lait chutait de plus en plus, et sa pharmacie ne pouvait pas lui procurer de téterelles plus grandes.

Je lui ai donc proposé d’utiliser très doucement le tire lait et peu de temps à la fois.

Par ailleurs, en discutant avec elle, je me suis rendue compte que son bébé ne savait en fait pas bien prendre le sein sur lequel elle avait eu la mastite,et qu’il avait même toujours refusé de le prendre. J’ai compris alors que ce pouvait etre la cause de l’engorgement, lequel n’a pas du être résorbé au moment de la montée de lait, et a dégénéré en mastite. Je lui ai conseillé de voir un ostéopathe pour son bébé, et lui ai recommandé d’arrêter de donner son lait au biberon, d’utiliser plutôt un DAL (dispositif d’aide à l’allaitement, qui permet de donner du lait au bébé au sein, par le biais d’un petit tuyau), pour ne pas perturber davantage ce bébé qui ne savait pas encore téter de façon optimale.

Tout-à-l’heure, j’ai rappelé Lucie. Je suis très admirative de son efficacité : hier, elle a vu l’ostéopathe qui a fait un gros travail sur le palais du bébé. Et à midi, quel bonheur, bébé a pris correctement le sein du côté qui posait problème. Lucie utilise le DAL depuis hier soir, et sent déjà que sa production de lait augmente.

J’ai félicité Lucie pour sa réactivité.  Elle promet de me tenir au courant… (et bravo à l’ostéopathe qui a compris qu’il y avait urgence !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *