Comment augmenter sa production de lait (bis)

Voici donc la suite du résumé d’hier.

Diana West nous expliquait les mesures à mettre en oeuvre pour augmenter les quantités de lait au début de l’allaitement, et les méthodes suivantes sont à mon sens également indiquées dans les mois qui suivent en cas de baisse de lait :

-Une action simple et très efficace : exprimer MANUELLEMENT encore quelques minutes après une tétée ou une session de tire lait. Cela peut augmenter jusqu’à 45% votre production !

-Comprimer le sein pendant la tétée est également un bon moyen de stimuler. En plus cela va aider les bébés très fatigués à avoir plus de lait en peu de temps, ou les bébés goulus à être satisfaits donc plus motivés. Si vous souhaitez en savoir plus sur la compression, je vous renvoie vers le feuillet du Dr Newman 

La compression du sein est possible en tirant son lait avec un bandeau mains libres.

-Les massages sont aussi à expérimenter. Faites-vous masser l’épaule et le cou pendant la tétée, du côté où le bébé tète.

-La relaxation, qui est une excellente façon d’être plus dans le moment présent, dans le lâcher-prise, permet d’évacuer le stress, le terrible ennemi de l’ocytocine ! Bien sûr, c’est dur de trouver du temps pour se relaxer quand on a un bébé. Mais cinq minutes, c’est mieux que rien– à condition que bébé ne crie pas à côté évidemment. Au cœur de votre relaxation, visualisez le lait qui jaillit de votre sein (ça, ce n’est pas de Diana West, c’est mon expérience perso)

-De nombreuses plantes peuvent bien aider : anis, fenouil, cumin, fenugrec, … la nature a été généreuse. Sur chaque continent se trouvent des plantes spécifiques qui augmentent les quantités produites.

-Enfin, l’acupuncture et la chiropractie peuvent donner de bons résultats (s’il n’y a pas de problèmes physiologiques particuliers)

Mais bien sûr, rien ne remplacera la fréquence importante des tétées d’un allaitement à la demande. Lorsqu’il y a un problème de quantité, la maman doit vraiment passer beaucoup de temps avec son bébé, pour repérer tous les petits signaux de faim. J’accompagne très (trop) souvent des mamans de bébés de moins de un mois qui prennent peu de poids…. et pour cause : il n’y a que 4 ou 5 tétées par 24 heures. . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *