Un démarrage d’allaitement réussi

Cette semaine, j’avais envie de revenir à nos origines en vous relatant la belle histoire d’allaitement d’une maman que j’ai suivi il y a peu de temps.

J’ ai connu Amandine* lors de son premier allaitement, il y a deux ans déjà. Son bébé, Flore*, avait trois mois et prenait peu de poids. Après plusieurs ajustements, elle a pu poursuivre  son allaitement jusqu’il y a quelques mois.

C’est en avril dernier qu’ elle me recontacte lors de sa deuxième grossesse. Elle allaite toujours Flore une fois par jour et sent qu’elle se sèvre doucement. Ses questions ne concernaient donc pas le co-allaitement.

Non, elle souhaite revoir les bases du bon démarrage de l’allaitement car le premier avait été très difficile. Flore dormait beaucoup et tétait peu.

La maternité où elle a décidé d’accoucher n’étant pas très à l’écoute par rapport à l’allaitement, je lui conseille de faire un maximum de peau à peau et d’observer son bébé pour le mettre au sein au moindre signe d’éveil.

Après un accouchement un peu difficile, son bébé (Aude*) , endormie met du temps à être efficace : enfin c’est ce que pense Amandine parce qu’elle tète que trois à cinq minutes…

Je les vois toutes les deux en sortant de la maternité au quatrième jour. Nous faisons le point : bonne nouvelle !!

Aude n’a perdu que 90g et a déjà repris son poids de naissance !

Mais Amandine est fatiguée, Aude tète très souvent entre 20 et 25 fois par 24h quelques minutes uniquement.

De plus, lors de l’observation d’une tétée  je remarque que  Aude claque la langue, ce qui est signe d’une mauvaise prise du sein. On revoit ensemble la prise du sein asymétrique et la position BN (Biological Nurturing ) pour une prise du sein plus profonde,  la langue claque moins souvent.

Je lui propose également de voir l’ostéopathe pour vérifier qu’il n’y a pas de tension dans la mâchoire ou un frein de langue qui gênerait la prise.

Je repasse les voir quelques jours après et constate déjà une amélioration : Aude semble mieux téter, elle est surtout gênée au début de la tétée par le réflexe d’éjection fort  (REF ) de sa maman.

L’ostéopathe a effectivement trouvé une tension à l’arrière de la langue d’Aude qui l’empêchait de bien la dérouler et de faire l’étanchéité.

Aude tète moins souvent mais plus longtemps, sa prise de poids est toujours bonne.

Trois semaines après la naissance d’Aude,  je les revois toutes les deux en pleine forme. Aude a encore la langue qui claque par moments probablement dû au REF mais Amandine sait gérer ce problème. Elle tète 10 à 12 fois par 24h.

Amandine est vraiment soulagée malgré un accouchement difficile, le démarrage de son allaitement est un succès ! Elle est prête à vivre de beaux mois ( années ? ) remplis de tétées et de câlins avec Aude.

  • par souci d ‘anonymat les prénoms ont été modifiés

5 réflexions sur « Un démarrage d’allaitement réussi »

  1. Bonjour, il y a y il un dossier ou on parle de l’allergie maternel ? Intolérance aux proteins lait maternelle ?
    J’ai d’aide à ce sujet.

    Merci d’avance.

    1. Bonjour Zoé,
      Il n’y a pas encore de billets sur ce sujet sur le blog. Parlez vous des allergies de la maman ou du bébé ?

  2. Bonjour,

    Merci de votre retour.
    Je parle de l’intolenrence des bébés suite aux aliments que la maman consomment.
    Mon bébé semble avoir beaucoup de reflux acide âpre que j’ai mangé un yaourt.
    Je souhaite avoir votre avis et conseil à ce sujet.
    Merci. Bonne journée

    1. Bonjour Zoe,
      Oui, certains bébés sont intolérants aux protéines de lait de vache, dans ce cas on conseille aux mamans d’en faire une éviction complète dans leur alimentation.
      Actuellement, aucune étude n’ a été faite sur ce sujet mais de très nombreux témoignages prouvent que les enfants ont moins de reflux.

      1. Bonjour Valerie,

        Je vous remercie de votre réponse.
        Il serait intéressant d’avoir un billet à ce sujet et pourquoi pas des témoignages et partage des autres mamans.

        Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *