L’allaitement, une histoire de confiance

Il y a peu, une toute jeune maman m’appelle. Son bébé a une semaine, la veille elle a décidé d’arrêter l’allaitement et elle n’arrive pas à gérer l’engorgement .

S’ensuit un dialogue malheureusement trop fréquent :

-“Pouvez vous me dire pourquoi vous avez cessé d’allaiter?

-La prise de poids n’était pas terrible, et puis…

-et puis?

-Et puis je n’ai pas confiance.

-Confiance en quoi exactement?

-Dans mon lait. Il n’est pas assez nourrissant. Vous voyez… c’était déjà pareil pour ma mère.”

Je me prépare à dégainer mon habituel couplet “le lait pas nourrissant ça n’existe pas, ce qui compte c’est l’efficacité” mais voici qu’au lieu de cela, figurez vous que … dans une sorte d’état second … je m’entends lui dire :

-“Vous vous rendez compte que vous avez plus confiance dans le lait d’une vache (°) que vous ne connaissez pas que dans celui que vous faites vous-même?

-…

-Et en plus, le lait de cette vache passe par tout un tas de traitements chimiques que vous ne connaissez pas plus que la vache! Alors, à choisir, en qui devriez vous avoir confiance?”

Et là, j’entends son rire! Un rire avec un petit sanglot dedans, mais un rire quand même, à la fois léger et grave. Lorsque je lui propose de réessayer l’allaitement pendant quelques jours, avec de l’aide, elle accepte. Après coup, j’estimerai qu’à ce moment précis, cette maman a grossi de plusieurs centaines de grammes de confiance en elle. Une semaine plus tard, son bébé qui ne grossissait pas bien avait pris quant à lui 220 grammes. Pas mal pour un lait pas nourrissant!

La vache, que c’est dur d’avoir confiance en soi… Merci mon bébé, de me permettre de me surpasser…(°°)

(°) enfin, de plusieurs vaches! Combien, c’est difficile à dire…

(°°) les professionnels de santé formés et compétents et surtout les consultantes en lactation IBCLC sont là pour vous aider à trouver cette confiance, tout au fond de vous!

2 réflexions sur « L’allaitement, une histoire de confiance »

  1. Très chouette article! 😉
    C’est vrai ça! Et pour aider les femmes à avoir confiance en elle, en leur lait, le chemin est encore long! Aidons aussi les professionnels en les informant : ce sont eux qui aideront les femmes et feront changer les idées fausses.

  2. Bravo, belle réponse, vrai etamusante! C’est ça au fond, étonné par de l’humour. La plupart des femmes qui arrêtent connaissent plein d’arguments pour recommencer, mais se bloquent elle même par un manque de confiance. Le rire débloque! BRAVO, je suis certaine que cette femme, cet enfant, sa famille n’oublirons jamais cette belle étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *