L’allaitement maternel, un atout pour la Vie!

C’est le (très chouette) thème de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM) , qui débute ce dimanche, le 12 octobre.

Cet atout pour la vie se décline de multiples façons. Je vous invite à en revoir les principales :

-les bienfaits sur la santé du corps de l’enfant, mais aussi celui de sa mère, qui sont mesurables (tout cela est bien détaillé dans le Programme National Nutrition Santé)

-les bienfaits sur le développement de l’enfant, qui sont eux aussi mesurables

-les bienfaits sur la qualité de vie et la richesse du lien, un atout pour la vie de la famille, plus difficiles à mesurer car très liés au ressenti

Aujourd’hui, je parlerai du corps, et j’aborderai le reste très prochainement.

Le début de vie du bébé, cet être si fragile aux systèmes digestif et immunitaire immatures, a le plus de chance de se dérouler dans la santé quand la physiologie humaine est respectée. Cela paraîtra évident pour vous, chères lectrices, mais peut être pas à celles qui font le choix de ne pas allaiter. Autant le redire donc.

La longueur, c’est important !

Ceci étant dit, le thème de cette année est d’autant mieux choisi qu’il nous permet d’insister sur un point souvent sous-estimé par certaines mamans ou professionnels de santé : l’effet dose-dépendant de l’allaitement.

Quesaco?

Cette phrase signifie juste que plus l’allaitement dure, plus il protège l’enfant. En clair, allaiter c’est bien, mais c’est mieux quand cela dure. C’est l’allaitement long  qui est un atout de taille pour la vie! Un petit allaitement, c’est un petit atout.

Si vous savez jouer au tarot, vous savez comme la partie commence bien quand on a le 21 en main ! Offrez un 21 à votre bébé!

Vous voulez des exemples? Il y en a toute une liste! Laissez moi vous en détailler quelques uns. Il y a beaucoup de références scientifiques, parce qu’on ne peut pas avancer des informations sans les étayer, alors si cela vous ennuie, lisez juste les phrases en gras. Cela vous donnera des arguments indéniables pour soutenir l’allaitement tout au long de cette SMAM.

Atouts santé tellement évidents

Dans notre société où l’obésité devient très préoccupante, l’allaitement long est une réponse désarmante de simplicité. Une méta-analyse, c’est à dire une analyse de plusieurs études, en l’occurrence de 17 études (donc quelque chose de vraiment fiable) montre que chaque mois d’allaitement supplémentaire réduit le risque le sur-poids de l’enfant de 4%, et ce jusqu’à neuf mois (1). Cela vaut vraiment le coup, non?

Dans notre société où l’hypertension artérielle touche plus d’un adulte sur trois (2), avec ses terribles conséquences d’accidents cardio-vasculaires, l’allaitement répond aussi présent. En effet, plus longtemps un bébé est allaité, plus normale (plus basse) sera sa pression artérielle une fois devenu adulte (3).

Dans notre société où les allergies saisonnières et alimentaires empoisonnent la vie de toujours plus d’enfants et d’adultes, l’effet dose-dépendant de l’allaitement démontre clairement sa supériorité par rapport à tous les anti-histaminiques qu’on pourra inventer. Dans une étude (4) effectuée sur des enfants sans prédisposition familiale, le risque d’allergie est diminué de 64% s’ils ont été allaités plus d’un an (contre 29% pour un allaitement entre six et douze mois).

Et enfin, dans notre société où le diabète de type II fait des ravages, une étude a mis en évidence que le principal facteur augmentant le risque d’avoir cette maladie invalidante est un allaitement de moins d’un an (5). Il faut donc que l’enfant soit allaité plus d’un an pour qu’il commence à être protégé.

Pour conclure, allaitons, oui, et surtout allaitons longtemps. Nous parlerons la semaine prochaine de l’atout que constitue l’allaitement long pour la femme, en ces temps où le cancer du sein fait beaucoup parler de lui.

(1)Harder et collaborateurs, 2005

(2) Source OMS

(3) Lawlor et collaborateurs, 2005

(4) Obihara et collaborateurs, 2005

(5) Young et collaborateurs, 2002

3 réflexions sur « L’allaitement maternel, un atout pour la Vie! »

  1. Les bienfaits sur le long terme sont en effet intéressants!
    Même si je n’en doute pas, je trouve aussi qu’il serait bien et utile de montrer les bienfaits de tout allaitement, même de moins d’un an. Car nombreuses sont les femmes qui allaitent environ 6 mois. Et ça peut être motivant de savoir qu’allaiter 6 mois / 1 an est bénéfique sur le long terme.

  2. Je suis d’accord avec Lucie. L’allaitement long est certainement très bénéfique, à la fois pour le bébé et pour sa mère, mais beaucoup de femmes ne s’en sentent pas de courage ni l’envie. Cette notion de durée est peut-être à temporiser…

  3. Surtout c’est dure de trouver du soutien familiale. Moi j’ai arrêté juste après un ans parce que je suis tombé enceinte et que mon homme a eu peur que sa me fatiguerait trop. Ce qui n’est pas faux mais j’aurai peu être gardé une ou deux tétées tant que j’avais du lait s’il m’avait soutenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *