Rencontre avec Delphine Dumoulin, consultante en lactation IBCLC

La rédaction du blog allaitement a rencontré Mme Delphine Dumoulin, infirmière puéricultrice, consultante en lactation IBCLC,  référente au lactarium de Lille.

  Mme Dumoulin, vous exercez à la maternité Jeanne de Flandre à Lille, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre travail ?

Je suis depuis plus de 10 ans puéricultrice référente du lactarium régional de Lille.

Mes missions sont très diverses, elles sont aussi bien techniques, qu’organisationnelles. Bien sûr, le fil conducteur de tout cela est l’allaitement, de l’accompagnement des mères allaitantes que je rencontre dans mon activité au lactarium, mais également l’accueil de professionnels des centres hospitaliers du Nord pas de Calais se formant à l’allaitement

  Quel est le rôle de l’infirmière-puéricultrice dans votre service, et en quoi votre spécialité en allaitement est-elle un plus ?

Un lactarium, c’est 100% d’allaitement. Alors forcément avoir de bonnes connaissances est un plus. Les allaitements sont très différents. En effet, les mamans que je rencontre au sein du lactarium, ont un (des) bébé(s) hospitalisé(s) pour grande prématurité et/ou opération dès la naissance. C’est un contexte où, plus que jamais, les mamans qui ont fait le choix d’allaiter doivent être soutenues quotidiennement et durablement.

 

  Vous êtes consultante en lactation, est-ce que c’est une compétence reconnue au sein de votre service ?

C’est une compétence reconnue au sein du CHU de Lille, oui. Depuis 10 ans, nous avons été nombreuses à être diplômées. Mon équipe me soutient comme je les soutiens. Pour la plupart, elles avaient cette expertise bien avant que je vienne les rejoindre. Une équipe, c’est avant tout s’enrichir, et en cela nous sommes une bonne équipe.

 

  Comment se déroule une consultation d’allaitement avec vous ?

Vaste question… mes consultations d’allaitement vont de l’anténatal (bébés à risque de prématurité, ou devant être opérés), au post natal dans la clinique de pédiatrie (allaitement des bébés, nourrissons hospitalisés en gastro-entérologie, pneumologie, chirurgie) et aussi des consultations d’allaitement du post-partum en maternité, après la sortie. Tant que les mamans allaitent, nous sommes là pour les soutenir dans leurs projets d’allaitement.

Autre type de consultation, je suis, comme beaucoup de mes collègues, permanencière téléphonique.

Dans ce « 360° » de soutien à l’allaitement, la constance est le respect du projet d’allaitement de la maman, l’écouter et surtout l’entendre, être un soignant bienveillant et ressource.

 

  Avez-vous d’autres responsabilités au sein de votre établissement?

L’enseignement est une autre partie de mes missions. Pour les étudiants, le personnel soignant.

Qui connaît la physiologie de la lactation pourra aider ! Qui connaît les conseils adaptés au matériel de soutien d’aide à l’allaitement sera bienveillant ! C’est donc une mission importante : on ne soutient pas l’allaitement seul !

 

  Quand voyez-vous les mères ? Qu’est-ce qui motive une consultation ?

Je les rencontre de l’anténatal au post-natal et sur le long terme ! Ce qui me motive c’est leur sourire après des moments d’allaitement difficiles ! Le respect de LEUR projet, l’unique de chaque histoire !

C’est une aventure humaine, et les mamans m’apprennent tellement !

 

  Est-ce que toutes les mères qui accouchent dans votre maternité ont une consultation avec vous ?

Nous avons de la chance d’être nombreuses à être formées en allaitement ! Je ne suis heureusement pas la seule ! Ensemble, nous soutenons l’allaitement !

Nous répondons à toutes les demandes des mamans ayant accouché dans notre maternité, et parfois accueillons en consultation des mamans ayant accouché dans un autre établissement.

 

  Les mères peuvent-elles vous voir à tout moment ? Comment prennent-elles rendez-vous ?

Elles peuvent nous joindre à tout moment. Les rendez-vous de consultations sont pris avant même la sortie si nécessaire. Un flyer avec les numéros utiles (numéro des consultations, de la permanence téléphonique, du lactarium) est remis et expliqué aux mamans.

 

  Est-ce que toutes les mères de votre établissement allaitent ?

Même si ce soutien pluridisciplinaire a permis d’augmenter le taux d’allaitement et la durée, non, toutes les mamans ne choisissent pas l’allaitement. Elles bénéficient d’un choix éclairé. Et si après quelques jours, elles ressentent l’envie « d’essayer », nous sommes là pour les soutenir !

 

  Vous arrive-t-il d’accompagner des mères qui ne souhaitent pas allaiter ? Et d’autres qui ne souhaitaient pas allaiter et qui finalement décident d’allaiter ?

Chaque semaine ! C’est la base du respect ! Un choix éclairé, connaître les personnes ressources, et les informer que, quelle que soit l’évolution de leur projet, nous sommes là pour les accompagner !

 

[Biographie] :  Delphine Dumoulin, puéricultrice au CHRU de Lille depuis plus de 20 ans, c’est au travers de son expérience professionnelle dans différents services (médecine, chirurgie, néonatalogie, lactarium) qu’elle s’est spécialisée en allaitement.
Consultante en lactation IBCLC et titulaire du DIULHAM( Diplôme Inter-Universitaire de Lactation Humaine et Allaitement Maternel ), sa pratique s’est naturellement tournée vers l’accompagnement des mères allaitantes de bébés nés prématurément et/ou nécessitant une intervention chirurgicale dès la naissance. En parallèle à toutes ces missions au sein du CHRU de Lille, elle intervient dans la formation initiale des consultants en lactation, les écoles de puéricultrices de Lille, l’école de sage-femme du CHU de Lille et celle d’auxiliaire de puériculture de Tourcoing.
En 2016, elle a complété son parcours avec le DU de la théorie de l’attachement et l’apprentissage de l’échelle de retrait relationnel, ADBB, pour regarder au-delà de l’allaitement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *