Pour le droit au soutien à l’allaitement maternel

customLogo

Aujourd’hui, je souhaite relayer l’action d’un groupe de parents et de professionnels de santé baptisé : « Pour le droit au soutien à l’allaitement maternel », qui ont écrit une lettre ouverte au ministère.

Bien qu’appartenant pour la plupart à des associations de soutien à la parentalité, ces parents se revendiquent simples citoyens souhaitant faire changer leur société. Et ils ont raison de vouloir faire bouger les choses car dans notre cas, si on attend de nos hommes politiques un changement à ce sujet, il faudra être très, très patient. Le combat de ces parents rejoint le mien : permettre à une femme qui a choisi d’allaiter de le faire dans les meilleures conditions.

La situation de l’accompagnement à l’allaitement en France* est préoccupante,

et le site de ces parents-citoyens regorge de témoignages de femmes en situation d’échec par rapport à l’allaitement, la plupart du temps à cause d'un personnel soignant peu ou mal formé. Le plus perturbant ? Les conseils qui se contredisent en permanence, accentuant encore le stress des parents, ce qui ne fait qu'augmenter les problèmes.

 

Faut-il pour autant stigmatiser les soignants ? La réponse est évidemment non. Le personnel soignant dans la plupart des cas fait comme il peut dans un environnement difficile et avec les moyens et connaissances mis à disposition. Le fait est qu’il y a une pénurie énorme de connaissances et de formation des personnels qui devraient avoir assez de ressources pour accompagner les mères**. D'ailleurs, les soignants sont les premiers à réclamer ces formations!

 

Certes la TVA générée par la vente des préparations pour nourrissons industrielles participe aux finances publiques. L’allaitement quant à lui ne procure pas de bénéfices comptabilisables dans le PIB d’un pays, mais le droit pour tous d’être en bonne santé est primordial. Alors battons-nous pour le faire respecter en exigeant, partout en France, des professionnels de l’allaitement qualifiés et en nombre suffisant pour répondre rapidement à toutes les urgences.

 

Je trouve cette initiative très judicieuse, ne serait-ce que pour faire réfléchir les familles sur le fait qu'un mauvais accompagnement de l'allaitement n'est pas une fatalité, et que ce qu'on tolère dans ce domaine de la santé, par méconnaissance, on ne l'accepterait pas dans d'autres.

 

Pour signer la pétition, lire les témoignages, en savoir plus :

http://bebe.doctissimo.fr/blog/17573-Le-droit-au-soutien-a-l-allaitement-maternel.html#comments

 

Page facebook :  https://www.facebook.com/pages/Droit-au-Soutien-%C3%A0-lAllaitement-Maternel/337704586329062?fref=ts

 

Merci de faire circuler l’information !


 * : La France est le pays de l’union européenne ayant les plus faibles taux d’allaitement à la fois au sortir de la maternité, à 1 mois et à 3 mois, le parfait mauvais élève.

** : Par exemple, la France possède environ 620 consultantes IBCLC, un peu plus que la Hollande (environ 500), mais pour 5 fois plus d’accouchements. Le problème est tellement évident qu’il crève les yeux et l'immensité du travail à fournir décourage ceux qui devraient s’y atteler.

2 réflexions sur « Pour le droit au soutien à l’allaitement maternel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *