Comment s’organise la collecte au lactarium de BORDEAUX-Marmande ?

L’ équipe du blog allaitement s’est intéressé au fonctionnement des lactariums, voici l’ interview Patrick Ducher, responsable de la collecte du lactarium de Marmande.

Patrick Ducher, vous coordonnez une équipe de drôle de dames, voulez-vous nous en dire plus sur votre rôle au sein du lactarium ?

En effet, je coordonne une équipe de 19 agents de collecte réparties sur 18 départements qui sont toutes des femmes. Mon rôle est également de faire connaître le don de lait, d’assurer la promotion de l’allaitement, de soutenir les mères dans leur projet d’allaitement, d’assurer une information sur les pratiques du lactarium aux professionnels de santé et d’assurer les différentes fonctions du contrôle de la collecte de lait maternel.

Toutes les mères peuvent-elles donner leur lait au lactarium ?

Toutes les mères peuvent être donneuses si elles le consentent, après avoir rempli un questionnaire médical et effectué une prise de sang. Certaines addictions ou pratiques peuvent être contre-indiquées au don de lait maternel. En dernier lieu, le médecin responsable du lactarium valide ou invalide chaque dossier de don. Précisons qu’un périmètre géographique est déterminé pour les lactariums du CHU de Bordeaux. Pour connaître le lactarium assigné à votre secteur, vous pouvez consulter le site de l’association des lactariums de France (association-des-lactariums-de-france.fr).



Les mères doivent-elles avoir leur propre matériel pour le recueillir et le conserver ?

Lorsqu’une une collectrice se déplace au domicile de la mère, elle est en mesure de fournir une ordonnance pour la location d’un tire-lait électrique.

Concernant la conservation, la collectrice fournit le matériel nécessaire au recueil (flacons stériles) ainsi que les conseils d’utilisation du matériel, de conservation et de transport du lait maternel.

Le don de lait maternel est-il rétribué ?


Le don de lait maternel est un don qui, par définition, ne peut être rétribué. Il s’agit d’un acte citoyen de soutien vers les prématurés de France.

Qui achète et qui reçoit le lait maternel ?


Nous fournissons les établissements de santé de France (DOM-TOM compris). Les receveurs sont les prématurés ainsi que des enfants présentant des pathologies nécessitant l’administration de lait maternel.

Combien de temps une mère peut-elle garder son lait au congélateur avant de le donner au lactarium ?

La législation octroie à la mère 4 mois de conservation au congélateur. Le lactarium lui demandera de ne pas stocker son lait plus de 3 mois afin de nous permettre de traiter son lait dans un délai de 4 mois.


Vous arrive-t-il de refuser du lait maternel ?

Oui cela arrive. Le refus de lait maternel au lactarium du CHU de Bordeaux est généralement lié à une raison médicale. De plus, si le domicile de la mère est trop distant par rapport à notre secteur de collecte, nous l’orienterons vers un autre établissement.

Pour quelle raison les lactariums pasteurisent-ils le lait maternel ?

La pasteurisation du lait maternel a pour objectif de réduire le risque bactériologique d’un don et de ce fait, de protéger le receveur.

Le fonctionnement du lactarium de Marmande est-il le même que celui des 32 autres lactariums français ?

Le fonctionnement des lactariums est défini par un texte de loi. Le processus de collecte est néanmoins un peu différent d’un lactarium à un autre.


Le lactarium de Marmande est le seul établissement mondial capable de lyophiliser le lait maternel, apprend-on, pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit et ce qui a motivé un tel développement ?

Le lactarium de Marmande est effectivement le seul lactarium à produire du lait maternel en poudre. Ce choix a été initié en 1955 par le Dr Raymond Fourcade. Il rencontrait des difficultés d’acheminement et de conservation du lait dans les structures hospitalières. La lyophilisation lui a permis de répondre à ces deux problématiques. De plus le délai de conservation a pu être augmenté car la date limite de consommation d’un lait lyophilisé est de 18 mois contre 6 mois pour un lait pasteurisé congelé.

Verra-t-on un jour du lait maternel lyophilisé en vente en pharmacie?

Pour que cette possibilité voie le jour, il faudrait que nous soyons en capacité de fournir l’ensemble des besoins de santé des établissements ce qui implique une augmentation considérable des dons de lait et un dimensionnement de notre structure en conséquence. De plus, une libéralisation du marché du lait maternel pourrait entraîner un effet pervers qui serait une forme d’industrialisation des mères allaitantes. En somme, ce n’est ni pour demain ni véritablement souhaitable.

[Biographie] : Père de 6 enfants, Patrick Ducher a été technicien de laboratoire pendant plus de 25 ans. Il est responsable de la collecte au lactarium du CHU de Bordeaux site de Marmande depuis 2014. Il coordonne 19 agents de collecte, la communication du lactarium et le partenariat avec les différents prestataires de la petite enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *