Allaitement et portage en écharpe

[Auteure] : Audrey Marin, conseillère en portage certifiée AFPB et consultante en lactation certifiée IBCLC

En plus de votre envie d’allaiter, lorsque vous avez entamé la grande aventure du devenir parent, l’option portage s’est imposée à vous tout naturellement. Savez-vous qu’allaitement et portage vont parfaitement ensemble et que l’un nourrit l’autre et vice et versa ?

Parlons d’abord un peu portage… Le portage, qu’est-ce que c’est ?

Pour le citadin : un moyen pratique de se déplacer avec bébé dans les transports en communs, sans avoir à utiliser une poussette volumineuse et faire face aux remarques dans les métros bondés.
Pour le campagnard : l’outil indispensable pour partir en promenade dans des chemins inaccessibles en poussette.

Mais ces deux visions se retrouvent aussi et surtout autour du plaisir de porter leur bébé tout contre eux, tout en vacant à leurs occupations du quotidien.

Pour l’archéologue britannique Timothy Taylor l’invention du porte-bébé daterait de 1 800 000 ans. Il serait le « premier outil » inventé par l’homme. Le portage est par essence une composante indissociable du maternage proximal. Venant au monde plus tôt que les autres mammifères, le bébé humain a besoin d’avoir un accès rapide à sa nourriture. La nature étant bien faite, nos seins sont à la bonne hauteur quand vous portez votre bébé dans vos bras.

Nous savons qu’il est parfois difficile pour les jeunes mamans de trouver LA bonne position pour allaiter son bébé. Quand je dis la bonne, je veux bien évidement dire celle qui convient avant tout à la maman et au bébé et qui permet un transfert de lait optimal. Avec un outil de portage correctement installé, vous permettez déjà à votre bébé de trouver une position sécure l’aidant à mettre en place ses compétences archaïques comme le réflexe d’agrippement, de fouissement, de succion.

Alors oui, il est préférable de se rendre dans un atelier pour profiter des enseignements d’une animatrice de portage certifiée et compétente en allaitement pour vous aider à prendre vos marques rapidement. Le choix de l’outil est aussi un choix important ! Tout d’abord, il doit vous permettre de bien soutenir votre bébé dans sa base. J’entends par là que votre bébé ne doit pas subir le portage. On insistera sur la position en petite grenouille (talons de bébé au niveau de ses fesses, ou position accroupie) qui mène à l’enroulement de la posture de bébé permettant un bon maintien de sa tête et qui favorise ainsi l’expression de ses nombreuses compétences.

Je m’attarderai sur le Sling. Cette écharpe sur laquelle sont montés deux anneaux en aluminium est ultra rapide à mettre en place après un atelier et permet à la fois d’allaiter et de tirer son lait en même temps !

Cette pratique à plusieurs avantages :

  1. Une meilleure stimulation de votre lactation : l’ocytocine est une hormone indispensable dans l’allaitement. Elle permet entre autres, l’éjection du lait hors des cellules sécrétrices contenues dans votre glande mammaire. Elle se secrète notamment lors du frottement sur la poitrine ou vos mamelons. Tout contre vous, en portage, votre bébé va commencer à manifester son envie de manger en frottant son nez, sa bouche, ses mains sur votre poitrine et déclenchera le largage de cette hormone dans votre sang. L’ocytocine permet alors le réflexe d’éjection du lait aidant ainsi au drainage du sein. Tirer votre lait en même temps que votre bébé tète vous permet de tirer davantage en quantité !
  2. Un bébé peu efficace au sein pourra profiter du réflexe d’éjection optimisé par le tire-lait pour recevoir plus facilement son lait durant la tétée. Il est aussi plus aisé de pratiquer la technique de la compression mammaire.
  3. Les effets bénéfiques du peau à peau se font aussi sentir dans le portage en écharpe ! Votre bébé régule mieux sa température et digère mieux. Tout comme le fait de donner le sein pour calmer les pleurs de bébés, une étude ayant suivi 700 bébés a montré que la pratique la plus efficace en cas de pleurs était le portage pour 87% , marcher en le tenant dans les bras à 67% et lui donner le sein pour 82% (1)
  4. La position la plus courante avec cette écharpe est la madone glissée ou ballon de rugby. Ce qui permet de bien drainer les glandes se trouvant dans le quadrant extérieur du sein (vers votre aisselle). Cette zone est souvent le lieu d’engorgement. Il est nécessaire de positionner le menton de bébé vers la zone engorgée pour faire passer un engorgement. Avec la position ballon de rugby dans le sling, vous pourrez aisément installer votre nouveau-né sans avoir à soutenir son poids avec votre seul avant-bras sur plusieurs tétées d’affilée tout en tirant votre autre sein pour éviter qu’il ne s’engorge à son tour.

Pour trouver un atelier de portage près de chez vous, il existe plusieurs associations parmi lesquelles : l’Association Française de Portage des Bébés (AFPB), Porter en toute simplicité , Transmettre Ensemble Le Portage , et bien d’autres encore. Vérifiez que la conseillère ou monitrice se forme régulièrement auprès de son réseau.

Bon portage !

(1) C.R Howard et al, « variations in parental Comforting Practices and Breathfeeding Duration », AMB News and Views, 2004; 10(s)

(Parental responses to infant crying and colic: the effect on breastfeeding duration)

[Biographie] : C‘est à la naissance de son premier enfant qu’Audrey Marin décide de se former d’abord au massage bébé auprès de l’AFMB et aux techniques de portage auprès de l’AFPB. Elle quitte alors son travail pour devenir auxiliaire de puériculture et exerce dans une maternité de Paris, labellisée IHAB. En 2015, elle s’installe en libéral à Nantes et ouvre le premier cabinet de consultation en lactation . Désireuse d’informer et de soutenir les professionnels de santé autour de l’allaitement, elle co-fonde l’association R.I.S.A.M (réseau interprofessionnel de soutien à l’allaitement maternel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *